Chroniques n°59 été 2011
Chroniques n°59 été 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°59 de été 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque nationale de France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : Enluminures en terre d'Islam

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Dossier > CARTES, PLANS, ATLAS À la source des collections Le département des Cartes et plans dispose de diverses sources d’enrichissement de ses collections. Si les documents cartographiques traditionnels sur support papier demeurent très vivaces, grâce au dépôt légal et aux dons divers, leur numérisation croissante permet une exploitation et un accès rapides aux chercheurs comme aux industriels. Au premier rang de ces sources, le dépôt légal permet un suivi précis de la production française de cartes, atlas, guides, globes et autres documents dits « cartographiques » lorsque la carte en est l’élément principal et non la seule illustration d’un texte. À l’heure où fleurissent les Systèmes d’information géographique (SIG) et où la société s’approprie toujours mieux ce mode de représentation de l’espace, la production de documents cartographiques sur support papier n’en est aucunement amoindrie : au contraire, la cartographie numérique renouvelle les usages de la carte et incite à la publication de documents 16 – Chroniques de la BnF – n°59 toujours plus variés, depuis les itinéraires thématiques de randonnée jusqu’aux cartes de course d’orientation, en passant par les atlas pour enfants et les séries topographiques traditionnelles. Plus de 3 000 documents sont ainsi déposés chaque année, et reçoivent un traitement qui leur assure une place de choix dans les collections : enregistrement, catalogage, publication dans la Bibliographie nationale française, conditionnement, communication au public. Répondant ainsi aux missions patrimoniales histo riques de la BnF tout en étant soucieuse de maintenir un suivi pointu de l’actualité technologique, l’équipe Ci-dessus John Bull et ses amis, Londres, 1900 Page ci-contre Carte du Dauphiné, par Jean de Beins, 1619 du dépôt légal participe également à la collecte des archives de l’Internet dans le domaine de la cartographie française. Un partenariat important avec le département de l’Audiovisuel a par ailleurs permis de finaliser en 2011 le dépôt légal des bases de données topographiques et orthophotographiques de l’Institut géographique national (IGN), bases qui sont à l’origine aussi bien de la production des cartes traditionnelles que du Géoportail disponible sur Internet. Les dons, ensuite, constants et opportuns, exigent réactivité, doigté et une parfaite connaissance du domaine pour accroître judicieusement les BnF, Cartes et plans.
Dossier > CARTES, PLANS, ATLAS collections. Depuis plusieurs années, les responsables de la célèbre fondation Zellidja – pour la promotion des voyages d’études – cherchaient une institution capable de conserver et valoriser 3 000 journaux de voyages réalisés par les boursiers Zellidja depuis 1939. C’est chose faite depuis 2010. En 2011, ce sont pas moins de 2 500 tirages photographiques de la collection Terre humaine dirigée, chez l’éditeur Plon, par Jean Malaurie, qui entrent à la BnF. Dans la proximité du fonds Henry de Monfreid donné à la Société de géographie mais géré par le département, ils forment de vastes ressources intéressant l’ethnologie. Guillaume Lebailly et Jean-Yves Sarazin Les enjeux de la numérisation L’intensification des programmes de dématérialisation des collections cartographiques de la BnF s’accompagne d’une réflexion sur l’amélioration des technologies. Il est possible aujourd’hui de réaliser, à partir d’une carte numérisée, des calques superposables à d’autres images. Alliées à des outils de reconnaissance d’objets et de caractères, ces transformations aboutissent à identifier et à interpréter les symboles et les données textuelles afin d’enrichir les notices des documents, d’améliorer la recherche par lieux ou par données géoréférencées, de faciliter la navigation au sein des corpus ou de nourrir des bases de données de systèmes d’information géographiques (SIG). Dans le cadre d’un appel à projets « investissements d’avenir », un projet de recherche et développement sur des cartes marines a été proposé par la BnF à des entreprises et laboratoires de la technopole PiXL de La Rochelle. Des partenariats de recherche ou d’industrie sont nécessaires pour exploiter le potentiel d’usages numériques des cartes et plans. La carte géographique numérisée devient une interface d’accès à des catalogues et à des collections numériques (projet CartoMundi, lire ci-dessous). François Nawrocki Naviguer avec CartoMundi L’insuffisance du traitement bibliographique des séries cartographiques oblige depuis plusieurs années le département des Cartes et plans à chercher une solution de visualisation et de gestion graphique, qu’il a trouvée dans l’outil CartoMundi, piloté par l’université de Provence et la Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme. CartoMundi permet de gérer et de signaler les séries cartographiques à l’aide de tableaux d’assemblage numériques, positionnés dans une interface géoréférencée. Il combine la rapidité et la souplesse de traitement avec l’efficacité de la recherche graphique. Conçu comme un catalogue collectif ouvert aux multiples collections, il est l’outil indispensable pour naviguer à l’intérieur de documents numérisés. CartoMundi, dont l’ouverture est imminente, ne se substitue pas aux systèmes actuels mais doit s’articuler aux catalogues existants grâce à la compatibilité des normes et des formats en vigueur. Olivier Loiseaux Une politique de recherche innovante Trois grands programmes de recherche ont été lancés pour mettre en valeur les collections des Cartes et plans. Explications. Les collections du département des Cartes et plans restent encore méconnues et sous-exploitées. Ce constat a poussé le département à s’engager depuis 2010 dans une politique de recherche, dont les objectifs sont multiples : ouvrir les ressources à des chercheurs d’horizons divers ; croiser les analyses tout en approfondissant les connaissances ; mettre en valeur ces collections auprès d’un public élargi. Trois programmes triennaux (2010- 2012) sont ainsi menés de front. Le programme MeDIan : les sociétés méditerranéennes et l’océan Indien, soutenu par l’Agence nationale de la Recherche, associe le département à trois laboratoires de recherche : Université de Reims (CERHIC), Maison de l’Orient et de la Méditerranée (Lyon) et Université de Paris 1 (laboratoire d’Islam médiéval). Il se propose d’explorer les savoirs cartographiques sur l’océan Indien de l’Antiquité à la fin du xvi e siècle. Le programme Portulans comprend trois volets : le recensement, la description et l’identification des cartes nautiques sur parchemin, dites portulans, produites du xiii e au xviii e siècle dans les grands centres portuaires européens (Venise, Gênes, Lisbonne, Séville, Le Havre, etc.) ; la numérisation de ces cartes pour les rendre accessibles à partir d’un site web unique ; une grande exposition qui se tiendra à l’automne 2012 à la BnF. Le programme d’Anville vise, lui, à reconstituer le cabinet de travail d’un des grands géographes des Lumières, Jean-Baptiste d’Anville (1697-1782), dont la BnF possède la très riche collection (plus de 8 700 articles) ainsi que de nombreux manuscrits inédits. Il débouchera sur un ouvrage écrit par une équipe internationale de chercheurs. Les programmes MeDIan (http:Ilmedian.hypotheses.org) et d’Anville (http:Ildanville.hypotheses.org) ont chacun leur « carnet de recherche » hébergé par le portail Hypothèses.org, qui permettent de suivre au jour le jour questionnements et avancées. Le même souci de désenclavement a conduit le département à créer une commission dédiée à l’histoire de la cartographie au sein du Comité français de cartographie. Celui-ci organise chaque année une journée d’étude dont les actes sont publiés dans le Monde des cartes, la revue du CFC. Elle a lancé en 2010 son blog, Cartes et figures du monde (http:Ilcartogallica.hypotheses.org), qui se veut un portail d’accès à l’histoire de la cartographie et une plate-forme d’information et d’échanges conçue tant pour le chercheur que pour tout amateur. Catherine HofmannChroniques de la BnF – n°59 – 17 BnF, Cartes et plans.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :