Chroniques n°52 jan/fév 2010
Chroniques n°52 jan/fév 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°52 de jan/fév 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque nationale de France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : La bibliothèque du Haut-de-jardin en 2012

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Dossier > HAUT-DE-JARDIN 2012 Quelles collections pour quels publics ? « C’est stimulant. Il y a plein de gens différents. » François, 48 ans, demandeur d’emploi. L’évolution des salles de lecture a un objectif très clair : mieux servir les publics qui fréquentent déjà la bibliothèque et en conquérir de nouveaux… Si la politique documentaire n’est plus aujourd’hui la raison unique de la fréquentation d’une bibliothèque, elle reste majeure pour sa composition. Les évolutions envisagées sont toutes appuyées sur des études d’usage des collections, des enquêtes de besoins, des observations concordantes sur la fréquentation d’autres bibliothèques. L’accréditation pour la bibliothèque de recherche étant en cours d’assouplissement pour le niveau master, l’offre de la bibliothèque du Haut-de-jardin peut désormais mieux prendre en compte les premières années universitaires, la fin du secondaire, les publics actifs et le grand public. Une attention particulière portée aux médiateurs culturels Au-delà de l’offre nouvelle en matière de presse et de média, de la mise en place de nouveaux centres de ressources, l’ensemble de l’offre sera rénové de sorte que plus de 10% des collections soient tou- 16 – Chroniques de la BnF – n°52 jours des documents publiés dans un délai de moins de trois ans. Le taux de publications en français – les plus utilisées par les publics – atteindra 65% de l’offre (contre 59% aujourd’hui). Certaines catégories de publics feront l’objet d’une attention particulière et d’une offre plus ciblée : l’ensemble des apprenants, les enseignants et les médiateurs culturels, les professionnels, notamment du secteur tertiaire, les familles et les personnes âgées, les demandeurs d’emploi, les jeunes en difficulté, les immigrants en cours d’adaptation à la société française… L’offre sera plus attentive aux œuvres et aux idées plus confidentielles ou 2009 Installation du Centre national de la littérature pour la jeunesse/La Joie par les livres en salle I Mise en place d’un accès gratuit aux salles de lecture tous les jours à partir de 17 heures Mise en place d’un titre d’accès gratuit aux salles de lecture pour tout acheteur de ticket d’expositions se déroulant sur le site François Mitterrand 2010 Printemps Ouverture de la Galerie des donateurs, dédiée à la présentation de fonds offerts par des créateurs, collectionneurs ou mécènes de la bibliothèque Ouverture du Labo, espace de veille technologique sur l’écrit et la lecture Réaménagement du petit et du grand foyer Automne Mise en place d’un système d’affichage dynamique général Déploiement de connexions Wifil dans les salles de lecture Mise à disposition de places supplémentaires en dehors des salles de lecture, dont certaines permettront une connexion informatique Expérimentation d’une nocturne alternatives : création numérique, petite édition ou autoédition, revues peu connues faute de moyens, qui circulent peu ou pas dans les réseaux de l’économie de la culture… Pour mener cette veille, la participation des publics sera plus sollicitée qu’aujourd’hui, sur place comme à distance. Enfin, il convient de mieux rendre compte de l’émergence de l’âge numérique, pour les livres, les revues, les outils de travail et d’apprentissage, la musique, les arts visuels… C’est dans cet esprit, par exemple, que le Haut-dejardin proposera une salle repensée pour la consultation des documents audiovisuels. Les grandes étapes Mise en place de la réservation de places et autres améliorations informatiques Mise en place Bibliothécaire virtuel Nouveau site web de la bibliothèque Haut-de-jardin 2011 Déplacement du café de l’Est vers le hall Ouest, à proximité des globes de Louis XIV Création du pôle lecteurs et réaménagement de la salle E Réaménagement d’un premier ensemble de salles 2012 Réaménagement du second ensemble de salles Création d’un espace pédagogique Extension de la librairie
Dossier > HAUT-DE-JARDIN 2012 Cap sur le numérique « Mon ordinateur portable, c’est mon bureau. » Sylvie, 25 ans, étudiante Le numérique va révolutionner l’offre documentaire et la médiation. Il va aussi, comme partout dans la société, transformer les pratiques, favoriser de nouveaux usages, faciliter la vie des usagers. Mettre le cap sur le numérique, c’est pouvoir réserver sa place de lecture, acheter ses tickets d’exposition chez soi, payer à distance, consulter les ressources à partir de son université ou de son domicile. C’est aussi pouvoir apporter son propre ordinateur et le connecter aux ressources, disposer de son propre environnement informatique de travail, charger les documents les plus utiles, disposer de logiciels de structuration de l’information, ou de rédaction. C’est, enfin, développer une relation nouvelle aux autres, commenter les livres, les recommander, participer à l’identification de documents, rester en lien avec ses amis ou ses communautés. De tous les chantiers en cours pour la transformation du Haut-de-jardin, celui-ci est le plus évolutif, le plus immédiatement attendu, du fait de l’extraordinaire rapidité de transformation des technologies. C’est donc aussi celui où les suggestions d’usagers sont les plus souhaitées… Le HDJ en chiffres 10 salles de lecture 330 000 volumes de monographies 2 000 titres de périodiques 2 500 partitions musicales 10 000 disques compacts 1000 heures d’archives sonores 3 000 films de fictions et documentaires, cédéroms interactifs et de cédéroms d’artistes 250 cédéroms et bases en lignes 40 000 titres de périodiques électroniques En moyenne par jour, les salles de lecture du Haut-de-jardin accueillent 2 000 lecteurs Lecture sur mesure « Au début je venais pour les conférences, et puis on m’a informée sur les salles de lecture. » Françoise, 65 ans, retraitée. Le projet de transformation du Hautde-jardin passe aussi par plus de médiation et d’interactivité. La programmation de grandes expositions se diversifie. Dans ses thèmes, avec l’ouverture aux formes les plus contemporaines de la création… Dans ses façons de dialoguer avec le public, grâce à des scénographies qui adaptent au plus près, grâce aux nouvelles technologies, les discours aux publics – enfants, handicapés, étrangers… La présentation du patrimoine s’envisage aussi hors des galeries d’expositions : des espaces publics d’accès entièrement libres présentent ainsi des trésors. Les espaces de présentation permanente déjà existants vont être renouvelés : le hall des Globes de Louis XIV doit accueillir dans quelques mois un système de reconstitution numérique 3 D sur grand écran, permettant une restitution complète des espaces cartographiés sur la surface, parfois invisible, de ces sphères. L’Espace Découverte de la Bibliothèque est augmenté par l’installation du « Labo » consacré à la veille technologique sur l’écrit et la lecture… Un nouvel espace consacré à la présentation régulière des acquisitions – la galerie des donateurs – sera ouvert au printemps 2010, à proximité du Hall des Globes. Enfin, les actions culturelles investissent plus régulièrement encore les halls et les deux déambulatoires du Haut-de-jardin, par des expositions, des accrochages éphémères ou des présentations numériques. Miser sur la rencontre et la médiation Aujourd’hui, ce que les publics recherchent, ce n’est plus seulement la « délectation » ou le savoir, mais la possibilité d’une réponse sur mesure, d’un apprentissage actif, d’un engagement personnel. La BnF va intensifier ses propositions d’accompagnements personnalisés, de médiations adaptées, ces accompagnements, tout particulièrement à destination du jeune public. Les propositions pédagogiques, sur place et en ligne à travers le portail classes. bnf.fr, sont déjà nombreuses. Elles vont se multiplier grâce à l’aménagement en 2011 d’un espace didactique au cœur de la bibliothèque, situé dans l’allée de l’Encyclopédie, à proximité du Hall Ouest. Chroniques de la BnF – n°52 – 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :