CNES Mag n°36 jan/fév/mar 2008
CNES Mag n°36 jan/fév/mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de jan/fév/mar 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : le CNES et les vols habités.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
J international world DÉLÉGATION GUYANAISE De Sinnamary à Baïkonour Dans le cadre de la mise en place du projet Soyouz en Guyane, le CNES et Arianespace ont invité une vingtaine d’élus et de personnalités guyanaises à assister à un lancement Soyouz à Baïkonour. Les hasards du calendrier ont voulu que la délégation guyanaise se rende en Russie et au Kazakhstan les 20 et 21 octobre 2007, quelques jours après la ratification par le Parlement français de l’accord entre la France et l’Esa relatif à l’exploitation de Soyouz à partir du Centre spatial guyanais. La délégation était composée du préfet de Région, des deux députées, du président de Région, des maires des communes d’accueil du spatial (Kourou, Sinnamary, Cayenne) et du commandant supérieur des forces armées en Guyane. DEUX JOURS INTENSES La visite a commencé par le principal centre de production de lanceurs et de véhicules spatiaux russes, situé à Samara sur la Volga (à l’est de Moscou). À cette occasion, la délégation est allée au centre spatial de Samara (actionnaire pour 25% de la société Starsem), d’où sont sortis d’illustres lanceurs (comme Spoutnik en 1957) aux passagers connus (Youri Gagarine, en 1961). C’est d’ailleurs là que les lanceurs Soyouz, avant de rejoindre Baïkonour (Kazakhstan) ou Plessetsk (nord de la Russie), sont également assemblés. Des lanceurs qui vont bientôt prendre le chemin de la Guyane, via Saint-Pétersbourg. Les autres temps forts de ces deux jours se sont déroulés au Kazakhstan : le lancement à proprement parler et l’après-lancement où la délégation a rencontré les spécialistes russes (lanceur et satellite), dont certains seront en Guyane dans quelques mois. Le maire de Baïkonour (désigné conjointement par les présidents russe et kazakh) a invité ses homologues guyanais à visiter la ville avant leur départ. Cette visite a permis d’apprécier à quel point les nouvelles réalisations, bien intégrées à l’ancienne ville, ont modifié son aspect marqué par les années 1970. Écoles équipées, mairie moderne dotée de moyens d’information et de communications actuels… attestent d’une modernisation en marche, même s’il reste encore à faire. Les élus guyanais ont été très impressionnés par la présence de l’espace et de ses technologies dans l’enseignement scolaire. Baïkonour, fière de son passé, regarde donc vers l’avenir avec confiance : un accord bilatéral intergouvernemental Russie-Kazakhstan prévoit la présence russe au Kazakhstan jusqu’en 2050 et les crédits associés ! ■ 58 La délégation des élus guyanais devant le lanceur Soyouz à Baïkonour, lors de leur visite au Kazakhstan en octobre 2007. Étaient présents, entre autres, le préfet de Guyane, J.-P. Laflaquière, les députées Ch. Taubira et Ch. Berthelot, le maire de Sinnamarry, G. Madeleine, le président de la région Guyane, A. Karam, et le maire de Kourou, J.E. Antoinette. Guianese representatives in front of the Soyuz launcher in Baikonur, on their visit to Kazakhstan in October 2007. The delegation included the Préfet of French Guiana, JP. Laflaquière, MPsC. Taubira andC. Berthelot, the Mayor of Sinnamary, G. Madeleine, the President of the French Guiana regional council, A. Karam, and the Mayor of Kourou, J.E. Antoinette. ARIANESPACE/M. DE LÉPINE u ELISABETH MOUSSINE-POUCHKINE, CNES Soyuz in Guiana From Sinnamary to Baikonur As part of preparations for the Soyuz in Guiana project, CNES and Arianespace invited 20 elected representatives and dignitaries from French Guiana to see a Soyuz launch in Baikonur. The delegation’s trip to Russia and Kazakhstan on 20-21 October 2007 came only days after ratification by the French National Assembly of the agreement between France and ESA on Soyuz operations at the Guiana Space Centre (CSG). s The delegation included the préfet of French Guiana, the president of the regional council, the mayors of Kourou, Sinnamary and Cayenne—where CSG launch facilities are located—and the supreme commander of armedforces in French Guiana. Packed programme The visit started at the main Russian launcher and spacecraft production facility in Samara, east of Moscow, with a tour of the Samara space centre where the historic flights of Sputnik in 1957 and Yuri Gagarin in 1961 were launched. This is also where Soyuz launchers are assembled before leaving for Baikonur in Kazakhstan or Plesetsk in northern Russia—the same launchers that will soon be making their way to French Guiana, via Saint Petersburg. The other highlights of the two-day trip were in Kazakhstan, with the actual launch and then the opportunity for the delegation to meet Russian launcher and satellite engineers, some of whom will soon be coming to French Guiana. During a tour of the city organized by the Mayor of Baikonur, delegated by the Russian and Kazakh presidents, the mayors also saw how new constructions blend in sympathetically with the old town and have changed its 1970s appearance. Well-equipped schools and a modern city hall with the latest information and communication technologies bore witness to Baikonur’s modernization efforts. French Guiana’s elected representatives were most impressed by the importance attached to space and space technologies in school curricula. Baikonur is proud of its heritage and looking to the future with confidence, since a bilateral intergovernmental agreement between Russia and Kazakhstan provides for Russia’s continued presence—and the funds to maintain it—in Kazakhstan until 2050. ■ cnesmag u JANVIER 2008
Japon Japan u MATHIEU GRIALOU notre correspondant à Tokyo Tokyo correspondent J international world JAXA/COURTESY PARTICIPATION JAPONAISE À L’ISS Un « espoir » bientôt exaucé Le Japon est un partenaire majeur dans la construction et l’opération de la Station spatiale internationale, avec une prise en charge des coûts estimée à 13%. Comme l’Europe, il est entré dans le projet au tout début de sa conception en 1985, et comme pour elle les deux prochaines années seront pour lui décisives. La Jaxa contribuera à l’ISS avec, en premier lieu, la fourniture du module japonais Kibo (signifiant « espoir » mais aussi appelé JEM, Japanese Experiment Module). C’est l’un des plus gros modules de la station. Il sera lancé en trois temps par la navette américaine. Les trois vols sont, pour l’instant, programmés courant 2008 - début 2009. Plus volumineux que Columbus, Kibo dispose d’une section de stockage pressurisée et d’une palette externe accessible par un bras robotique dédié. Il peut accueillir jusqu’à dix racks d’expérimentation, et actuellement cinq d’entre eux sont réservés au Japon. Aujourd’hui, les modèles de vol de ses différentes parties sont à Houston en attente de lancement. Le centre de contrôle au sol se c 59 JANVIER 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 1CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 72