Chroniques n°63 jui/aoû/sep 2012
Chroniques n°63 jui/aoû/sep 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°63 de jui/aoû/sep 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque nationale de France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 36,5 Mo

  • Dans ce numéro : Exposition : Wolinski, 50 ans de dessins

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Le dessin de presse, un patrimoine sauvegardé Depuis 2010, les collections de dessins de presse, art du fugitif et de l’éphémère par excellence, ont enfin leur cote spécifique à la BnF. C’est le signe bienvenu d’une reconnaissance d’un genre à part entière. Depuis quelques années, collectionneurs, chercheurs et dessinateurs attirent l’attention des pouvoirs publics et du public sur le dessin de presse comme genre iconographique à part entière. Cet art de l’éphémère, sans cesse menacé d’oubli et de disparition, connaît depuis toujours un paradoxal destin. Dessins nés aussi vite que des idées fugitives saisies au vol, ils sont aussitôt remplacés par d’autres idées saisies pareillement en quelques traces graphiques. Rien à voir avec une production artistique minutieusement élaborée pendant des mois, voire des années. Ce caractère fulgurant et discontinu du dessin de presse le cantonne en permanence en marge des collections d’images. On s’y intéresse mais on l’évacue. On y voit du génie mais il dérange. Ainsi comprend-on qu’au sein même du département des Estampes et de la photographie, cette difficulté d’appréhension s’est fait sentir à chaque fois qu’il fallait insérer ces dessins dans les collections classées par cotes. Selon la perception des conservateurs ou la notoriété de l’artiste, les dessins se retrouvaient rattachés à l’une ou l’autre série, éclatés de ce fait entre toutes les collections, sur plusieurs niveaux des magasins du fonds général et de la Réserve. Afin d’améliorer leur visibilité et de mieux gérer les nouvelles collections, il a été décidé en 2010 de réserver une tranche de cotes spécifiques au dessin Ci-dessus Jean Effel, La Création du monde : ce vieil arbre n’aura, décidément, donné que des feuilles mortes, dessin paru dans L’Humanité Dimanche du 8 septembre 1968 de presse à l’intérieur de la cote B correspondant aux dessins originaux de toutes époques. Ainsi le fonds Timentré par don en 2006 porte la cote B-1000. Le fonds Wolinski entré en octobre 2011 portera par conséquent une cote dans cette suite. Par ailleurs, affirmer la présence du dessin de presse à la BnF, c’est aussi rencontrer les différents acteurs de ce domaine et consolider les contacts par des échanges suivis et des manifestations : expositions, biennale du dessin de presse, bourse Jeune talent. La BnF confirme ainsi le dessin de presse en tant que patrimoine culturel identifiable, précieux reflet de regards malicieux portés sur un monde en pleine évolution. Martine Mauvieux
© Adagp 2012. Estampes et photographie. © Bruno de Monès/Roger-Viollet. Collections > La BnF se mobilise pour acquérir les archives de Michel Foucault Le dîner qui a lieu chaque année en faveur des acquisitions a été consacré ce 11 juin 2012 aux archives du philosophe, classées « Trésor national ». Ci-contre Michel Foucault chez lui, Paris, avril 1984 Pour la cinquième année consécutive, un dîner organisé par la BnF et le Cercle de la BnF a donné l’occasion aux participants de contribuer à l’acquisition d’une œuvre majeure pour les collections publiques, après le manuscrit enluminé de la Vie de sainte Catherine en 2011. Les archives de Michel Foucault (1926- 1984) dont l’influence sur la pensée contemporaine a été et demeure considérable, ont été classées Trésor national. La commission consultative des Trésors nationaux, saisie par le ministère de la Culture, fait valoir dans son avis que cet ensemble de 37 000 feuillets, manuscrits et textes dactylographiés couvrant près de quarante ans de travail, depuis les études du philosophe à l’École normale supérieure à partir de 1946 jusqu’à son décès en 1984, « est unique pour la compréhension et l’étude de l’œuvre de Michel Foucault ». De sa belle écriture, d’innombrables notes de lecture, des milliers de pages de préparation à ses cours ou à ses fameuses conférences, divers états de ses livres font revivre la pensée de celui qui fut un lecteur assidu de l’ancienne « BN » de la rue de Richelieu. Le fonds comporte notamment le manuscrit de Les Aveux de la chair, destiné à l’origine à devenir le dernier tome de l’Histoire de la sexualité, dont l’édition s’est échelonnée de 1976 à 1984. Cet ensemble a pour destination naturelle le département des Manuscrits, où il serait mis à la disposition des chercheurs du monde entier et valorisé sur le plan scientifique. Sylvie Lisiecki Ci-contre Draner, Ismaïlia (Clodoche) pour Le Ballet des Clodoches, revue, Théâtre du Châtelet, 1870 France Inter à la BnF Parcours de scènes À l’occasion du festival d’Avignon, France Inter et la BnF mettent en commun leurs ressources et présentent, sur le site de France Inter, des parcours thématiques sur le spectacle vivant. Pendant tout l’été, le site web de France Inter présente différents univers thématiques en lien avec le spectacle vivant. Les parcours proposés, en résonance avec la programmation du festival d’Avignon, puisent dans les collections du département des Arts du spectacle, numérisées et mises en ligne sur Gallica. Les images présentées sont mises en lien avec des documents sonores. Ainsi, dès le 25 juin, en écho au spectacle de Christophe Honoré, Nouveau Roman, débute un parcours sur ce thème. Puis ce sera le Théâtre russe (le 6 juillet), en lien avec la programmation de La Mouette de Tchekhov, et du Maître et Marguerite de Boulgakov. Sur le thème des Comédiennes, l’internaute pourra découvrir des photographies de scène de Romane Bohringer, Jane Birkin, Isabelle Adjani, Dominique Blanc ou encore Jeanne Moreau, dont on pourra aussi entendre la voix unique. Le coup de cœur de la BnF : les dessins de Draner (1833-1926), dessinateur et caricaturiste qui conçut de très nombreux costumes comiques pour les théâtres de Paris. Ils seront commentés par Jean- Claude Yon, spécialiste de l’histoire du spectacle du xix e siècle. Le chapitre Grimaces sera l’occasion d’écouter Dominique Houdart, spécialiste du masque et de la marionnette, et fondateur de la Compagnie Houdart- Heuclin, ana lyser les correspondances entre le masque et le visage du BnF, Arts du spectacle.comédien. Enfin, un dossier consacré à J e a n Vilar, préfigure la journée qui lui est dédiée le 14 juillet sur l’antenne de France Inter. Le créateur du festival d’Avignon aurait eu 100 ans en 2012 : à noter que la Maison Jean Vilar, antenne de la BnF à Avignon, célèbre cet anniversaire à travers une expo sition et une série de spectacles. Sylvie Lisiecki Chroniques de la BnF – n°63 – 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :