Clefs n°59 été 2010
Clefs n°59 été 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°59 de été 2010

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : CEA

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 160

  • Taille du fichier PDF : 16,5 Mo

  • Dans ce numéro : les matériaux au coeur du processus d'innovation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 140 - 141  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
140 141
138 plus grands groupes de chimie à l’origine de matières plastiques comme le Nylon, puis de matériaux comme les polymères (Néoprène, Teflon, Kevlar ou Lycra). École publique polytechnique fédérale de Lausanne : c’est l’une des deux écoles polytechniques fédérales en Suisse ; associée à plusieurs instituts de recherche, elle a pour mission la formation, la recherche et la valorisation au plus haut niveau internationale ; réunissant près de 10 000 personnes sur son site, cette école stimule les échanges entre étudiants, professeurs, chercheurs et entrepreneurs en vue de l’émergence de nouveaux projets scientifiques, technologiques et architecturaux. EDF : groupe français leader de l’énergie, présent sur tous les métiers de l’électricité, de la production jusqu’au négoce et aux réseaux, et sur la chaîne du gaz naturel ; acteur principal des marchés français et britannique de l’électricité, solidement implanté en Allemagne et en Italie, il dispose d’un portefeuille de 38,1 millions de clients en Europe et du premier parc de production nucléaire dans le monde. EFD : formée par fusions successives entre trois sociétés française, allemande et norvégienne, la société EFD est mondialement reconnue dans le domaine du chauffage par induction. ESIEE (École supérieure d’ingénieurs en électronique et électrochimie) : établissement public de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris, le groupe délivre un enseignement scientifique pour la formation d’ingénieurs et de technologues aux carrières de l’électronique, de l’informatique, des télécommunications et des systèmes embarqués ; outre l’ESIEE, ce groupe comprend également l’École supérieure de technologie électronique (ESTE) et l’Institut supérieur de technologie et de management (ISTM). ESRF (European Synchrotron Radiation Facility) : dix-neuf pays participent au financement et au fonctionnement de cette source de rayonsX, l’une des plus intenses au monde, installée à Grenoble. La lumière synchrotron extrêmement brillante de l’ESRF ouvre des possibilités inégalées dans l’exploration des biomolécules, nanomatériaux, catalyseurs en action, fossiles ou objets précieux du patrimoine. Chaque année, environ 6 000 scientifiques y sont accueillis. Femto-ST (Franche-Comté, électronique, mécanique, thermique et optique, science et technologie) : unité mixte de recherche associée au CNRS (UMR 6174), rattachée simultanément à l’Université de Franche-Comté (UFC), à l’École nationale supérieure de mécanique et de microtechniques (ENSMM) et à l’Université de technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM), FEMTO-ST a été créée, en 2004, par la fusion de cinq laboratoires de Franche-Comté actifs dans les domaines de la mécanique, de l’optique et des télécommunications, de l’électronique, du tempsfréquence, de l’énergétique et de la fluidique. FERRO : la société de Saint-Dizier est une filiale, depuis 1960, du groupe américain FERRO dont le siège se trouve à Cleveland (Ohio). Ce groupe, créé en 1919, emploie environ 6 800 personnes dans 20 pays et compte 75 sites de production. Il est le spécialiste mondial des émaux pour métaux et travaille depuis plus de 30 ans pour le secteur nucléaire en lui fournissant les frittes de verre. Fraunhofer-Gesellschaft zur Förderung der angewandten Forschung (du nom du physicien Joseph von Fraunhofer) : organisme allemand dédié à la recherche en sciences appliquées, regroupant 57 instituts, répartis sur 40 sites en Allemagne, chacun spécialisé dans un domaine de recherche particulier ; employant 13 000 personnes, son financement est CLEFS CEA - N°59 - ÉTÉ 2010 assuré par l’État et par des contrats de recherche passés avec des industriels. Freescale : leader mondial dans la conception et la fabrication de matériaux semi-conducteurs embarqués pour les marchés de l’automobile, de l’électronique grand public, de l’industrie des réseaux et communication sans fil ; société basée à Austin (Texas), elle dispose de centres de conception, de recherche & développement, de fabrication, et de bureaux de vente dans le monde entier. Ganil (Grand accélérateur national d’ions lourds) : créé par deux organismes de recherche associés, à parts égales, pour sa construction et son fonctionnement, le CEA/Direction des sciences de la matière et le CNRS/IN2P3, le Ganil est l’un des quatre grands laboratoires au monde pour la recherche avec des faisceaux d’ions. C’est un très grand équipement au service de la recherche française et européenne. Ses domaines d’expérimentation s’étendent de la radiothérapie à la physique de l’atome et de son noyau, de la matière condensée à l’astrophysique. En physique nucléaire, il a permis de nombreuses découvertes. Grimm : société allemande spécialisée dans l’offre de solutions performantes et économiques dans le secteur des poussières et aérosols. IBM research Zurich : spécialisée dans la recherche de pointe pour les technologies de l’information de demain, cette unité cultive des relations étroites avec des industriels et des partenaires universitaires. ICMCB (Institut de chimie de la matière condensée de Bordeaux) : unité du CNRS, créée, en 1995, associée à l’université de Bordeaux/Sciences technologies, spécialisée dans la chimie du solide, la science des matériaux et les sciences moléculaires. IEMN (Institut d’électronique, de microélectronique et de nanotechnologie) : unité mixte de recherche (UMR 8520) créée, en 1992, par le CNRS, l’Université des sciences et technologies de Lille (USTL), l’Université de Valenciennes (UVHC) et l’Institut supérieur de l’électronique et du numérique (ISEN) ; ses recherches couvrent les domaines de la physique, de l’électronique, des microtechnologies ainsi que des nanotechnologies ; son principal laboratoire se situe à Villeneuve-d’Ascq. IETR (Institut d’électronique et de télécommunications de Rennes) : regroupant 250 enseignants-chercheurs, ingénieurs, doctorants et administratifs, il est doté d’un ensemble important de plateaux techniques qui lui permettent de réaliser des expérimentations en grandeur nature ; a une forte activité de recherche scientifique au niveau national et international ainsi que de nombreuses activités contractuelles avec des industriels impliqués dans des thématiques de recherche se situant au cœur de la société de l’information et de la communication. IFTH (Institut français du textile et de l’habillement) : centre technologique au service de l’industrie, offrant un ensemble de solutions pour la mise au point de nouveaux produits ou de nouveaux processus destinés aux différents marchés que sont le transport, l’habillement, la santé ou le bâti. IN2P3 : Institut national de physique nucléaire et de physique des particules du CNRS. Ineris (Institut national de l’environnement industriel et des risques) : établissement public à caractère industriel et commercial, ayant pour mission de réaliser des études et des recherches destinées à prévenir les risques que les activités économiques font peser sur la sécurité des personnes et des biens.
INL (Institut des nanotechnologies de Lyon) : développe des recherches qui s’étendent des matériaux aux systèmes devant aboutir à l’émergence de filières technologiques originales ; les domaines d’application couvrent de grands secteurs économiques comme les industries des semi-conducteurs, la microélectronique et la photonique, les télécommunications, l’énergie, la santé, la biologie, le contrôle industriel, la défense, l’environnement... Inserm(Institut national de la santé et de la recherche médicale) : seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine ; assure la coordination stratégique, scientifique et opérationnelle de la recherche biomédicale. Institut Carnot : réseau de recherche au service des entreprises pour anticiper les innovations de demain dans les domaines des TIC-micro et nanotechnologies, matériaux, mécanique et procédés, sciences de la terre et ressources naturelles, énergie et environnement, propulsion, chimie, sciences de la vie, technologies pour la santé, construction, génie civil et aménagement du territoire. Institut Néel : du nom du physicien Louis Néel (1904-2000), prix Nobel de physique, cet organisme offre des conditions incomparables aux jeunes scientifiques souhaitant s’impliquer dans la recherche et réaliser leur potentiel au meilleur niveau mondial en associant physique, chimie et ingénierie au sein de trois départements en forte synergie ; situé sur le site du CNRS de Grenoble, ce laboratoire de recherche fondamentale développe d’importants partenariats avec les entreprises. Institut des neurosciences de Grenoble : ouvert en 2007, il rassemble 10 équipes de recherche (Inserm, CEA, Centre hospitalier universitaire de Grenoble, Université Joseph-Fourier) pour développer une approche multidisciplinaire des neurosciences concernant le cancer, la maladie de Parkinson, les épilepsies, les maladies neurovasculaires, la maladie d’Alzheimer et la schizophrénie. Institut de la vision de Paris : premier centre français de recherche intégrée sur les maladies oculaires ; inauguré en 2008, il abrite 12 équipes de recherche publique spécialisées dans le traitement de l’information visuelle, la biologie du développement, la génétique et la thérapeutique. Ces équipes travaillent en étroite collaboration avec des partenaires industriels comme Essilor, Fovea Pharmaceuticals, Iris Pharma, Visiotact, Ardoyset, Horus Pharma, IMI, Laboratoires Théa... pour développer des technologies d’aide aux malvoyants, de nouveaux procédés d’imageries, des molécules innovantes... INTEL : société anonyme américaine, fondée en 1968, dont le siège social se trouve à Santa Clara (Californie), spécialisée en électronique et microélectronique, employant environ 85 000 personnes. ISO (pour International for Standardisation Organisation) : organisme de normalisation international composé de représentants d’organisations nationales de normalisation de 158 pays ; il a pour but de produire des normes internationales dans les domaines industriels et commerciaux appelées normes ISO. ITRS (International Technology Roadmap for semiconductors) : organisation ayant pour but le développement des semi-conducteurs et documents de référence dans le secteur de la microélectronique, mettant en évidence les principales barrières au développement de nouvelles générations de composants, de manière à respecter un cycle d’évolution suivant la loi de Moore. IUPAC (International Union of Pure and Applied Chemistry, en français UICPA Union internationale de chimie pure et appliquée) : organisation non gouvernementale qui s’intéresse aux progrès en chimie et a pour membres des sociétés nationales de chimie. C’est l’autorité reconnue pour le développement de règles à adopter pour la nomenclature, les symboles et la terminologie des éléments chimiques et de leurs dérivés. JAEA (Japan Atomic Energy Agency) : cette agence est née de la fusion en 2005 du Japan Atomic Energy Research Institute (JAERI) et du Japan Nuclear Cycle Development Institute (JNC). Elle est le leader du développement nucléaire au Japon. Laboratoire de chimie des solides de l’Université de Nantes : développe des activités de recherche s’articulant à la fois sur la synthèse de matériaux nouveaux, sur l’étude et l’optimisation de leurs propriétés et sur leur mise en applications voire sur le développement de méthodes nouvelles d’analyse, notamment dans ce qui rentre aujourd’hui dans le vaste domaine des nanotechnologies. Lab-STICC : laboratoire en sciences et technologies de l’information, de la communication, travaillant principalement sur le thème des capteurs à connaissance ; regroupant 350 chercheurs, il est devenu un pôle de référence en matière de recherche sur les systèmes communicants étudiés dans leur constitution matérielle et logicielle. LCTS (Laboratoire des composites thermostructuraux) : unité mixte de recherche (UMR) qui a pour tutelles le CNRS, l’Université de Bordeaux 1, Snecma Propulsion Solide (SPS) du groupe Safran et le CEA. Créé en 1988, il est localisé au sein du campus universitaire de Pessac-Talence-Gradignan (Gironde). C’est un acteur majeur des matériaux composites céramiques pour applications en conditions extrêmes. Lux Research : fournit des conseils stratégiques et des connaissances actualisées sur les technologies émergentes. Son approche est centrée sur la recherche d’informations à la source et un large réseau global. MATEIS (Matériaux : Ingénierie et science) : les recherches menées par le laboratoire MATEIS de l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Lyon visent à optimiser les propriétés d’emploi des matériaux de structure existants ou à en créer de nouveaux, dans un contexte d’allègement des structures et de développement durable. Il collabore activement avec les laboratoires lyonnais et rhônalpins dans le cadre de la Fédération de recherche « Matériaux de structure et propriétés d’usage » (FR CNRS 2145) et du cluster régional de recherche Matériaux et conception pour un développement durable. Il est membre associé à l’Institut de chimie de Lyon (FR CNRS 3023). Max-Planck Institut : nommé en l’honneur du physicien Max Planck (1858-1947), prix Nobel de physique, en 1918, il remplit une mission de recherche fondamentale avec 80 instituts spécialisés financés par l’État fédéral allemand et les Länder. Mecachrome : acteur incontournable dans les domaines de l’aérospatiale, de l’automobile et du sport automobile, ce groupe s’emploie depuis 70 ans à concevoir et fabriquer des pièces et des ensembles de structures à forte valeur ajoutée. Mecachrome, dont le siège social est établi à Montréal (Canada), regroupe sept sites de production implantés en Europe et en Amérique du Nord. Il compte environ 2 000 personnes. Microelectronics : société internationale de droit hollandais, d’origine franco-italienne, qui développe, fabrique et commercialise des puces électroniques (semi-conducteurs) ; elle est l’un des tout premiers acteurs mondiaux du secteur économique de la production des semi-conducteurs. CLEFS CEA - N°59 - ÉTÉ 2010 139



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Clefs numéro 59 été 2010 Page 1Clefs numéro 59 été 2010 Page 2-3Clefs numéro 59 été 2010 Page 4-5Clefs numéro 59 été 2010 Page 6-7Clefs numéro 59 été 2010 Page 8-9Clefs numéro 59 été 2010 Page 10-11Clefs numéro 59 été 2010 Page 12-13Clefs numéro 59 été 2010 Page 14-15Clefs numéro 59 été 2010 Page 16-17Clefs numéro 59 été 2010 Page 18-19Clefs numéro 59 été 2010 Page 20-21Clefs numéro 59 été 2010 Page 22-23Clefs numéro 59 été 2010 Page 24-25Clefs numéro 59 été 2010 Page 26-27Clefs numéro 59 été 2010 Page 28-29Clefs numéro 59 été 2010 Page 30-31Clefs numéro 59 été 2010 Page 32-33Clefs numéro 59 été 2010 Page 34-35Clefs numéro 59 été 2010 Page 36-37Clefs numéro 59 été 2010 Page 38-39Clefs numéro 59 été 2010 Page 40-41Clefs numéro 59 été 2010 Page 42-43Clefs numéro 59 été 2010 Page 44-45Clefs numéro 59 été 2010 Page 46-47Clefs numéro 59 été 2010 Page 48-49Clefs numéro 59 été 2010 Page 50-51Clefs numéro 59 été 2010 Page 52-53Clefs numéro 59 été 2010 Page 54-55Clefs numéro 59 été 2010 Page 56-57Clefs numéro 59 été 2010 Page 58-59Clefs numéro 59 été 2010 Page 60-61Clefs numéro 59 été 2010 Page 62-63Clefs numéro 59 été 2010 Page 64-65Clefs numéro 59 été 2010 Page 66-67Clefs numéro 59 été 2010 Page 68-69Clefs numéro 59 été 2010 Page 70-71Clefs numéro 59 été 2010 Page 72-73Clefs numéro 59 été 2010 Page 74-75Clefs numéro 59 été 2010 Page 76-77Clefs numéro 59 été 2010 Page 78-79Clefs numéro 59 été 2010 Page 80-81Clefs numéro 59 été 2010 Page 82-83Clefs numéro 59 été 2010 Page 84-85Clefs numéro 59 été 2010 Page 86-87Clefs numéro 59 été 2010 Page 88-89Clefs numéro 59 été 2010 Page 90-91Clefs numéro 59 été 2010 Page 92-93Clefs numéro 59 été 2010 Page 94-95Clefs numéro 59 été 2010 Page 96-97Clefs numéro 59 été 2010 Page 98-99Clefs numéro 59 été 2010 Page 100-101Clefs numéro 59 été 2010 Page 102-103Clefs numéro 59 été 2010 Page 104-105Clefs numéro 59 été 2010 Page 106-107Clefs numéro 59 été 2010 Page 108-109Clefs numéro 59 été 2010 Page 110-111Clefs numéro 59 été 2010 Page 112-113Clefs numéro 59 été 2010 Page 114-115Clefs numéro 59 été 2010 Page 116-117Clefs numéro 59 été 2010 Page 118-119Clefs numéro 59 été 2010 Page 120-121Clefs numéro 59 été 2010 Page 122-123Clefs numéro 59 été 2010 Page 124-125Clefs numéro 59 été 2010 Page 126-127Clefs numéro 59 été 2010 Page 128-129Clefs numéro 59 été 2010 Page 130-131Clefs numéro 59 été 2010 Page 132-133Clefs numéro 59 été 2010 Page 134-135Clefs numéro 59 été 2010 Page 136-137Clefs numéro 59 été 2010 Page 138-139Clefs numéro 59 été 2010 Page 140-141Clefs numéro 59 été 2010 Page 142-143Clefs numéro 59 été 2010 Page 144-145Clefs numéro 59 été 2010 Page 146-147Clefs numéro 59 été 2010 Page 148-149Clefs numéro 59 été 2010 Page 150-151Clefs numéro 59 été 2010 Page 152-153Clefs numéro 59 été 2010 Page 154-155Clefs numéro 59 été 2010 Page 156-157Clefs numéro 59 été 2010 Page 158-159Clefs numéro 59 été 2010 Page 160