Chroniques n°75 jan/fév/mar 2016
Chroniques n°75 jan/fév/mar 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°75 de jan/fév/mar 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque nationale de France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,6 Mo

  • Dans ce numéro : expositions, bourse du talent !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
SOMMAIRE 4 6 7 8 12 13 14 15 16 18 19 20 21 22 24 25 26 27 28 29 30 31 32 EXPOSITIONS Bourse du Talent Echarri/Etcheverry Charles Matton Miquel Barceló  : sol y sombra La franc-maçonnerie Hors les murs AUDITORIUMS Le dessin de presse à la BnF ! À pleine voix Cycle cinéma  : le tandem cinéaste-monteur Cycle « La crise à l’œuvre » VIE DE LA BnF Le Club des livres COLLECTIONS Shakespeare/Vigny François Guérif, passeur du polar Olivier Messiaen Claude Pélieu, cut-up vivant Les manuscrits remarquables de la SMAF Jacques Échantillon INTERNATIONAL Don du CNLJ ACTUS DU NUMÉRIQUE La Grande Guerre sur le web La collection des cartes à jouer Le nouveau Gallica LIVRE BnF La revue de la BnF AGENDA ÉDITORIAL ÉTAT D’URGENCE Bruno Racine Président de la Bibliothèque nationale de France Au moment où s’ouvre une année nouvelle et après les tragiques événements de 2015, il me tient à cœur de rappeler combien l’action de la BnF, comme celle des autres établissements culturels, est essentielle afin que nous puissions, nous, nos enfants et les générations à venir, continuer à vivre dans un monde libre et humain. Il y a urgence à éduquer les jeunes, quels que soient leurs origines et le lieu où ils grandissent, à transmettre des valeurs démocratiques, à donner les moyens de comprendre la complexité du monde, à aiguiser l’esprit critique, à former la sensibilité aux arts. Donner accès à la culture et au savoir est notre mission  : nous sommes plus que jamais conscients que cette mission est cruciale. Cette fois encore, vous avez été très nombreux à répondre à notre appel au don pour l’acquisition du bréviaire royal de Saint-Louis de Poissy  : grâce à votre générosité et à celle d’entreprises mécènes, ce manuscrit enluminé de 700 ans, classé Trésor national, va entrer dans nos collections. Il sera prochainement accessible en ligne dans Gallica. Je remercie de tout cœur les quelque 3 400 donateurs et donatrices qui ont contribué à cette acquisition et ont ainsi manifesté leur soutien à notre action en faveur de la sauvegarde du patrimoine national. Ce numéro de Chroniques témoigne par ailleurs de l’efficacité de la politique d’acquisition et du dynamisme des équipes de la bibliothèque, qui ont accueilli en 2015 les archives d’Olivier Messiaen, ensemble exceptionnel de documents précieux pour les chercheurs, le manuscrit du More de Venise d’Alfred de Vigny, classé Trésor national à l’instar de la version pour chant et piano des Troyens de Berlioz, le fonds considérable de manuscrits médiévaux et modernes de la Société des assureurs français (smaf), ou les archives personnelles de François Guérif, figure de l’édition de romans noirs et policiers. Enfin, en mars, le peintre catalan Miquel Barceló investit le site François-Mitterrand  : il réalise une « fresque » monumentale de terre et de lumière en ouverture de l’exposition Sol y sombra qui présente son travail gravé. Cette œuvre éphémère, malicieusement intitulée par l’artiste « Le Grand Verre de Terre », en référence à Duchamp, est une invitation à renouer avec une mémoire archaïque du dessin qui remonte aux origines de l’être humain, traçant un trait dans l’argile et donnant ainsi naissance à la représentation. En couverture Miquel Barceló, dans son atelier à Paris, 2015 Un nouveau caractère à chaque numéro de Chroniques La BnF soutient et valorise la création typographique française en invitant dans ses colonnes un caractère de titrage original, novateur, émergent, témoin de la vigueur actuelle de la discipline. Dans ce numéro  : L’Infini de Sandrine Nugue, lauréate de la commande publique lancée par le Centre national des arts plastiques (Cnap) pour la création d’un caractère proposé en téléchar gement libre au public. L’Infini s’inspire de formes épigraphiques et possède de nombreux pictogrammes et ligatures, permettant à chacun de jouer à composer des mots-images. www.cnap.graphismeenfrance.fr/infini La créatrice Sandrine Nugue, 30 ans, est dessinatrice de caractères et designer graphique indépendante. Formée à l’École Estienne, puis aux Arts décoratifs de Strasbourg, elle se spécialise en création de caractères en rejoignant le postdiplôme « typographie & langage » à l’Ésad d’Amiens en 2013, où elle dessine notamment le Ganeau (une famille de latines en différents corps optiques). www.sandrinenugue.com
ACTUS Vie de la BnF Rendez-vous à la Bibliothèque de l’Arsenal Espace de rencontres et de ressources consacré aux métiers du livre, la Bibliothèque de l’Arsenal est un lieu de découverte, de débats, d’échanges entre les professionnels et le public le plus large. Les « rendez-vous des métiers du livre », nouvellement créés, proposent des rencontres autour de la typographie, de la calligraphie, du graphisme, de la bibliophilie, de l’édition, ainsi qu’un cycle d’histoire de la reliure et des présentations de collections, des plus anciennes aux plus contemporaines. Le portail des métiers du livre de la BnF I Bibliothèque de l’Arsenal relaye les informations sur ces sujets. À découvrir sur bnf.fr www.bnf.fr/fr/collections_et_services/portails_guides_thematiques.html Bibliothèque de l’Arsenal, 1 rue de Sully, 75004 Paris Vie de la BnF Nouvelle version du catalogue général de la BnF À partir de janvier 2016, la BnF propose à ses usagers une nouvelle interface de recherche dans le catalogue général. Conviviale et ergonomique, elle permet à l’utilisateur d’affiner ses requêtes et de s’orienter de façon plus intuitive dans la richesse des collections. D’autres modes de recherche plus ciblés complètent ces outils, comme la recherche alphabétique des auteurs, la recherche dans les périodiques ou encore l’univers Jeunesse, sous-ensemble correspondant aux collections sur et pour la jeunesse. De nouvelles fonctionnalités feront bientôt leur apparition, parmi lesquelles l’export de références bibliographiques. Vie de la BnF Bréviaire royal de Saint-Louis de Poissy Merci à tous nos donateurs ! Vous avez été plus de 3 320 à répondre à l’appel au don lancé par la BnF à l’automne dernier pour que le bréviaire royal de Saint- Louis de Poissy, fleuron du patrimoine français, rejoigne nos collections ! Grâce à votre générosité, plus de 435 000 euros ont été rassemblés pour l’acquisition de ce Trésor national, le reste étant financé par le mécénat d’entreprise. La Bibliothèque remercie vivement tous ses généreux donateurs, qui se sont mobilisés dès le premier jour. Initiative De la poésie pour réparer Verlaine, Rimbaud, Du Bellay, Baudelaire ou Verhaeren sont quelques-uns des poètes convoqués dans un petit recueil de poésie intitulé Pour la Belle Équipe, le Carillon, le Petit Cambodge, la Bonne Bière, Casa Nostra, le Bataclan, publié par Les éditions Le Contrepoint. Les recettes sont intégralement reversées aux établissements touchés par les attentats du 13 novembre 2015. Prix  : 7 € . Disponible à la librairie de la BnF Portrait de lecteur Éric Guirado Cinéaste, chercheur Il trouve à la Bibliothèque de recherche un cadre propice et du silence pour écrire. Après quelques détours par la photographie, Éric Guirado s’aventure dans l’expérience filmique  : il découvre l’ivresse de la réalisation, tourne des courts métrages, des documentaires, puis passe au film de fiction. En 2001, il remporte le César du meilleur court métrage pour Un petit air de fête. Il s’essaie alors au long et réalise Quand tu descendras du ciel, en 2002, Le Fils de l’épicier, en 2007 ou encore Possessions, en 2012. Chercheur de mots « Écrire un film, dit-il, fait peut-être de moi un « chercheur » particulier. Je n’aurais pas osé me désigner ainsi il y a encore quelques mois car le cinéma est de l’ordre du divertissement… J’ai toujours un carnet de notes sur moi et j’écris souvent comme ça, dans l’instant. Prendre des notes est un plaisir, mais l’écriture, c’est un travail, de la disci pline, de l’effort, ça a à voir avec l’honnêteté. » Au tournant de sa carrière, le réalisateur accorde la priorité à l’écriture en s’appuyant sur le réel, mais aussi sur la documentation. Isolé dans son carrel au département Sciences et techniques du niveau chercheur, il dit aimer passer des journées entières sur ses divers projets de films, entrecoupées de pauses à l’Inathèque. Dans le silence du cloître arboré La découverte de la Bibliothèque de recherche, de son silence, a été pour lui un choc. Son grand rectangle de forêt au milieu des salles de lecture est aussi une source d’inspiration. La nature est présente dans tous ses films et ce « cloître arboré » comme il le dit, n’est pas sans lui rappeler son enfance en Haute-Savoie, empreinte de grands espaces. « J’ai le souvenir de randonnées interminables. Derrière chaque petit sommet, le chemin continuait vers un autre sommet. L’écriture, c’est un peu ça pour moi. Ma carte de chercheur permet au randonneur que je suis de vivre autrement cette « aventure » d’auteur dans mes histoires, dans mes scénarios, c’est-à-dire avec plus de rigueur, mais aussi plus d’envie et d’endurance. » Sandrine Le Dallic 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :