CNES Mag n°36 jan/fév/mar 2008
CNES Mag n°36 jan/fév/mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de jan/fév/mar 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : le CNES et les vols habités.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
48 J société society resolution, ASAR covers out to 160,000 sq.km., guaranteeing robust automatic detection and the ability to see through clouds. The radar’s wide imaging swath provides a synoptic view of the EEZ in all weathers. But the radar cannot detect vessels smaller than 30 metres or those made of certain materials like wood or fibreglass, even in high-resolution mode. Optical sensors offer higher resolution for detecting even the smallest vessels at sea. Optical imagery is delivered very quickly and easy to analyse, allowing operators to file reports in less than a quarter of an hour. This complementarity between radar and optical sensors is where the operational platformexcels. Deployed in partnership with the French Navy and backed by an operating and data transfer scheme working in tandem with the SEAS 1 programme, OceanW@y offers all the usual Web service information security guarantees. It includes information about detected targets and supports access to imagery and archive management through a graphic user interface. 170 scenes acquired, 560 vessels detected During trials conducted with local authorities from July to October 2007, OceanW@y acquired 170 scenes and detected 560 vessels. Matched against aerial photos, optical satellite imagery confirmedits exceptional performance for vessel detection. The radar/optical sensor combination was not used to its full potential during these four months of trials, and by optimizing acquisition capacity and refining algorithms, the platformcould be improved further. Operations conducted in close cooperation with maritime authorities focused specifically on monitoring and managing fishing grounds and detecting and identifying vessels in French Guiana’s EEZ. But OceanW@y can do much more. Its data can be compiled or extrapolated to yield other types of information like major commercial shipping routes, and such an innovative operational service could be transposed to land-based applications and spawn other business development opportunities. And Nev@ntropic intends to do just that. ■ 1 Surveillance de l'Environnement Amazonien assistée par Satellites haute-résolution (High-resolution satellite monitoring of the Amazonian environment) POUR EN SAVOIR PLUS : FIND OUT MORE AT qwww.spotimage.com u STÉPHANIE REMAUZY, CNES CNES/E. GRIMAULT, 2003 Peintures noires et blanches de MAP utilisées sur le microsatellite Déméter. MAP’s black and white paints were used on the Demeter microsatellite. CNES/MAP Un transfert de savoir-faire réussi En 1972, le CNES a décidé de développer, pour les engins spatiaux, ses propres revêtements de contrôle thermique. En 1976, il a fait de Master Peintures son partenaire. Cette société est située à Pamiers dans le sud-ouest de la France. En 1986, Master crée la société Map, dédiée exclusivement aux revêtements pour l’espace. En 30 ans, le CNES a déposé 15 brevets et exploité une dizaine de savoir-faire qui trouveront leurs applications dans les peintures, résines d’enrobage et vernis spécifiques pour lanceurs et satellites. Un des exemples d’innovation est le Mapatox-K, vernis de protection vis-à-vis de l’oxygène atomique, dont le développement a été initié avant que soit formalisée la réglementation sur la non-génération de débris en orbite. Depuis deux ans, le partenariat du CNES avec la société Map s’est renforcé face aux exigences du Parlement européen pour limiter les composés organiques volatils (directive COV) et les matières dangereuses (directive Rohs), dans le respect du programme Reach (enregistrement, évaluation, autorisation des produits chimiques et des restrictions applicables à ces substances). Tout en essayant de s’affranchir des technologies américaines, le CNES et Map s’inscrivent dans une logique de réduction des coûts qui garantit la compétitivité du marché spatial. Stimulée par cette dynamique partenariale, la société va aujourd’hui s’appuyer sur les travaux de l’université pour la production de synthèse de résines silicones. Cette nouvelle compétence de Map doit permettre de fournir une solution européenne pérenne, répondant aux problématiques de protection de l’environnement et ce, en adéquation avec les exigences du marché. Cet exemple de la peinture spatiale démontre la capacité du CNES à conjuguer pleinement sa mission d’innovation et de promotion du développement industriel. ■ cnesmag u JANVIER 2008
J société society MAP CNES/Map A case study in knowledge transfer s In 1972, CNES decided to develop its own spacecraft thermal protection systems. A few years later, it partnered with Master Peintures, a firmlocated in the town of Pamiers, south-west France. In 1986, Master Peintures formeda new company called Map dedicated to space protection systems. In the 30 years since, CNES has filed 15 patents and promoted 10 newly developed areas of expertise that have found applications in paints, resins and varnishes for launch vehicles and satellites. One example of the innovations it has developed is Mapatox-K, a varnish that protects against atomic oxygen. Development of this product began before formal regulations were drafted to curb orbital debris. In the last two years, CNES has been working more closely with Map on compliance with the European Union’s Volatile Organic Compounds (VOCs) and Restriction of Hazardous Substances (RoHS) directives, under theumbrella of the REACH 1 programme. While striving to reduce dependence on U.S. technologies, CNES and Map are also pursuing a cost-cutting strategy to make the space industry more competitive. Energized by this partnership, Map is now exploiting university research to produce synthetic silicone resins. This know-how will enable it to supply a sustainable and environmentally friendly European solution to fit market requirements. This space paint case study demonstrates CNES’s dual role as an innovator and a promoter of industrial development. ■ 1 Registration, Evaluation, Authorization and Restriction of Chemicals t Le satellite au service des dépannages de Gaz de France Le CNES et Novacom Services mènent régulièrement des collaborations innovantes et fructueuses. Gaziléo, une de leurs dernières applications, répond à une demande de Gaz de France pour optimiser les missions de ses agents d’intervention. Pendant trois mois, neuf véhicules du centre de dépannage de Toulouse ont été équipés du nouveau système. Basé sur la plateforme Novacom, centre de traitement de données géolocalisées, il comporte une partie télématique embarquée et intègre une application navigation. Outre la position des différents véhicules, Gaziléo permet de connaître l’état de disponibilité de l’intervenant. En fonction de cet état, le centre d’appel dépannage peut affecter les missions à l’équipe la plus proche, et ainsi gagner du temps sur le déplacement. Gaziléo peut aussi transmettre une fiche de renseignement informatisée à l’agent, en utilisant le réseau GSM. Les informations sont saisies une seule fois par les dépanneurs et le chef d’exploitation peut suivre en temps réel l’évolution de l’opération. Après la phase test, le système en expérimentation est passé en mode opérationnel. Toujours utilisé par l’agence toulousaine, il est plébiscité par les agences de Nantes et de Marseille. ■ Satellites aiding gas repair engineers s CNES and Novacom Services regularly pursue innovative and fruitful projects together. A recent example is Gazileo, an application developed for French utility Gaz de France to aid its field engineers. For three months, nine vehicles operating out of the repair centre in Toulouse, south-west France, were outfitted with the new system. Built around the Novacom georeferenced data processing platform, the system comprises an in-vehicle telematics component and a navigation application. As wellas vehicle positions, Gazileo is able to keep track of field engineers’availability status. The repair call centre is thus able to dispatch the team nearest a site and shorten trip times. Gazileo can also send a digital repair sheet to field engineers via the GSM network. Engineers enter information regarding repairs once and the operations manager can track repair work in real time. This test phase proved successful and the system is now in operational service. The Toulouse repair centre is stillusing it and it has been adopted by centres in Nantes and Marseille. ■ Gestion des inondations au Pérou - Le CNES participe, depuis décembre 2007, au projet pilote REM-ICA sur la gestion des inondations dans la région du bassin ICA au Pérou en coopération avec l’Indeci (protection civile péruvienne), Remifor (Réseau euro-méditerranéen d’information et de formation pour la gestion des risques) et la société Thales services. Ce projet a pour objectif de développer un démonstrateur d’alerte précoce pour la gestion des inondations dans cette région très vulnérable, en raison de sa densité de population et du type d’habitat. Il s’insère dans la continuité des activités de développement d’applications sociétales et de gestion d’inondation comme le projet Pactes (Prévention et anticipation des crues au moyen des techniques spatiales) qui a été élaboré en 2000, sous financement du Réseau Terre et Espace et maîtrise d’ouvrage du CNES. Managing floods in Peru - CNES is involved, since December 2007, in the REM-ICA pilot project to manage flooding in Peru’s Ica river basin, in partnership with INDECI, the Peruvian civil protection agency, REMIFOR 1 (an organization specializing in risk management information and training) and Thales Services. This project aims to develop an early-warning demonstrator to mitigate the impacts of flooding in an area made vulnerable by its dense population and type of housing. The initiative follows on from previous efforts to develop societal and flood management applications such as the PACTES 2 project, developed with funding from the Earth & Space network in 2000 and overseen by CNES. 1 Réseau Euro Méditerranéen d'Information et de FORmation pour la gestion des risques 2 Prévention et Anticipation de Crues au moyen de TEchniques Spatiales NOVACOM 49 JANVIER 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 1CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 72