Chroniques n°65 jan/fév/mar 2013
Chroniques n°65 jan/fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°65 de jan/fév/mar 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque nationale de France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : Le livre d'heures de Jeanne de France entre à la BnF

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Expositions > Salah Stétié, un passeur des deux rives Figure majeure de la poésie contemporaine, Salah Stétié a confié à la BnF un important ensemble de manuscrits, d’éditions originales, de livres d’artistes, d’œuvres sur papier d’amis plasticiens, de lettres et de photographies. Une exposition en forme d’hommage lui est consacrée dans la galerie des Donateurs. Né à Beyrouth en 1929, à l’époque du protectorat français sur le Liban, dans une famille musulmane sunnite, Salah Stétié est plongé dans la langue française dès son plus jeune âge, selon la volonté de son père, professeur d’arabe et poète, qui le destine à une grande carrière dans l’administration. Formé par le collège protestant français de Beyrouth, puis par les Jésuites au collège Saint- Joseph, il suit l’enseignement du charis matique Gabriel Bounoure à l’École supérieure des lettres de Beyrouth. Muni d’une bourse, il poursuit ses études à Paris dans les années 1950, à la Sorbonne et à l’École pratique des hautes études, où il deviendra un grand fidèle de Louis Massignon, qui lui fait redécouvrir la langue et la littérature arabes, en particulier les grands 6 – Chroniques de la BnF – n°65 « L’homme est fait de la matière de l’arc-en-ciel Il est couleur Le jaune le bleu nilotique le noir le rouge d’Amérique Le blanc, le blanc aussi, est couleur D’autres couleurs existent que je ne connais pas Qui sont à l’intérieur dans les cœurs et les âmes […] » Salah Stétié, LE BLEU DE LA QUESTION (extrait) Ci-dessus Salah Stétié. mystiques de l’islam. Durant ses années parisiennes, intenses et fécondes, Salah Stétié noue de solides liens d’amitié avec Pierre- Jean Jouve, André Pieyre de Mandiargues, Georges Schehadé, © Stéphane Barbery. Yves Bonnefoy et André du Bouchet. Directeur de L’Orient littéraire et culturel, supplément de L’Orient, il entre dans la carrière diplomatique dans les années 1960. Conseiller culturel du Liban à Paris, puis délégué permanent du Liban à l’Unesco, il est nommé ambassadeur du Liban aux Pays-Bas en 1982 puis au Maroc en 1984, avant de devenir secrétaire général du ministère des Affaires étrangères à Beyrouth, en pleine guerre civile. Parallèlement à la diplomatie, Stétié écrit des poèmes en français, « langue d’invention », dont le premier recueil, L’Eau froide gardée, publié chez Gallimard en 1973, sera aussitôt remarqué. La synthèse de deux cultures Salah Stétié a reçu le Grand Prix de la francophonie décerné par l’Académie française en 1995. Son œuvre, composée pour la plus grande partie d’essais et de poèmes, ne cesse de faire dialoguer les deux pays, les deux cultures dont il est la synthèse. Ses essais portent à la fois sur les grandes figures poétiques françaises (Rimbaud, Baudelaire, Mallarmé, entre autres) et sur la civilisation arabo-islamique dont il est issu et qu’en passeur passionné il tente de faire connaître. Son premier essai, Les Porteurs de feu (Gallimard, 1972), est ainsi un hommage à divers grands poètes arabes. Sa poésie, mystique et sensuelle, chante la nature et la femme, par des arabesques et des oxymores. Pour Salah Stétié comme pour René Char ou Yves Bonnefoy dont il se sent proche, la poésie a une visée ontologique. Son œuvre inspire un grand nombre de peintres contemporains de nationalités et de styles variés, tels Pierre Alechinsky, Antoni Tàpies, Jean Cortot, Claude Viallat ou Rachid Koraïchi, qui ont réalisé avec lui des livres illustrés à tirage limité [lire page ci-contre]. L’exposition est construite autour
© Adagp, Paris 2012. BnF, Réserve des livres rares. du manuscrit inédit de ses mémoires, dont la publication chez Robert Laffont est prévue courant 2013, et qui retracent plus de cinquante années de ses combats politiques, litté raires et intellectuels. Elle invite le visiteur à suivre le poète dans le laboratoire de son écriture sous toutes ses formes, du manuscrit de travail jusqu’aux livres d’artistes. Marie Minssieux-Chamonard Salah Stétié 5 mars – 14 avril 2013 Site François-Mitterrand, Galerie des donateurs Commissariat : Marie Minssieux-Chamonard Ci-dessus Salah Stétié, 5 dans ton œil, illustré par Pierre Alechinsky Paris, 1998. Ci-dessus, à droite Salah Stétié, L’Oiseau ailé de lacs illustré par Philippe Amrouche, Angoulême, 2009. BnF, Réserve des livres rares. Salah Stétié et les peintres Une exposition au musée Paul Valéry de Sète allie poésie et arts plastiques et propose un regard sur les liens que le poète a su entretenir avec les artistes. Au cours des trente dernières années, Salah Stétié a publié plus d’une centaine de livres réalisés en collaboration avec de nombreux peintres, parmi lesquels figurent notamment Alechinsky, Kijno, Tàpies, Titus Carmel, Zao Wou-Ki, Jan Voss ou, tout dernièrement Viallat, Woda… Ils sont ici intégralement rassemblés – éditions originales, éditions limitées – aux côtés de manuscrits du poète et de nombreuses œuvres des quelque 70 artistes qui ont collaboré à ces publications. De multiples animations vidéo permettent par ailleurs de « feuilleter » de nombreux ouvrages exposés. Publication Les deux expositions sont présentées dans le même catalogue, Salah Stétié et les peintres, publié par le musée Paul Valéry et les éditions Au fi l du temps. Sous la direction de Maïthé Vallès-Bled, directrice du musée Paul Valéry, 352 pages, 44 euros. Salah Stétié et les peintres 8 décembre 2012 – 31 mars 2013 Musée Paul Valéry, Sète Commissariat : Maïthé Vallès-Bled Chroniques de la BnF – n°65 – 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :