CNES Mag n°36 jan/fév/mar 2008
CNES Mag n°36 jan/fév/mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de jan/fév/mar 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : le CNES et les vols habités.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
J culture arts & living 64 Cosmomania L’exposition à ne pas manquer Alors que la Cité de l’espace venait de fêter ses 10 ans à Toulouse, elle créait l’événement à l’automne autour d’un autre anniversaire : l’exposition Cosmomania (27 octobre - 6 janvier 2008) qui célébrait les 50 ans de l’aventure spatiale et offrait plusieurs niveaux de lecture pour rendre accessibles, à un large public, toutes les facettes de cette épopée de l’espace. De bulle en bulle, la remise CITÉ DE L'ESPACE en atmosphère restituait le contexte de cette aventure technologique, scientifique et humaine qu’est l’histoire de l’homme dans l’espace : Russie des années 1960, États-Unis des années 1970, Europe des années 1980, Chine des années 2000… De la véritable capsule Soyouz utilisée par Michel Tognini à l’avion-fusée dédié au tourisme spatial, Cosmomania met le rêve à portée des visiteurs et donne avec l’Astrojump, dernier-né des simulateurs de marche martienne et lunaire, un avantgoût d’espace. Attractive, interactive, inventive, Cosmomania rappelle la manière fulgurante dont les sciences spatiales ont fait évoluer la recherche, et concrètement transformé notre quotidien Cosmomania Journey to the heart of the space adventure s 2007 was the 10 th anniversary of the Cité de l’espace in Toulouse, but the venue has also focused on another more significant event. The Cosmomania exhibition from 27 October to 6 January celebrates 50 years of space exploration and covers allaspects of the space age with display panels for allages. Each section of the exhibition recreates the atmosphere of the technological, scientific and human sides of the adventure : Russia in the 1960s, the US in the 70s, Europe in the 80s and China today. From the actual Soyuz capsule used by Michel Tognini to the rocket plane dedicated to space tourism, Cosmomania brings the dream alive for visitors and gives them a foretaste of space with the Astrojump simulator, which recreates the sensation of walking on Mars or the Moon. Attractive, interactive and inventive, Cosmomania shows the spectacular way in which space sciences have driven research and transformedour lives in such areas as telephony, television, medicine and technologies. The exhibition also takes visitors to a future Mars base station in 2057. Astronaut Claudie Haigneré was the guest of honour at a special evening at the Cité de l’espace and spoke on the next 50 years of space exploration. ■ The Cosmomania exhibition will be open to the public at the Cité des Sciences et de l’Industrie in Paris until late spring. It will then move to the Cap Sciences centre in Bordeaux. dans les domaines de la téléphonie, du visuel et du télévisuel, de la médecine, des technologies dédiées ou transférées… L’exposition projette le public dans le futur, sur une base de vie martienne, pour suivre le travail d’un équipage sur la planète rouge en 2057. La Cité de l’espace avait le privilège d’ébaucher ce futur et les projets qui s’y rattachent avec Claudie Haigneré, invitée d’honneur lors d’une soirée spéciale… 2057 ! ■ À savoir – L’exposition Cosmomania est visible à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris, où elle est exposée jusqu’à la fin du printemps 2008. Elle sera ensuite exposée à Bordeaux, au centre culturel Cap Sciences. Calisph’air en Guyane Calisph’air est un projet éducatif pour l’étude de l’atmosphère et du climat qui accompagne les missions satellites d’étude de l’atmosphère Parasol, Calipso, Iasi… Après une formation spéciale, les enseignants peuvent réaliser avec leur classe et durant une année scolaire des mesures régulières sur le terrain avant de les saisir dans la base de données internationale Globe pour comparer et analyser les données, y compris aux données satellite pour avoir une vision d’ensemble. Selon le service Culture spatiale de la DCE, « même si le CNES est à l’initiative de ce projet, il repose avant tout sur le partenariat avec les enseignants ». Fin d’année 2007, ce fut autour des enseignants guyanais de se rallier au projet. Ainsi, en compagnie d’Annie Carrasset, professeur de SVT à Cestas, 26 enseignants venus de tout le territoire ont été formés du 4 au 7 décembre. Dans le contexte environnemental spécifique de la Guyane, ces derniers ne tarissent pas d’éloges sur l’initiative : « hyper riche, ce programme unifie tout le monde, du primaire à la terminale », « il est rare de bénéficier d’un projet qui peut se décliner sur toute une scolarité, avec un vocabulaire acquis relativement tôt et enrichi au fur et à mesure ». Et tous de reconnaître qu’ils ont la sensation concrète de « travailler un peu pour l’humanité et le développement durable, avec une ouverture citoyenne qui nous est de plus en plus demandée ». Complémentaire des actions menées au titre de la convention CNES/Rectorat, Calisph’Air devrait prochainement faire partie intégrante de cette dernière. ■ CNES cnesmag u JANVIER 2008
Calisph’Air science community s Calisph’Air is a schools project dedicated to studying the atmosphere and climate alongside the Parasol, Calipso and IASI satellite-based atmosphere science missions. After special training, teachers and classes take regular in-situ measurements throughout the year and enter them into the GLOBE international database, which allows them to compare and analyse in-situ and satellite data from around the world to gain the bigger picture. « CNES initiated this project, but it depends first and foremost on partnership with teachers, » says Danielle de Staerke of CNES’s Space Culture department (part of the External Communications, Education & Public Relations Directorate). With Annie Carrasset, an Earth and life sciences teacher from Cestas, Bordeaux, Danielle de Staerke provided training for 26 teachers from across France at a four-day session in Kourou from 4 to 7 December. In the unique environment of French Guiana, teachers were naturally enthusiastic about the initiative : « Well done CNES for its excellent work and for coming to French Guiana… », « This rich programme has united teachers from primary through to high school… » and « A rare opportunity to benefit from a project for allage groups, with vocabulary learned at an early stage and expanded through the year… ». Teachers also gained a real sense of doing something for humanity and sustainable development as part of a good citizenship approach, which is increasingly popular in education today. Calisph’Air complements the other projects under the CNES/education authority agreement, in which it is likely to be incorporated in the near future. ■ CNES J culture arts & living C’est pas sorcier ! L’homme dans l’espace… le passé impulse l’avenir Cinquantenaire de la conquête spatiale oblige, Fred, Jamy et Sabine, les infatigables animateurs de C’est pas sorcier, ont voulu revisiter l’aventure de « L’homme dans l’espace » pour raconter « L’histoire d’une conquête ». Le 25 septembre, l’équipe de tournage de Riff International Productions France 3 était sur le site du Centre spatial de Toulouse. Après les satellites, une nouvelle fois les sciences spatiales étaient au cœur de cette émission attractive à fort potentiel pédagogique. Le prisme choisi pour relater cette spectaculaire aventure humaine et scientifique conciliait rétrospective et prospective. Au CNES, l’équipe s’est intéressée particulièrement au centre de contrôle de l’ATV (le vaisseau cargo européen prochainement relié à la Station spatiale internationale) et à la future aventure humaine sur Mars en tournant sur le « champ martien » du Sérom. Ouverte sur le futur, l’émission intégrait aussi des flash-backs sur la station Mir, la capsule Soyouz, Fred en combinaison de spationaute… filmés depuis la Cité de l’espace. Selon le parti pris des concepteurs, l’émission diffusée le 8 décembre 2007 a su utiliser l’angle ludique pour mesurer l’exceptionnelle contribution des sciences spatiales à l’évolution du monde. Elle a aussi respecté cette part du rêve qui, depuis un demi-siècle, reste attachée aux vols habités ! POUR EN SAVOIR PLUS : FIND OUT MORE AT qwww.cestpassorcier.com/CNES/B. GUINDRE, 2007 Television Space exploration : past and future To mark 50 years since the first Sputnik flight, French TV show C’est pas sorcier and its tireless presenters Fred, Jamy and Sabine turned their attention to the history of human space exploration. On 25 September, the Riff International Productions/France 3 film unit arrived at the Toulouse Space Centre (CST). After a previous edition on satellites, space sciences were again the subject of this highquality educational programme. To portray the spectacular human and scientific adventure, the programme looked to the past and future. The on-location team were particularly interested in the ATV Control Centre—which will support Europe’s Automated Transfer Vehicle as it ferries supplies to the International Space Station—and also filmedat the CST’s rover testing ground that simulates the surface of Mars. As wellas the future, the programme included footage of the Mir space station and Soyuz capsule at the Cité de l’espace, as wellas Fred in a spacesuit. The show took a highly entertaining approach to convey the exceptional contribution of space sciences to human development and progress. It also captured the awe and wonder that have inspired 50 years of human space travel. The show aired on 8 December. t Livre de voyage - Abondamment illustré, profondément documenté, Voyageurs des sables vient de paraître. Construit à la manière d’un journal, cet ouvrage préfacé par Philippe Perrin, parrain de l’expédition, raconte l’épopée des six jeunes lycéens partis, sur les pas de Stéphane Lévin qui signe ce livre. Après Voyageurs des glaces, le deuxième tome vient prendre place tout naturellement dans la trilogie qui s’achèvera, l’an prochain, avec les Voyageurs des fleuves. Passionnant pour le fond, soigné pour la forme, ce nouveau tome est publié aux éditions Loubatières. Travel book - A richly illustrated and thoroughly researched book based on the Sand Travellers expedition is now on release. Prefaced by the expedition’s patron Philippe Perrin, the book takes the formof a journal and relates the adventures of the six high-school students in the footsteps of team leader Stéphane Lévin, the book’s author. After Voyageurs des Glaces (ice travellers), Voyageurs des Sables is the second in the trilogy and will be followed next year by Voyageurs des Fleuves (river travellers). With fascinating content matched by beautiful presentation, Voyageurs des Sables is published by Éditions Loubatières. 65 JANVIER 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 1CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 72