Cité Musiques n°71 jan à jun 2013
Cité Musiques n°71 jan à jun 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°71 de jan à jun 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Cité de la Musique

  • Format : (229 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : musique et cinéma.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
CLAIRE DITERZI accompagnée d’une baroque viole de gambe, Claire Diterzi chante les drôleries ou les mélancolies de l’amour et de l’exil. L’ex ploratrice De retour de la Villa Médicis, C laire Diterzi est lettrée. En baptisant son nouveau spectacle Le Salon des refusées, elle fait référence au scandale provoqué en 1863 par la sévérité du jury sélectionnant les œuvres pour le très officiel Salon de Paris. Plus de la moitié des tableaux proposés sont exclus et l’émotion est telle que l’empereur Napoléon III autorise que ceux-ci soient présentés dans une exposition parallèle, baptisée aussitôt Salon des Refusés. Parmi les tableaux qui y sont présentés, Le Déjeuner sur l’herbe d’Édouard Manet et des œuvres de Pissaro, Jongkind, Whistler, Fantin- Latour – tous les talents neufs. Elle est de ce côté-là, du côté des modernistes, des audacieux, des esprits rétifs qui rompent les amarres et agacent les présidents de jury… En 2010, elle a été au cœur d’une des dernières querelles entre les Anciens et les Modernes dans la culture française. Cette année-là, son invitation à la Villa Médicis fait scandale. Tribunes, pétitions, anathèmes. Une artiste des musiques populaires dans un des temples de la culture classique, une rockeuse dans un cénacle de musiciens savants, c’était le sac de Rome et les invasions barbares. Refusée, donc… Mais n’a-t-elle pas été toujours de ce côté-là ? Elle chante d’abord un rock tripal et arty avec les Forguette Mi Note, puis fonde le trio Dit Terzi, tout en contrastes et folies, de Schubert aux timbres bulgares et à cent avatars de la chanson française. Philippe Decouflé l’invite à jouer, seule à la guitare électrique, dans son spectacle Iris, en 2002. Il en résulte son premier album solo, Boucle. Le deuxième, Tableau de chasse, est écrit pour tourner avec une ambitieuse mise Claire Diterzi voyage avec délectation dans le monde des Réfusés, de même que le photographe Rip Hopkins qui proposa en 2006 sa vision de Manet en faisant appel à un agent de sécurité du Musée d’Orsay. en scène dans le circuit des théâtres publics (à Chaillot, notamment) avec dix chansons inspirées d’œuvres de Rodin, Fragonard, Camille Claudel, Turner, Lucian Freud, Toulouse-Lautrec… Avec Rosa la Rouge, en 2009, elle plonge dans la vie et les écrits de Rosa Luxemburg avec une mise en scène de Marcial Di Fonzo Bo et une dramaturgie de Leslie Kaplan – dispositif scénique très sophistiqué, vidéo omniprésente et guitare acérée dans une hybridation singulière de rock et de théâtre… Pour Le Salon des refusées, le plateau est dépouillé – un concert rock, mais les chansons écrites à la Villa Médicis surgissent dans un envi- ronnement singulier. Car, à Rome, Claire Diterzi est tombée amoureuse de la viole de gambe. Elle crée le spectacle Le Salon des refusées avec la violiste Christine Payeux, à l’impressionnant curriculum vitae en musique ancienne et fondatrice de la compagnie Les Voix Humaines, avec son fidèle percussionniste Étienne Bonhomme, le guitariste acoustique Jean-Baptiste Savarit et la violoniste Carla Pallone, moitié du groupe rock Mansfield TYA. Une exploration des possibles entre univers classique et chanson, entre électricité instinctive et instrumentarium savant, entre enracinement et révolutions… Bertrand Dicale RIP HOPKINS, COURTESY GALERIE LE RÉVERBÈRE/AGENCE VU Claire Diterzi, Le Salon des refusées. Le mardi 5 février, 20h. Voir calendrier. 15
JAAP DE JONGE Souvent EN BOUCLE musique Ça tourne, ça revient, ça s’enroule : la musique est pleine de boucles, de motifs obstinés que l’on répète et varie. On les retrouve partout, de l’Amérique latine explorée par Jordi Savall à la Vienne de Schönberg et Schnitzler. varie 16





Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :