CNES Mag n°36 jan/fév/mar 2008
CNES Mag n°36 jan/fév/mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de jan/fév/mar 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : le CNES et les vols habités.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 J Écopolitique business & politics Y. d’E. : Près de 700 équipes utilisent les données Jason dans le monde, via le centre de distribution toulousain Aviso. Cette communauté utilisatrice est principalement constituée de chercheurs intéressés par les domaines de l’océanographie physique et du climat. Mais Jason délivre également ses données, de façon opérationnelle, aux centres météorologiques européens, dont Météo-France et Eumetsat, pour les services de météorologie marine, ainsi qu’au Shom, pour les applications servant la Marine nationale. Enfin, ces données sont également assimilées dans les grands centres de prévision de l’état des océans, dont Mercator Océan est le principal en Europe.L. P. : La communauté d’utilisateurs concernée par Jason 2/OSTM et ses applications qui en découlent sont très vastes. Cela est dû à la variété des produits issus de ces missions. Elle va des produits temps réel (produits traités et distribués par Eumetsat) aux produits où le maximum de temps est de 3 heures entre l’acquisition de la donnée et sa mise à disposition. Ici est concernée la communauté des utilisateurs qui assimilent ces données dans les modèles de prévision de vagues, dans les prévisions météorologiques à court terme. Ensuite, il y a un produit un peu plus évolué destiné aux prévisions mensuelles et saisonnières. C’est une nouvelle application des données de l’altimétrie. Il est maintenant reconnu que si l’on veut pou- CNES/Eumetsat partnership Jason-2 - a new operational era beckons The partnership between CNES and Eumetsat is set to take a new turn in 2008. With the launch of Jason-2 in June, operational space oceanography will become a reality. CNES President Yannick d’Escatha and Eumetsat Director- General Professor Lars Prahm told CNESMAG what they are expecting from this new capability and its potential developments. s How do you see the CNES/Eumetsat partnership evolving within the framework of the Jason programme ? Y. dE : Eumetsat and NOAA have joined CNES and NASA as partners on the Jason-2 mission. Eumetsat is being linedup to operate the oceanography component of the European GMES programme. For Jason-3, CNES agreed to Eumetsat’s request to supply the fifth Proteus spacecraft bus and human resources to assist it with oversight for free.L. P : CNES and Eumetsat’s partnership goes back many years to the Meteosat programme. Recently, we have forged closer ties through CNES’s involvement in the EPS programme (notably on MetOp-A), for which it supplied the IASI instrument. The results announced at the recent press conference after distribution of the first IASI products to users seem very SSALTO/DUACS Carte d'anomalie des hauteurs des mers réalisée le 8 octobre 2007. Sea level anomaly map generated 8 October 2007. promising for improving forecast accuracy. Jason heralds a new area of cooperation in oceanography between CNES and Eumetsat, marking the transition from Jason-1, which was developed by research agencies alone and developed by CNES and NASA. With Eumetsat in Europe and NOAA in the United States now on board as operating agencies, Jason-2 is a good example of research and development being transitioned into truly operational programmes. What community of users is Jason-2/OSTM and its attendant applications aimedat ? Y. dE : Some 700 teams are using Jason data around the world, supplied by the AVISO data centre in Toulouse. This user community consists chiefly of researchers working in the fields of physical oceanography and climate. But Jason is also delivering data operationally to European weather services like Meteo-France and Eumetsat, to marine meteorology services and to SHOM, the French Navy’s hydrography and oceanography office. Jason data are also being assimilated by the big sea-state forecasting services, among which Mercator Ocean is the main centre in Europe.L. P : The community of Jason-2/OSTM users is vast, due to the rich variety of products derived from these missions, ranging from real-time products processed and distributed by Eumetsat to off-line products for which users wait no more than three hours between data acquisition and delivery. These data are being assimilated into wave forecasting models and shortrange weather forecasts. Another slightly more sophisticated product is used for monthly and seasonal forecasting. This is a new application of satellite altimetry data. It is now recognized that to make monthly or seasonal forecasts, we need to understand what’s going on in the oceans. Jason-2 altimetry products are contributing significantly to this effort. The highest-level product offers very precise measurements of mean sea level variations, on the order of a few millimetres a year. This level of accuracy is useful for studying climate change and its impacts. The user community is very broad and employs different products for different applications. cnesmag u JANVIER 2008
J Écopolitique business & politics How do you see this operational mission evolving in the years ahead ? Y. dE : The obstacles we are encountering in Europe to ensure continuity of satellite altimetry data after Jason-2, which is the chief priority for users, is symptomatic of the difficulties in implementing the GMES programme. These are due to the fact that the complementary roles of stakeholders—the European Commission, ESA, Eumetsat and national space agencies—are not yet clearly established. But everyone is working hard to reach a solution, and that is an encouraging sign. We should therefore remain optimistic that the obstacles will be overcome and that ultimately the interests of users will prevail.L. P : CNES, Eumetsat and the other partners in Europe and the United States are working on this together. The need to ensure continuity of satellite altimetry measurements after Jason-2 is now realized. So, we must now determine how to meet this requirement and work together to craft a proposal for Jason-3 and even beyond. Oceanography is evolving a bit like meteorology has evolved. Today, we have an extremely robust weather forecasting system, with the ability to command a number of satellites simultaneously, supported by in-orbit spares and back-up control centres. We’re nowhere near having that kind of operational capability yet for satellite altimetry and oceanography, but we’re going to try to get as close as we can. Eumetsat is looking to ensure short-termcontinuity after Jason-2 while also proposing a programme for the next 15 years to guarantee users a continued supply of data in the long term. ■ voir faire une prévision météorologique mensuelle ou saisonnière, il est important de comprendre ce qui se passe dans l’océan. Les produits altimétriques de Jason 2 y contribuent fortement. Le dernier niveau de produit possède une précision « ultime », dédiée à la mesure de l’élévation moyenne du niveau de la mer. Il sagit de quelques millimètres par an. Cette mesure de très haute précision permet d’étudier les modifications du climat et les impacts qui peuvent en découler. La communauté d’utilisateurs est, donc, vaste et se différencie en fonction du type de produit qu’elle utilise. Comment voyez-vous le futur de cette mission opérationnelle ? Y. d’E. : Les difficultés de l’instruction en Europe du dossier concernant la continuité des données altimétriques de Jason 2, qui est la première priorité affichée par les utilisateurs, est symptomatique des difficultés actuelles de mise en œuvre du programme GMES, les rôles complémentaires des différents acteurs (la Commission européenne, l’Esa, Eumetsat, les agences nationales) n’étant pas encore stabilisés. Mais le fait que tous les acteurs s’impliquent fortement dans l’instruction de ce dossier, est encourageant. Il faut donc rester optimiste quant à l’issue favorable de cette affaire dans l’intérêt des utilisateurs.L. P. : Le CNES, Eumetsat et les autres partenaires en Europe et aux États-Unis sont en train d’y travailler. Le besoin d’une continuité de la mesure de référence altimétrique après Jason 2 est maintenant reconnu. Il reste à déterminer comment remplir ce besoin et comment travailler ensemble à bâtir une proposition Jason 3, voire même au-delà. Le système océanographique évolue un peu comme la météorologie a évolué. La météorologie a maintenant un système extrêmement robuste où plusieurs satellites sont commandés en même temps, où des satellites « de réserve » sont en orbite, et des centres de contrôle en backup. Nous sommes loin de ce niveau d’opérationnalité avec l’altimétrie et l’océanographie, mais nous allons essayer de nous rapprocher de ce modèle. Notre souhait à Eumetsat est d’assurer à court terme la continuité après Jason 2, mais aussi de proposer un programme couvrant les 15 prochaines années d’altimétrie de façon à ce que les utilisateurs puissent avoir confiance dans un système pérenne de fourniture de données. ■ 25 t Ségolène Royal à Kourou - Mercredi 14 novembre 2007, jour du 5 e lancement Ariane 5 de l’année 2007, Joël Barre, directeur du CSG, a accueilli Ségolène Royal et sa délégation. Ils ont pu accéder au centre de contrôle Jupiter 2, tandis que les opérationnels étaient en chronologie négative. Ils se sont ensuite rendus au centre de lancement 3, assistant ainsi aux derniers préparatifs du lanceur. Au-delà de l’aspect technique et des missions d’Ariane, la présidente de la région Poitou-Charentes s’est notamment intéressée à l’aspect humain de l’activité au CSG. Particulièrement attentive aux formations professionnelles et cursus universitaires menant au port spatial de l’Europe, ce fut pour Ségolène Royal l’occasion d’apprécier un échange direct avec les jeunes ingénieurs présents Ségolène Royal in Kourou - Wednesday 14 November, the day Ariane 5 accomplished its fifth launch of the year, Joël Barre, Director of the Guiana Space Centre (CSG), received a visit from Ségolène Royal. Mrs Royal was shown round the Jupiter 2 control centre as teams worked through the launch countdown and then taken to see final preparations at launch pad n°3. Besides Ariane engineering and mission aspects, Ségolène Royal also took a keen interest in the human dimension of the CSG, meeting young engineers and learning more about professional training and university courses leading to careers at Europe’s spaceport. CNES JANVIER 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 1CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 72