Chroniques n°62 avr/mai/jui 2012
Chroniques n°62 avr/mai/jui 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°62 de avr/mai/jui 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque nationale de France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : Spécial presse

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
spécial presse > collections La presse et ses images dans les collections Du dessin de presse à l’affiche en passant par la photographie de reportage, la presse, ce sont aussi des images, drôles, émouvantes ou choquantes. De Daumier à Faisant, de Nadar à Cartier-Bresson, zoom sur les ressources aussi abondantes qu’inattendues du département des Estampes et de la photographie. À côté des collections de périodiques conservées dans les départements thématiques, le département des Estampes et de la photographie offre des ressources aussi abondantes qu’inattendues, relatives au monde de la presse ou issues de son activité, depuis les almanachs illustrés du xvii e siècle relatant chaque année « ce qui est arrivé de plus remarquable » jusqu’aux derniers tirages analogiques de l’agence AFP dans les années 1990. Dans sa logique de documenter en images tous les aspects de la vie, le département des Estampes et de la photographie a collecté, au fil des siècles, une importante iconographie sur l’univers de la presse. Entrés par dépôt légal, dons ou acquisition, ces 12 – Chroniques de la BnF – n°62 gravures, images d’Épinal, dessins, défets, affiches, cartes postales, photographies s’orga nisent par thèmes : dans la série dite des « portraits » on trouvera les figures marquantes de la presse, du portrait gravé de Théophraste Renaudot à la photographie de Serge July à la reparution de Libération, le 12 mai 1981 ; dans la série « topographie » sont représentés sièges des rédactions, fabriques ou points de vente ; dans « métiers », colporteurs et typographes côtoient journalistes et photographes ; la série « mœurs » réserve de belles scènes, intimistes ou publiques, de lecture du journal. Enfin, des recueils sur les techniques d’impression illustrent l’évolution de la fabrication de ces objets de papier que sont les journaux. Ci-dessous James Nachtwey 11 septembre 2001, New York Un témoignage sur l’illustration de la presse Le caractère exceptionnel des fonds de ce département réside également dans la présence d’importants ensembles d’images produites par et pour la presse. Au-delà d’une collection – unique en nombre — de caricatures publiées dans les revues satiriques et humoristiques des xix e et xx e siècles (Le Charivari, La Lune Rousse, Fantasio…), y sont conservées de nombreuses œuvres originales de dessinateurs (Effel, Faizant, Tim…), graveurs et lithographes (Daumier, Steinlen, Valloton…), graphistes (Cassandre, Chéret…) ou photographes (Nadar, Capa, Cartier-Bresson, Nachtwey…) ayant travaillé pour la presse. Pour le xx e siècle, toutefois, la majeure partie des images
BnF, Philosophie, Histoire, Sciences de l’Homme. BnF, Estampes et photographie. BnF, Philosophie, Histoire, Sciences de l’homme © ADAGP 2012 © James Nachtwey. spécial presse > conservées provient d’agences photographiques (Monde et Caméra, Atlantic Press, Gamma, Sygma, AFP…). Leurs tirages et négatifs, entrés par milliers, donnent à voir en images un siècle d’actualités. Enfin, les collections gardent trace de l’activité promotionnelle de titres de presse, qui – du Petit Parisien à L’Humanité – ont fait paraître cartes, calendriers et affiches publicitaires. Parmi ces pièces, certaines sont d’une grande rareté : éphémères, les annonces de romans-feuilletons distri buées dans les rues de la Belle Époque ou les affichettes de magazines ornant les kiosques d’après-guerre doivent au dépôt légal d’être visibles aujourd’hui. Au-delà de leur portée documentaire, certains ensembles apportent un témoignage inestimable sur les modalités d’illustration de la presse avant l’avènement du numérique. Les lithographies de Daumier annotées par les censeurs, ou les tirages refusés et commentés par la censure en 1939 sont de rares traces de la première étape, celle du choix de ce qui sera, ou non, porté à la connaissance de tous. Riches d’innombrables inédits, les fonds iconographiques du Journal, de L’Aurore ou de Ce Soir offrent ensuite une vision en creux de la politique Les fonds numérisés d’agences de presse à la BnF En 1961, la Bibliothèque nationale se porte acquéreur d’un considérable fonds iconographique provenant de plusieurs agences photographiques de presse de la première moitié du xx e siècle : l’agence ROL (fondée par Marcel Rol en 1904), l’agence Meurisse (créée par Louis Meurisse en 1904), l’agence Mondial (lancée en 1932). Toutes trois s’unissent face au dynamisme des agences étrangères et fondent le Service des agences françaises d’actualité et de reportages associées (Safara), qui poursuit la production et l’exploitation de leurs fonds d’images, entre 1937 et 1945. L’ensemble, très riche, de plaques de verre négatives que la Bibliothèque nationale de France conserve de ces différentes structures couvre ainsi un demi-siècle de vie politique, sociale, diplomatique, sportive, culturelle ou scientifique, en France mais aussi – à partir surtout des années 1930 – à l’étranger. Une grande partie de ces images est disponible sur Gallica. gallica.bnf.fr Ci-dessus de gauche à droite Cartes promotionnelles à collectionner représentant des allégories des journaux de l’époque Alfred Clarey Planche chromolithographique, 1882 L’éclipse, 26 nov. 1871, n o 161 Dessin d’André Gill Réalités, Décembre 1955, n o 119. Couverture réalisée par Paul Bonet éditoriale et du parti pris des quotidiens dans le traitement visuel de tel ou tel fait. Enfin, les images publiées par ces titres laissent voir les multiples distorsions qu’elles ont subies : retouchées, recadrées, montées ou détourées, elles témoignent concrètement de pratiques courantes que les logiciels de retouche n’ont pas inventées. À l’heure de la dématérialisation des supports, toutes ces traces matérielles apparaissent comme une chance de donner à comprendre, dans ses ressorts, la construction médiatique de nos représentations et de notre culture visuelle. Dominique Versavel L’archivage des sites d’actualité sur Internet Depuis décembre 2011, dans le cadre de ses collectes de l’Internet effectuées au titre du dépôt légal, la BnF archive une centaine de sites d’actualité. La fréquence quotidienne de la collecte permet d’avoir un aperçu complet des soubresauts de l’actualité, même si seules les premières pages des sites sont capturées à chaque fois. L’ensemble des titres (titres de la presse papier, sites d’agences de presse et titres uniquement présents sur Internet) est accessible en bibliothèque de recherche. Chroniques de la BnF – n°62 – 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :