Chroniques n°52 jan/fév 2010
Chroniques n°52 jan/fév 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°52 de jan/fév 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque nationale de France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : La bibliothèque du Haut-de-jardin en 2012

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Sommaire Éditorial > Chroniques de la Bibliothèque nationale de France est une publication bimestrielle. Président de la Bibliothèque nationale de France Bruno Racine. Directrice générale Jacqueline Sanson. Délégué à la communication Marc Rassat. Responsable éditoriale Sylvie Lisiecki, sylvie.lisiecki@bnf.fr Comité éditorial Mireille Ballit, Catherine Dhérent, Catherine Gaziello, Jean-Loup Graton, Joël Huthwohl, Olivier Jacquot, Isabelle Le Masne de Chermont, Anne-Hélène Rigogne. Ont collaboré à ce numéro Delphine Andrieux, Mathias Auclair, Annie Berthier, Julien Bonhomme, Jocelyn Bouraly, Denis Bruckmann, Alain Carou, Hervé Colinmaire, Sylvie Dreyfus, Catherine Faivre d’Arcier, Annie Girard, Thierry Grillet, Laurent Héricher, Stéphane Humbert-Basset, Roselyne Hurel, Joël Huthwohl, Gildas Illien Julie Ladant, Véronique Minot, Martine Poulain, Bruno Racine, Marc Rochette. Coordination graphique Françoise Tannières. Iconographie Sylvie Soulignac. Coordination des relectures Nadège Ricoux. Maquette et révision Volonterre. Impression Stipa ISSN : 1283-8683 Abonnement Marie-Pierre Besnard, marie-pierre.besnard@bnf.fr Retrouvez Chroniques sur www.bnf.fr 2 – Chroniques de la BnF – n°52 Actualité 4• Le Cercle littéraire de la BnF, un salon sur le web, entretien avec Bruno Racine Hommage 5• La pensée bricoleuse de Claude Lévi-Strauss Expositions 6• Miniatures et peintures indiennes Auditoriums 8• Cinéma de midi à la BnF• Les samedis des savoirs• La lecture en France à l’ère des écrans• La littérature a-t-elle une couleur ? • Réveiller de belles endormies Dossier 13• Faire évoluer la bibliothèque du Haut-de-jardin, pourquoi ? Expos hors les murs 19 Collections 20• Don d’un manuscrit persan• J’accuse d’Abel Gance• Les affiches de Philippe Apeloig• La Bibliothèque de l’Assemblée nationale et la BnF sur le chemin de la coopération Actualités du numérique 24• À la rencontre des archinautes• Pier Luigi Pizzi• Les livres électroniques entrent à la BnF Un livre BnF 27• La légende du roi Arthur Focus 28• Les ombres turques Couverture : L’empereur Shah Jahan tenant un iris. Ecole moghole, vers 1655. BnF, Estampes et Photographie. Édito À l’orée de l’année 2010, ce numéro de Chroniques propose de regarder du côté de l’avenir du livre et donc des bibliothèques, et plus précisément celle dite du Haut-de-jardin, site François-Mitterrand, promise à évoluer au cours de ces prochaines années. On le sait, la révolution numérique est en passe de modifier profondément la diffusion de la connaissance comme les pratiques de documentation et de lecture. Partout en France et dans le monde, les bibliothèques adaptent leur fonctionnement et leurs services à des attentes nouvelles, voire cherchent à mieux anticiper l’émergence de nouveaux besoins. Ouverte à tous à partir de 16 ans, fréquentée aujourd’hui par un grand nombre d’étudiants, la bibliothèque d’étude va se transformer afin de mieux accueillir ses lecteurs : outre les étudiants bienvenus, d’autres publics plus diversifiés d’actifs, de retraités… Les espaces des salles de lecture vont être repensés pour permettre des modalités de travail plus souples. De plus en plus ouverte à la dimension numérique, elle sera également plus réactive à l’actualité. La médiation vers les collections patrimoniales va être développée. La Bibliothèque sera aussi plus conviviale, et proposera des espaces de restauration et de détente qui feront d’elle un véritable lieu de vie. Lancée dès 2007, entrée dans les faits en 2009, notamment avec l’installation dans le site François-Mitterrand du Centre national de la littérature pour la jeunesse, l’évolution devrait s’achever en 2012. Autour de ces mêmes questions, l’exposition Choses lues, choses vues conçue par Alain Fleischer dans la salle Labrouste de la rue de Richelieu sera l’occasion d’une journée d’étude, « Crise de la lecture ? », qui réunira des spécialistes de la sociologie de la lecture et des nouveaux médias. Enfin, un nouveau cycle de conférences, « Les samedis des savoirs », donnera carte blanche à des invités de prestige : « la parole » sera le thème d’ouverture de ce cycle, juste tribut payé par la Bibliothèque, temple de l’écrit, à ce qui le fonde. Bruno Racine, président de la Bibliothèque nationale de France
Bibliothèque d’Alexandrie, 2001. © Cyril le Tourneur d’Ison/Gamma/Hachette Photos presse. En bref > Un don de la BnF à la Bibliothèque d’Alexandrie La BnF a fait don à la Bibliothèque d’Alexandrie d’environ 500 000 livres français destinés à y ouvrir un département de littérature francophone. Entrés par dépôt légal, ces doubles, qui constituent la collection dite de « sécurité », représentent toute la diversité de la production éditoriale française entre 1996 et 2006. Partenaire de l’opération, la SNCF a acheminé un premier container le 20 novembre dernier jusqu’au port de Marseille. Avant son départ vers l’Égypte, s’est tenue une cérémonie présidée par Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, en présence de Bruno Racine, président de la BnF, et de nombreuses personnalités françaises et égyptiennes. Ce don s’inscrit dans le cadre de la coopération entre la France et L’Égypte, qui co-président le projet d’Union pour la Méditerranée. Toute l’actualité éditoriale aux Rendez-vous du samedi Chaque samedi de 17 heures à 18 heures, des personnalités dont l’œuvre a retenu l’attention – auteurs, chercheurs, metteurs en scène, artistes… – sont invitées par la BnF. Installé dans le Hall Est du site François-Mitterrand et ouvert librement aux visiteurs et aux curieux, ce « salon de lecture » inédit explore tous les domaines de l’actualité éditoriale, de l’économie à la littérature, des sciences au cinéma et à l’histoire, en lien avec les collections de la Bibliothèque. En 2009, le département Droit, économie, politique recevait Liora Israël pour son ouvrage L’Arme du droit, Tangui Perron, auteur de Étranges étrangers sorti en DVD, était l’invité du département de l’Audiovisuel, et, en novembre dernier, Antoine Volodine invité par le département Littérature et art, présentait son dernier ouvrage, Macau. L’émission Interlignes invite des écrivains dans les salles de lecture Une nouvelle émission littéraire, Interlignes, propose d’aller à la rencontre de 11 écrivains contemporains et de leur dernière œuvre, à travers des entretiens menés en tête-à-tête avec Dominique Antoine à la BnF, partenaire du projet. Parmi eux, Marie Ndiaye, prix Goncourt 2009 pour Trois Femmes puissantes, Dany Laferrière, prix Médicis pour L’Énigme du retour, Clémence Boulouque pour Mort d’un silence… À découvrir sur le site éducatif de France 5, curiosph-re.tv et sur bnf.fr. De l’avenir du livre Une rencontre sur les enjeux de la numérisation et l’avenir du livre réunira le 8 janvier, à la Bibliothèque François-Mitterrand, Roger Chartier, professeur au Collège de France et président du Conseil scientifique de la BnF, et Robert Darnton, directeur de la bibliothèque de l’université de Harvard. Entrez dans la danse… Pour la troisième année consécutive, l’esplanade de la BnF accueille en résidence, jusqu’au 30 avril 2010, le Dansoir de Karine Saporta, lieu de spectacles où le public est aussi invité à entrer dans la danse. Toute la programmation sur ledansoir.saporta-danse.com Chroniques de la BnF – n°52 – 3 © Photo Pascal Lafay/BnF



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :