Chroniques n°84 jan à mar 2019
Chroniques n°84 jan à mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°84 de jan à mar 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque nationale de France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 25,5 Mo

  • Dans ce numéro : la BnF, une bibliothèque en recherche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
SOMMAIRE 4 5 6 8 9 10 11 12 13 14 15 16 23 24 25 26 28 30 31 EXPOSITIONS Vladimir Jankélévitch Les Nadar Bourse du Talent 2018 Rotonde Arts du spectacle Hors les murs AUDITORIUMS Les Jeudis de l’Oulipo Master classe littéraire Colloque L’infox, maladie de l’information Cycle Les rendez-vous du politique Trophée Presse Citron/Nuit des idées Prix Nadar 2018 DOSSIER La recherche à la BnF COLLECTIONS Jacques Lassalle Constance Quesniaux/Manuscrits de Queneau Henri Sauguet/Les Métaboles de H. Dutilleux Cartes à jouer ACTUS DU NUMÉRIQUE L’open data à la BnF Manuscrits de Flaubert INTERNATIONAL Préserver le patrimoine culturel Portail La France au Brésil LIVRE BnF ÉDITORIAL La BnF, une bibliothèque pour la recherche Laurence Engel Présidente de la Bibliothèque nationale de France Le dossier de ce nouveau numéro de Chroniques est consacré à la recherche, une des missions fondamentales de la BnF, souvent peu connue du public. Au-delà de l’accueil des chercheurs dans les salles de lecture, la Bibliothèque, qui conserve grâce au dépôt légal une grande partie du patrimoine intellectuel national, contribue largement à l’effort de recherche indispensable à la compréhension de notre culture et de notre temps. Chroniques fait le point sur l’activité scientifique de la BnF, acteur de premier plan de la recherche tant par l’expertise de ses chercheurs, que par le nombre de programmes conduits et les partenariats existants. Antoine Compagnon, président du Conseil scientifique de l’établissement, éclaire dans un entretien la qualité des collaborations de spécialistes qui se nouent entre les lecteurs de la bibliothèque de recherche et les conservateurs, liés par une culture scientifique commune. Par ailleurs, à côté des programmes traditionnels sur le patrimoine, l’augmentation massive des collections numériques a conduit l’établissement à intégrer cette dimension à tous les projets de recherche et à élargir ses collaborations scientifiques aux humanités numériques. Chroniques présente aussi la programmation culturelle de ce début d’année  : les master classes littéraires organisées avec France Culture reprennent, autour de Mathias Énard, Catherine Millet et Jean Hatzfeld. Plusieurs manifestations réaffirment la vocation de la Bibliothèque, institution de référence, à garantir la fiabilité des sources du savoir et à stimuler la réflexion critique dans notre époque troublée par les multiples formes de manipulation de l’information. Autour de l’« Infox, maladie de l’information », sont proposés une journée d’étude, des ateliers ainsi qu’une exposition pédagogique. Un nouveau cycle de conférences en sciences politiques s’ouvre, également centré pour sa première thématique autour de l’Europe en cette année électorale. Enfin, deux nouvelles expositions sont présentées sur le site François- Mitterrand où se poursuit Les Nadar. Une légende photographique  : celle des photographies lauréates de la Bourse du Talent 2018, manifestation devenue un indicateur des talents émergents ; et celle consacrée au philosophe Vladimir Jankélévitch, à l’occasion du don d’un complément de ses archives, en Galerie des donateurs. Un nouveau caractère à chaque numéro de Chroniques La BnF soutient et valorise la création typographique française en invitant dans ses colonnes un caractère de titrage original, novateur, émergent, témoin de la vigueur actuelle de la discipline. Dans ce numéro Beretta est composé de points dont le diamètre varie pour chacune des trois graisses. Ce caractère existe avec et sans empattement. Ce n’est pas un caractère modulaire ou matriciel. Les points sont placés pour optimiser la lisibilité. A priori destiné aux titrages, il fonctionne particulièrement bien en petite taille. Le créateur Damien Gautier est designer graphique, dessinateur de caractères, cofondateur de la fonderie 205TF — TF pour typographie française — qui diffuse, en exclusivité, ses caractères ainsi que ceux d’autres créateurs français renommés (www.205.tf). En couverture Philippe Baudelocque Univers bibliothèque, estampe numérique 2018
EN BREF Contre l’exclusion Partager la culture à Grigny  : le Fabricolab et le musée en voyage Contact  : blog BnF pour tous http  : //blog.bnf.fr/diversification_publics/Conception et fabrication d’une éolienne par des jeunes de la mission locale de Grigny. À consulter RetroNews, le site de presse de la BnF RetroNews, le site de presse conçu par la filiale de la Bibliothèque nationale de France, BnF-Partenariats, donne accès librement et gratuitement à de nombreux titres de presse publiés entre 1631 et 1945 qui complètent l’offre de presse de Gallica. À la fois outil de recherche et magazine en ligne, le site invite à découvrir l’histoire à travers les archives de presse. Chaque jour, des articles, des analyses mêlant texte, photo, document audio et vidéo sont proposés par des journalistes et des universitaires. Le catalogue s’enrichit chaque mois de nouveaux titres de la presse nationale, régionale et spécialisée. RetroNews propose en plus des contenus éditoriaux exclusifs et des fonctionnalités avancées sur abonnement. Pour lutter contre l’exclusion et favoriser l’accès à la culture de tous les publics, la BnF mène des actions en direction des personnes éloignées des pratiques culturelles. À Grigny (Essonne), deux projets ont été financés par la préfecture d’Île-de-France, dans le cadre de l’action des établissements culturels dans les ZSP (zones de sécurité prioritaire). La mission de diversification des publics de la BnF a travaillé en synergie étroite avec la municipalité, la mission locale et les associations partenaires du projet. La création d’un atelier de fabrication collaboratif, le Fabricolab, par des jeunes grignois accompagnés de deux designers, a été l’objectif de l’un de ces projets, piloté par le théâtre de l’Agora. Le Fabricolab, aujourd’hui accueilli par le conservatoire municipal, est devenu un espace ressource où se côtoient empirisme et partage des connaissances autour du « faire ». C’est au cœur de la cité de la Grande Borne qu’a été développé un deuxième projet par l’association Décider, partenaire de la BnF depuis de nombreuses années. Le musée en voyage propose un parcours autour de l’histoire de l’écriture, présenté par des habitants de la cité qui se sont fait médiateurs culturels auprès de la population et des écoliers venus découvrir les fac-similés de manuscrits de la BnF ou les trésors prêtés par le Louvre, le musée Guimet ou l’Institut du monde arabe. Une offre découverte gratuite et sans engagement permet aux acheteurs de pass BnF (culture et recherche) d’accéder à distance à l’intégralité de RetroNews pendant un mois. www.retronews.fr contact@retronews.fr Gallica Coopération documentaire avec la Cour des comptes Le 17 septembre 2018, une convention de coopération documentaire a été signée entre la BnF et la Cour des comptes ; elle prévoit que la BnF numérise les rapports annuels (1810-1997) et les recueils de jurisprudence (1869-2005) de la Cour, soit près de 65 000 pages qui seront mises en ligne sur Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF. À ne pas manquer Nuit de la lecture Pour la troisième année consécutive, la Nuit de la lecture réunira le public, le 19 janvier 2019, autour de programmations proposées par les bibliothèques et les librairies. En lien avec l’exposition Vladimir Jankélévitch. Figures du philosophe, site François- Mitterrand du 15 janvier au 3 mars, la BnF propose une lecture exceptionnelle des manuscrits du philosophe à 20 h dans la salle de lecture des Manuscrits, site Richelieu. Clément Hervieu-Léger, de la Comédie- Française donnera vie à des extraits de textes manuscrits de Jankélévitch conservés à la BnF et exposés pour l’occasion. Entrée gratuite sur réservation obligatoire au 01 53 79 49 49, dans la limite des places disponibles. Remerciement La BnF a souhaité que l’œuvre posthume Les Boréades de Jean-Philippe Rameau soit rendue accessible au plus grand nombre et en particulier que ses manuscrits originaux soient publiés sur Gallica. Monsieur Villain, cessionnaire exclusif des droits d’exploitation des Boréades de 1976 à 2018, et éditeur en titre de l’ensemble du matériel de l’œuvre durant cette période, y a consenti. La BnF l’en remercie. Elle tient à souligner le remarquable travail accompli par monsieur Villain pour avoir fait connaître Les Boréades et en avoir assuré le rayonnement et la protection pendant plus de quarante ans. 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :