Chroniques n°48 mar/avr 2009
Chroniques n°48 mar/avr 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de mar/avr 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque nationale de France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : Controverses : photographies à histoires

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
© Sylvie Biscioni/BnF En bref > Rez-de-jardin : extension de l’accès à Internet par réseau filaire Depuis la mi-octobre, 140 places supplémentaires dans les salles de lecture du Rez-de-jardin sont équipées de prises permettant aux lecteurs de se connecter avec leur ordinateur. À l’avenir, la BnF envisage l’extension du réseau filaire à l’ensemble des salles et la mise en place du wifi dans les espaces d’accueil et de circulation de la Bibliothèque. Les rendez-vous du samedi La BnF organise depuis le début de l’année un rendez-vous inédit avec l’actualité éditoriale, chaque samedi de 17h à 18h. Des personnalités dont l’œuvre a retenu l’attention – auteurs, chercheurs, metteurs en scène, artistes… – sont invitées à rencontrer le public de la BnF dans un nouveau « salon de lecture » installé dans le hall Ouest du site François- Mitterrand. À travers ses départements et ses collections, la Bibliothèque constitue ainsi un panorama choisi de ce qui fait l’actualité des publications, écrites, sonores ou audiovisuelles. Les rendez-vous du samedi Tous les samedis de 17h à 18h hall Ouest - site François- Mitterrand, entrée libre. 4 - Chroniques de la BnF - n°48 Quand la Cinémathèque se met à l’heure de Tati En 2009, le réalisateur de Playtime et de Mon oncle aurait eu 102 ans. La Cinémathèque française lui consacre une exposition conçue comme un labyrinthe visuel et sonore, sur une idée originale de Macha Makeïeff et Stéphane Goudet. De la ruralité foraine de Jour de fête à l’urbanisme futuriste de Playtime, Tati n’a cessé d’ironiser sur notre environnement architectural. En écho à son œuvre, Macha Makeïeff a imaginé un parcours déroutant, un monde qui s’invente et se réinvente. Une joyeuse exposition pour explorer l’univers de Tati qu’accompagnent programmation de films, rencontres et balades architecturales*, du bâtiment de Frank Gehry jusqu’à la BnF de l’autre côté de la Seine en passant par les petits pavillons de la rue de Bercy. (*Tous les dimanches à 11h, 11 € , tarif réduit 9 € ; accès libre à l’exposition à l’issue de la balade). Jacques Tati, deux temps trois mouvements Exposition du 8 avril au 2 août 2009, 12h-19h du lundi au samedi, 10h-20h le dimanche, le jeudi jusqu’à 22h. Plein tarif 8 € Tarif réduit 6.5 € (Tarif réduit accordé à tous les publics de la BnF munis d’un billet de moins de un mois ou d’une carte d’abonnement de la BnF) Cinémathèque française, 51, rue de Bercy, Paris 12e. Tél : 0171193333 - www.cinematheque.fr Métro Bercy lignes 6 et 14 © DR Journée portes ouvertes à la BnF Le samedi 21 ou le dimanche 22 mars 2009, le site François- Mitterrand ouvre gratuitement ses portes. Visitez les coulisses et découvrez les métiers de la Bibliothèque, ses collections de livres, de journaux, de films et de documents sonores, ses ressources numériques. Site François-Mitterrand pour plus de précisions : bnf.frn Les « malles-livres » de la BnF Installées dans le hall Ouest de la bibliothèque, les deux nouvelles malles pédagogiques proposent une découverte ludique et créative du livre « dans tous ses états », par des approches à la fois matérielles, historiques, sensibles et imaginaires. Les ateliers, d’une durée de 2h, sont destinés aux jeunes de 8 à 13 ans et seront ouverts le week-end aux individuels à partir du mois d’avril 2009. Renseignements Cécile Cayol 01 53 79 89 66. Association des amis de la Bibliothèque nationale de France L’association a pour mission d’enrichir les collections de la BnF et d’en favoriser le rayonnement. De nombreux avantages sont accordés aux adhérents. Informations: comptoir d’accueil, site François-Mitterrand, hall Est Tél.: 01 53 79 82 64 www.amisbnf.orgn
Expositions > Evgueni Khaldei, Le Drapeau rouge flotte sur le Reichstag, Berlin, 2 mai 1945 (image finale, retouchée). © Yevgueni Khaldeï/CORBIS. Controverses. Photographies à histoires L’exposition Controverses présentée site Richelieu propose une exploration, à travers plus de quatre-vingts images prises depuis les débuts de la photographie jusqu’à aujourd’hui, de leurs histoires et des débats qu’elles ont suscités. Peut-on tout montrer ? Jusqu’où peuton aller dans la représentation du corps humain, en particulier celui de l’enfant ? La photographie de presse est-elle un outil au service de l’information ou un instrument de manipulation des esprits ? L’exposition Controverses a choisi de confronter le visiteur avec ces questions au fil d’un parcours chronologique de quelque quatre-vingts images, prises entre 1840 et 2007, choisies parce qu’elles ont choqué, voire scandalisé, parce qu’elles ont été au cœur de controverses et de procès retentissants, provoquant parfois le succès ou la perte de ceux qui les avaient réalisées. Une image, une histoire L’historien de l’art Daniel Girardin - conservateur du musée de l’Elysée de Lausanne où l’exposition a d’abord été présentée au printemps 2008 - et l’avocat Christian Pirker ont, pendant quatre ans, rassemblé près de 400images, reconstitué leurs histoires et leurs enjeux. « Toute photographie raconte un fragment de vie avec toute la subjectivité qu’elle comporte. Ce qui nous a intéressés, c’est le débat public. L’essentiel, c’est l’image, mais aussi la perception qu’a chacun de l’image: le débat public enrichit cette perception. C’est une des raisons pour lesquelles nous avons voulu montrer les positions qui s’affron- taient sans prendre parti. En cela cette exposition est un appel à la tolérance », commente Daniel Girardin. Ensuite s’est posée la question des droits et de leur négociation, qui s’est souvent révélée longue et tortueuse. L’équilibre à trouver entre les différents aspects - historiques, politiques, moraux, esthétiques - illustrés par les images a été un autre aspect, délicat, du projet. L’ensemble qui en résulte dessine en filigrane une histoire Détail de l’image originale, non retouchée. La montre au poignet droit, indice de pillage, a été effacée de l’image finale. © Khaldeï/URPA/Siny Most. Chroniques de la BnF - n°48 - 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :