Chroniques n°60 oct/nov/déc 2011
Chroniques n°60 oct/nov/déc 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60 de oct/nov/déc 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque nationale de France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : L'abolition de la peine de mort a trente ans

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Actualités du numérique > Les innovations numériques à la BnF Des réseaux sociaux au QR code en passant par le lecteur exportable ou le dépôt légal en ligne, tour d’horizon en huit points des innovations de la BnF en matière de nouvelles technologies, pour les professionnels comme pour les amateurs. Le noUVEAU motEUr 1. de rECHErCHE de GallICA La BnF va doter d’ici la fin de l’année sa bibliothèque numérique d’un nouveau moteur de recherche. Développé par la société Exalead, il offrira une aide à la saisie incluant l’autocomplétion, un correcteur orthographique ainsi qu’une fonction de désambiguïsation permettant d’affiner une recherche en distinguant les termes pouvant prêter à confusion. Les pages 2. FACEBook Plusieurs pages Facebook estampillées BnF proposent de découvrir l’actualité de la Bibliothèque (www.facebook.com/BnF), des documents insolites de la bibliothèque numérique Gallica (www.facebook.com/GallicaBnF), ou encore des activités ludiques destinées aux enfants (www.facebook.com/bnfdesenfants). Privilégiant les nouveautés, les rebonds avec l’actualité, ainsi qu’une relation plus proche avec les utilisateurs, ces pages ouvrent des espaces de partage et de conversation, avec les animateurs et entre les internautes. 22 – Chroniques de la BnF – n°60 Le lectEUr exportABle 3.comPAtIBle FACEBook Partagez des documents numériques grâce au lecteur exportable ou « widget », qui permet la consultation des documents de Gallica sur tous les sites et tous les blogs, et est également compatible avec Facebook. Ainsi, tout internaute disposant d’un compte Facebook peut partager avec ses amis trouvailles et trésors en insérant, sur son « mur », un livre, un manuscrit ou un lot d’images qui seront directement feuilletables. 4. L’esPACE PErsonnel L’espace personnel regroupe les services personnalisés et permet de gérer ses données personnelles (renouvellement de carte de lecteur, panier de notices bibliographiques, « mes » documents préférés de Gallica, réservation de places en salle de lecture, recherches…). Cet espace va s’enrichir au fur et à mesure de nouveaux services : en septembre le ré-abonnement en ligne, en 2012 le module de vente en ligne de la reproduction de documents. Le QR 5. code Venez au Labo BnF avec votre téléphone mobile équipé d’un appareil photo découvrir les QR codes et voyager grâce aux trésors de la BnF. Par cette nouvelle sélection, le Labo BnF prouve que les nouvelles technologies, rapides et ludiques comme le sont les QR codes, peuvent apporter autre chose qu’une simple information publicitaire et favoriser l’accès à la culture. Venez flasher et télécharger une sélection de visuels issus des trésors de Gallica sur le thème de votre choix : vous pouvez ensuite les conserver, les envoyer par messagerie électronique ou les imprimer ! Les pages 6. data.bnf.fr Des auteurs et des œuvres plus visibles sur le web. Une nouvelle interface de navigation Internet améliore notablement la visibilité des ressources de la BnF pour les internautes. Ces ressources sont souvent dissimulées dans le « web profond », c’està-dire dans le fond des catalogues, ou disséminées sous diverses adresses Internet. Data.bnf.fr permet de réunir sur une même page toutes les informations relatives à un auteur ou à une œuvre ; l’internaute accède ainsi à tous les documents des différents catalogues de la Bibliothèque sur le sujet, à des liens avec les archives et manuscrits, et avec les ressources de Gallica. © Pascal lafay/BnF.
Actualités du numérique > Pour les proFEssionnels 7. L’Extranet du dépôt légal Le dépôt légal est l’obligation pour tout éditeur de déposer à la Bibliothèque nationale de France deux exemplaires de chaque document imprimé qu’il édite, accompagnés d’une déclaration. Dans le cadre de l’e-administration, la Bibliothèque a mis en place un service de déclaration en ligne à l’intention des 9 500 éditeurs concernés : depotlegal.bnf.fr. Les formulaires électroniques de l’Extranet permettent d’éviter des opérations répétitives et l’expédition par la poste des récépissés papier. Le site 8. nouveautés éditEUrs La BnF reçoit au titre du dépôt légal près de 70 000 livres nouveaux par an dans tous les genres et dans tous les domaines. Avec nouveautesediteurs.bnf.fr, elle offre en accès libre une vitrine de l’édition française de livres à paraître ou récemment parus, signalés par les éditeurs eux-mêmes en utilisant l’Extranet du dépôt légal. Ainsi, 5 600 annonces sont disponibles, constamment renouvelées, accessibles par dates, éditeurs, mots-clés et seront bientôt accompagnées des images de couverture. Hélène Ducate Page ci-contre, en haut Le QR code dans le Labo de la BnF. Le Labo BnF fait sa rentrée Lieu d’expérimentation des nouvelles technologies d’écriture et de lecture, le Labo propose cet automne des animations et des rencontres autour de l’actualité et de la presse numérique. Cette année, le Labo BnF fait sa rentrée sous le signe de l’actua lité. Partie intégrante de l’Espace-découverte situé dans le hall Est du site François-Mitterrand, le Labo est un lieu d’exposition, d’expé rimentation et d’appropriation des nouvelles technologies au service de la lecture et de l’écriture. Depuis septembre 2011, il accueille un comptoir de la presse numérique. Grâce au mécénat d’Orange, une vingtaine de tablettes de différents types sont accessibles et équipées d’interfaces proposant des kiosques virtuels qui permettent d’accéder gratuitement à une large sélection de la presse nationale, régionale et internationale. Confortablement installés dans un espace convivial au design soigné, les lecteurs sont invités à se familiariser avec ces nouveaux outils et à constater les mutations que le secteur de la presse a su opérer ces dernières années pour faire face aux enjeux imposés par les nouvelles technologies. Car si l’imprimé cède le pas à l’écran numérique tactile, ce sont surtout nos habitudes de consommation de l’actua lité qui sont interrogées. Davantage que le changement de support, c’est le monde de la mobilité, de l’instantanéité et de la connectivité que nous apportent ces tablettes. Lieu de réflexion et d’échange sur les défis que la révolution numérique lance aux nouvelles pratiques de diffu sion du savoir, le Labo BnF propose également des rencontres trimestrielles et des ateliers mensuels in situ ouverts à tous, amateurs comme professionnels. Les agents du service de l’accueil général sont à la disposition des visiteurs pour les guider dans leur découverte de cet espace novateur. Le Labo, avec son comptoir de la presse numérique, préfigure l’actualité culturelle de la BnF du printemps 2012. En effet, la Biennale du dessin de presse aura lieu le 24 mars, et la grande expo sition Histoire de la presse, de la gazette à Internet sera ouverte du 3 avril au 8 juillet sur le site François- Mitterrand. Le Labo s’en fera largement l’écho, bien sûr. Aurélie Brun Retrouvez l’actualité du Labo sur la page Facebook BnF, sur Twitter.com/labobnf et sur labobnf.blogspot.com Chroniques de la BnF – n°60 – 23 © Pascal lafay/BnF.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :