Chroniques n°51 nov/déc 2009
Chroniques n°51 nov/déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°51 de nov/déc 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque nationale de France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : La légende du roi Arthur

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Tamara Karsavina dans L’Oiseau de feu. BnF/BMO. © Jean Rouch Manuscrit turc. Sommaire Éditorial > Chroniques de la Bibliothèque nationale de France est une publication bimestrielle. Président de la Bibliothèque nationale de France Bruno Racine. Directrice générale Jacqueline Sanson. Délégué à la communication Marc Rassat. Responsable éditoriale Sylvie Lisiecki, sylvie.lisiecki@bnf.fr Comité éditorial Mireille Ballit, Catherine Dhérent, Catherine Gaziello, Jean-Loup Graton, Joël Huthwohl, Isabelle le Masne de Chermont, Anne-Hélène Rigogne. Ont collaboré à ce numéro Delphine Andrieux, Alexandre Astier, Mathias Auclair, Alain Bentolila, Jocelyn Bouraly, Alain Carou, Anne Dutertre, Julien Farenc, Guillaume Fau, Christine Ferlampin-Acher, Sandrine Le Dallic, Fabrice Luchini, Alberto Manguel, Frédéric Martin, Martine Mauvieux, Cécile Obligi, Laurence Paton, Régine Piersanti, Clément Pieyre, Chimène Seymen, Françoise Simeray, Frédéric Sonntag. Coordination graphique Françoise Tannières. Iconographie Sylvie Soulignac. Coordination des relectures Nadège Ricoux Maquette et révision Volonterre Impression Stipa ISSN : 1283-8683 Abonnement Marie-Pierre Besnard, marie-pierre.besnard@bnf.fr Retrouvez Chroniques sur www.bnf.fr 2 – Chroniques de la BnF – n°51 En couverture• La légende du roi Arthur Expositions 5• La légende du roi Arthur Merveilles arthuriennes Le roi Arthur fait son cinéma• Les Ballets russes• Choses lues, choses vues Spécial lecture• Photographie : le talent au présent Agenda Auditoriums 15• Images du réel sur 4 écrans• Ionesco de A à Z• Salah Stétié : le souffle brûlant de la poésie• La Semaine turque : Yachar Kemal, une conscience turque Concert « Aux Portes de l’Orient » • Le projet Jean Rouch• Le film documentaire à l’honneur• Le dessin de presse, un patrimoine vivant et pluriel Collections 23• Tetsu, le dérisoire du quotidien International 24• Une histoire franco-brésilienne sur le Web Actualités du numérique 26• Où en est Gallica ? Un livre BnF 27• Michael Kenna Focus 28• La petite robe noire d’Édith Piaf Édito Les récents débats qui ont agité les médias ont souligné l’importance cruciale des questions qui se posent aujourd’hui pour l’avenir de la transmission de la connaissance et de la culture. Engagée avec conviction, depuis des années, dans la numérisation de ses fonds, la BnF a joué et continue de jouer un rôle moteur dans le développement du numérique au niveau européen et international. Le programme de numérisation de masse des imprimés, – huit millions de pages par an –, le programme de numérisation méthodique de ses collections spécialisées, ainsi que les capacités de stockage correspondantes sont financées par le ministère de la Culture et de la Communication à une hauteur inégalée par les autres grandes bibliothèques nationales. Dès sa prise de fonctions, M. Frédéric Mitterrand a placé la numérisation au tout premier plan de ses priorités. Au regard des volumes gigantesques qui sont à traiter, nous n’excluons pas la possibilité de compléter l’effort de l’état en coopérant avec des partenaires privés, à condition notamment que le droit d’auteur et la liberté d’accès aux ressources numériques soient respectés. Le ministre de la Culture et de la Communication entend étudier les options envisageables dans la sérénité et se prononcera le moment venu. La BnF doit continuer à constituer une force de proposition pour établir un modèle européen qui donne son plein sens à la bibliothèque numérique : un dispositif dans lequel la quantité fait jeu égal avec la qualité et qui ajoute à la diversité des fonds une réflexion éditoriale sur les contenus. Je souhaite également qu’avec l’appui de l’état, l’expérience mise en place avec les éditeurs et le Centre national du livre pour créer une offre légale d’œuvres sous droit se développe et propose ainsi une formule transposable à l’échelle de l’Europe. Enfin, dès 2010, nous commencerons à ouvrir les marchés de numérisation de masse de la BnF à d’autres bibliothèques françaises, car une approche concertée s’impose à l’échelle nationale pour éviter aussi bien les redondances que les lacunes inacceptables. Dans l’immédiat, l’ergonomie de Gallica sera sensiblement améliorée pour que notre bibliothèque virtuelle soit plus accessible et conviviale, répondant ainsi aux vœux des internautes. Autant dire que ce numéro de Chroniques ne sera pas le dernier où sera abordé cet enjeu majeur que constitue le défi numérique… Bruno Racine, président de la Bibliothèque nationale de France
En bref > actualités www.bnf.fr Élisabeth Badinter avec Pierre Assouline le 5 juin 2003, cycle « Ma bibliothèque personnelle ». Les conférences de la BnF Désormais disponibles en ligne, les conférences sont accessibles depuis la page d’accueil du site de la BnF. On peut voir ou revoir, écouter ou réécouter les conférences les plus récentes ou enregistrées au cours des dix dernières années. Un résumé de chaque conférence offre une approche didactique complémentaire aux internautes. www.bnf.fr rubrique « les conférences en ligne » Un nouveau service pour le dépôt légal Le dépôt légal des éditeurs, nouveau service en ligne de la BnF, permet de déclarer de façon simple et pratique les ouvrages parus ou à paraître, de suivre leur traitement en temps réel et d’accéder aux notices bibliographiques. http:Ildepotlegal.bnf.fr L’accès à distance aux bases de données et périodiques électroniques Les lecteurs ayant une carte annuelle pour la bibliothèque de recherche peuvent consulter une partie des bases de données et périodiques électroniques acquis par la BnF à partir d’un ordinateur de leur laboratoire de recherche, de leur domicile ou de n’importe quel cybercafé. Une cinquantaine de bases en ligne et plus de 35 000 périodiques et monographies en texte intégral sont accessibles ; de nombreuses ressources sont disponibles notamment en histoire, littérature française et religion. Accès par bnf.fr. Pour toute information, écrire à : documentationelectronique@bnf.fr © BnF. Le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil Pour le 25 e anniversaire de ce rendez-vous avec les acteurs de la littérature jeunesse, le thème de la fête s’imposait. L’Italie sera à l’honneur, avec une vingtaine d’auteurs et d’illustrateurs présents. La Bibliothèque nationale de France sera de la fête. L’équipe du Centre national de la littérature pour la jeunesse/La Joie par les livres vous accueillera sur le stand G3. Un événement très attendu qui permettra de découvrir, entre autres publications, un nouvel ouvrage de la collection « Lire en V. O. » : Lire en V. O. – Livres pour la jeunesse en italien, parmi une sélection de titres en version originale… Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis Du 25 au 30 novembre• stand BnF G3• Halle Marcel Dufriche « Paris-Est Montreuil » 128, rue de Paris, 93100 Montreuil-sous-Bois• Métro : Ligne 9, arrêt Robespierre Images en libre service Une borne de tirages photographiques instantanés est expérimentée jusqu’en mars 2010 à la bibliothèque François-Mitterrand. Cette borne est installée allée Julien Cain, du côté de la librairie et de l’accueil du département de la reproduction. Trois séries d’images sont proposées : La légende du roi Arthur, en lien avec l’exposition qui se tient actuellement, Estampes japonaises et Atget. Un écran tactile guide très simplement le visiteur dans son choix parmi quelque 500 images. En moins d’une minute, on obtient un tirage photographique de grande qualité que l’on peut utiliser comme carte postale, offrir, encadrer ou garder comme simple souvenir. Deux formats sont proposés : 10 x 15 cm (2 € ) et 15 x 23 cm (3 € ). Le paiement s’effectue par carte bancaire ou pièces de monnaie. L’utilisateur de ce service — unique en son genre dans un établissement culturel — est invité à faire part de ses remarques et suggestions à l’adresse suivante : reproduction@bnf.fr Dès 17 heures, c’est gratuit ! Depuis le 22 septembre, les salles de lecture de la bibliothèque d’étude sont accessibles gratuitement après 17 heures pour tous les plus de 16 ans, et pour tout acheteur d’un ticket d’exposition payante le jour de sa visite. www.bnf.fr Chroniques de la BnF – n°51 – 3 © Bertrand Desprez/Agence Vu/BnF.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :