CNES Mag n°34 jui/aoû/sep 2007
CNES Mag n°34 jui/aoû/sep 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de jui/aoû/sep 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'espace et les musées.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
J europe europe données qui touchent aux problèmes actuels de développement durable, de changement climatique et de sécurité. La rencontre de Munich avait pour but, d’après le ministre allemand W. Tiefensee, de faire le point sur le programme. Les participants ont reconnu que GMES, aux avant-postes dans la gestion continue des problèmes environnementaux, allait jouer un rôle moteur en matière d’innovation technologique et de croissance économique en Europe. Ce fut l’occasion de : ● préciser les défis que posent la valorisation et la synergie, sur une grande échelle, des composantes de GMES (les services européens, centraux et auxiliaires, ainsi que les systèmes d’observation, terrestres et spatiaux), l’objectif étant de garantir un suivi continu et pluridisciplinaire de l’environnement terrestre ; ● souligner l’importance de GMES comme outil essentiel pour la prise de décisions politiques. Aussi son schéma de gestion, d’archivage et de diffusion des informations devrait être conforme à la directive européenne Inspire (Infrastructure for Spatial Information in the European Community) en application depuis le 15 mai 2007 ; ● définir une feuille de route, pour la période 2007-2013, vers la mise en œuvre d’une infrastructure opérationnelle pour les prises de vues, la collecte de données et leur traitement en fonction des besoins des utilisateurs (publics et privés). Cette infrastructure, pour sa composante « systèmes spatiaux », doit tenir compte d’une trentaine de satellites de télédétection, existants ou prévus en Europe pour une mise en service dans les six prochaines années (cf. tableau ci-contre). PHOTO SSTL Cinq satellites identiques pour l’observation des ressources terrestres sont en cours de développement par la société allemande RapidEye (lancement prévu fin 2007-début 2008). German firmRapidEye is currently developing five identical Earth-observation satellites planned for launch late 2007-early 2008. 52 LA MISE AU POINT DÉLICATE DU PILOTAGE Le fonctionnement du programme GMES, a-t-on rappelé à Munich, doit se référer au principe de subsidiarité d’après lequel l’identité de la communauté euroissues and will be an engine for European innovation and economic growth. They took the opportunity to : - identify the challenges of exploiting GMES components—i.e., core and downstream European services, as wellas ground- and space-based observation systems—and fostering synergies between them, on a large scale, the aim being to assure continuous, multidisciplinary monitoring of Earth’s environment ; - underline the importance of GMES as a key tool to support policymaking ; the data management, archiving and dissemination scheme must therefore comply with the EU’s INSPIRE directive (Infrastructure for Spatial Information in the European Community) in force since 15 May ; - define a roadmap covering 2007-2013 to implement an operational infrastructure for observation, data collection and processing in line with user needs in the public and private sectors ; the space component of this infrastructure must encompass 30 European remote-sensing satellites already in orbit or planned for launch over the next six years (see table). Governance issues The Munich conference reaffirmedthat the GMES architecture must adhere to the subsidiarity principle underpinning the European community’s identity, built on reciprocal interaction between the interests of the EU and the competencies of its member states. Transitional management and funding mechanisms must be put in place to ensure uninterrupted provision of pilot services to already established user communities, until GMES becomes fully operational. To achievea stable long-termgovernance and financing scheme, the roadmap charts the following course for the Commission : - by end 2008, launch the operational phase of the three "fasttrack" services currently in development (emergency response, land monitoring and marine services), and kick off atmosphere and security services ; - for 2012, execute through ESA the first generation of operational Sentinel missions (Sentinel-1 for radar observations, Sentinel-2 for superspectral imaging and Sentinel-3 for terrestrial and ocean resource management). The question now is how to establish a governance scheme for GMES covering such a broad range of products and services. Do we need one or several pilots ? For the time being, this sensitive issue remains open. The word from Munich was that : « The GMES governance scheme must provide the management, financial and programmatic instruments necessary to guarantee long-termsustainability of GMES service operations […] ; it should be developed in due time and after consultation with member states and ESA. » Wolfgang Tiefensee added that Eumetsat is well placed to provide cost-effective space infrastructures for GMES, « through optimal use of its infrastructure and by broadening the sphere of its activities to oceanography and atmospheric monitoring missions. » ■ cnesmag u JUILLET 2007
péenne progresse grâce à l’interaction réciproque des intérêts de l’Union et des compétences de chaque État membre. Des mécanismes de gestion et de financement transitoire doivent permettre la mise à disposition ininterrompue de services pilotes pour les groupes d’utilisateurs déjà en place, jusqu’à ce que le système soit pleinement opérationnel. Pour qu’on voie plus clair dans le pilotage (gouvernance) et le montage financier à long terme de GMES, la feuille de route a déterminé ce calendrier à l’attention de la Commission. Pour fin 2008 : le lancement de la phase opérationnelle des trois services accélérés en cours de développement, qui concernent la réponse aux situations d’urgence, la surveillance des terres et le contrôle de l’environnement marin, ainsi que le démarrage d’autres services dans les domaines de l’atmosphère et de la sécurité. Pour 2012 : la réalisation, confiée à l’Esa, de la première génération des missions opérationnelles Sentinel (Sentinel-1 pour des observations radar, Sentinel-2 pour des images superspectrales, Sentinel-3 pour la gestion des ressources terrestres et des océans). Comment mettre en place le pilotage communautaire du système GMES qui couvre une multitude de produits et services ? Avec un ou plusieurs pilotes ? La réponse à cette délicate question reste une inconnue. À Munich, le mot d’ordre était : « Le schéma de gouvernance GMES devra mettre à disposition les instruments de gestion ainsi que les instruments financiers et programmatiques qui sont nécessaires pour garantir une durabilité à long terme des opérations […] ; son élaboration devra advenir en temps utile et à la suite de consultations avec les États membres et l’Esa. » L’organisation Eumetsat se positionne pour la mise en œuvre, au profit de tous et avec le meilleur rapport qualité-prix, d’infrastructures spatiales pour GMES. Le ministre allemand W. Tiefensee a reconnu son rôle au sein de GMES, « sur la base d’une utilisation optimale de son infrastructure et un élargissement de ses activités pour y inclure les missions d’océanographie et de surveillance de l’atmosphère ». ■ J europe europe Vue d’artiste de Sentinel-1, premier satellite du système GMES. Artists’s view of Sentinel-1, the first GMES satellite. ESA/P. CARRIL Satellites civils d’observation/de télédétection à lancer en Europe dans les six années à venir (2007-2012). Civil Earth observation satellites to be launched in Europe in the next 6 years (2007-2012) Type de satellites (nombre) Satellite type (number) Nom (pays ou organisation) [nombre/année de lancement] Satellite name (nation or organization) [number/launch date] Satellites de télédétection *DMC-Deimos (Espagne/Spain) [1/2008], *DMC-UK2 (Royaumeoptique (18) Uni/United Kingdom) [1/2008], **EnMAP(Allemagne/Germany) [1/2011], Optical remote-sensing satellites (18) Hypseo (Italie/Italy) [1/2011 ?], Meteosat/MSG (Eumetsat) [2/2009-2012], Metop (Eumetsat) [2/2006-2010], **Pléiades HR (France) [2/2009-2010], *RapidEye (Allemagne/Germany) [5/2008], Sentinel-2 (ESA) [1/2012 ?], Sentinel-3 (ESA) [1/2012 ?], SEOSat (Espagne/Spain) [1/2010]. Satellites d’observation radar/micro-ondes (12) Radar/microwave observation satellites (12) **Cosmo-Skymed(Italie/Italy) [4/2007-2009], Jason-2(CNES + Eumetsat + Nasa + Noaa) [1/2008], *Radarsat-2 (Canada) [1/2007], **Radarsat-3 (Canada) [3/2012 ?], Sentinel-1 (ESA) [1/2011], *TanDEM-X (Allemagne/Germany) [1/2009], *TerraSAR-X (Allemagne/Germany) [1/2007]. * Système commercial mis en œuvre par une entreprise privée. ** Système gouvernemental à usage dual (civil & militaire). Date avec ? : programme qui reste à finaliser. Note : ce tableau ne reprend pas : – les satellites de recherche technologique, comme ceux qui font partie de la famille Earth Explorer de l’Esa ; – les satellites militaires à très haute résolution, comme les Hélios 2 (France), la constellation des 5 SAR-Lupe (Allemagne), les projets Astro-SAR (Royaume-Uni) et Svea (Suède). * Privately operated commercial system ** Dual-use (civil/military) government system Date with ? : programme still to be finalized Note - this table does not include : - technology research satellites, like ESA’s Earth Explorer missions - very-high-resolution military satellites, like Helios 2 (France), the SAR-Lupe 5-satellite constellation (Germany) and the Astro-SAR (United Kingdom) and Svea (Sweden) projects 53 JUILLET 2007 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 1CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 2-3CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 4-5CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 6-7CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 8-9CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 10-11CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 12-13CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 14-15CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 16-17CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 18-19CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 20-21CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 22-23CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 24-25CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 26-27CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 28-29CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 30-31CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 32-33CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 34-35CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 36-37CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 38-39CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 40-41CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 42-43CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 44-45CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 46-47CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 48-49CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 50-51CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 52-53CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 54-55CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 56-57CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 58-59CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 60-61CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 62-63CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 64-65CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 66-67CNES Mag numéro 34 jui/aoû/sep 2007 Page 68