Chroniques n°46 nov/déc 2008
Chroniques n°46 nov/déc 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°46 de nov/déc 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque nationale de France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : Seventies, le choc de la photographie américaine

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Coopération > Une action culturelle collaborative La collaboration de la BnF avec les bibliothèques françaises et les pôles associés, déjà bien connue pour le partage documentaire, se traduit également par la coproduction d’expositions. Deux manifestations en 2008, Le Roi Arthur, une légende en devenir avec la Bibliothèque de Rennes Métropole, et Orages de papier, sur les journaux de tranchées de la Grande Guerre, avec la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg et la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, sont issues de cette coopération. Arthur, une légende en devenir Dans le cadre du partenariat qui l’associe à la médiathèque des Champs libres à Rennes, à la Médiathèque de l’agglomération troyenne et à la bibliothèque du musée Condé à Chantilly, toutes trois pôles associés, la BnF s’est engagée dans la coproduction d’un cycle de trois expositions sur la légende du roi Arthur, avec apports réciproques des partenaires. La première d’entre elles, Arthur, une légende en devenir, est présentée à Rennes en 2008. La seconde, La Légende du roi 26 - Chroniques de la BnF - n°46 Inauguration de l’exposition Arthur, une légende en devenir, Champs Libres, Rennes. Le roi Arthur, un voyage en trois étapes… Arthur, se déroulera du 3 novembre 2009 au 3 mai 2010 à la BnF. Troyes accueil - lera la troisième, Chrétien de Troyes et la légende du roi Arthur, en 2010. Parallèlement à la participation au comité scientifique de l’exposition et aux prêts d’œuvres, une convention de partenariat scientifique prévoit un site Internet commun conçu par le service multimédia de la BnF, ainsi qu’un certain nombre de produits d’accompagnement utilisables par les partenaires dans les expositions, consistant en livres à feuilleter et bornes Il est déjà le héros de l’exposition Le Roi Arthur, une légende en devenir qui se déroule à Rennes jusqu’au 4 janvier 2009, il sera celui de La Légende du roi Arthur, à Paris en 2009, et partagera la vedette avec Chrétien de Troyes à Troyes en 2010. Symbolisée par le site commun au trois expositions, il s’agit d’une collaboration au long cours entre les Champs libres de Rennes, la BnF et la Médiathèque de Troyes. Cet été à Rennes, un couple d’amoureux, on pourra peut-être voir, dans l’exposition qui (s’appelleraient-ils Lancelot et Guenièvre ?) se penche se tiendra à l’automne 2009 sur le site Françoissur la borne multimédia qui raconte l’histoire des Mitterrand, Excalibur, l’épée fichée dans textes arthuriens. Celle-ci, conçue par la BnF est déjà la pierre, ou les différents modèles de coupes du en place dans l’exposition des Champs libres Graal. Durant les trois années de cette collaboration, à Rennes, et sera présente dans celle de la BnF notices, textes, iconographie, audiovisuels et à Paris, et peut-être dans celle de Troyes. Dans informations auront été échangés par les nombreux le parcours de l’exposition, qui propose un décor acteurs du projet, tout cela pour faire rêver imagé, avec un arbre à histoires, un échiquier, les visiteurs de chacune des trois expositions au certains trésors de la collection unique de manuscrits légendaire roi Arthur. Chaque exposition montrera arthuriens de la BnF côtoient le vénérable manuscrit un point de vue différent sur un sujet mythique www.europeana.eu/n 355, le plus ancien manuscrit enluminé du texte Lancelot-Graal, un des joyaux de la bibliothèque de Rennes. Il ne fera pas le voyage à Paris. En revanche, inépuisable… une quête du Graal en somme. Anne-Hélène Rigogne Pour en savoir plus : expositions.bnf/arthur thématiques. Le corpus numérique constitué collectivement sera accessible directement via Gallica 2 et indirectement via le site Web commun. Les partenaires se chargeront de l’intégration des documents numérisés, avec un accompagnement éditorial correspondant. Les entretiens audiovisuels produits par le service des expositions pour l’exposition BnF pourront être mis à la disposition de la Médiathèque de Troyes, et intégrés sur le site commun. Orages de papier Les actions de coopération entre la BnF et la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg sont multiples : dépôt légal, partage documentaire, action régionale, signalement des collections, numérisation, formations et enfin valorisation. C’est sous cet angle qu’a été conçu le partenariat pour la mise en œuvre de l’exposition Orages de papier : les collections de guerre des bibliothèques ». La coproduction inscrite dans une convention de partenariat scientifique inclut la numérisation d’un corpus de journaux de tranchées à partir des collections BnF, BDIC et BNUS, qui sera enrichi ultérieurement par ceux de la BM de Lyon. Les conservateurs de la BnF (Réserve, Estampes, Arts du spectacle et Audiovisuel) participeront à la rédaction de plusieurs chapitres du catalogue de l’exposition. L’inauguration de l’exposition aura lieu à Strasbourg en novembre 2008. Après une présentation à Stuttgart en 2009, elle gagnera Paris en 2010. Thierry Cloarec © Christophe Le Dévéhat
Un livre BnF > Le choc de la photographie américaine Il n’est pas nouveau que les cimaises de la Bibliothèque nationale de France présentent les œuvres de photographes étrangers, et maintes expositions collectives ou monographiques y ont mis à l’honneur la photographie américaine. En 1971, l’exposition New Documents, conçue par le Museum of Modern Art de New York, rebaptisée pour l’occasion Jeunes photographes des USA, voyagea jusqu’à nos murs. Elle fit découvrir au public des noms encore confidentiels en France : Diane Arbus, Lee Friedlander, Garry Winogrand… Ils surprirent, étonnèrent, subjuguèrent. Ils interrogeaient, avec culot et énergie, des pratiques européennes marquées d’habitudes et de partis pris esthétiques en voie d’essoufflement, en premier lieu la conception dite « humaniste ». On admirait, on adorait, on détestait, on ne comprenait pas. La conception nouvelle d’une photographie, libre, urgente, débarbouillée de préjugés, ne provoqua ni révolution instantanée ni branle-bas de combat favorable ou hostile. Les jeunes Américains donnaient plutôt à réfléchir, et, la photographie étant par excellence un art infra mince, voire poreux, leur vision du monde s’infiltra, s’imposa peu à peu comme une manière féconde d’interroger le médium. Raymond Depardon, entre autres, a reconnu son tribut envers elle. Ces artistes adoptaient, dans le sillage de prédécesseurs fameux – Walker Evans, Harry INFORMATIONS PRATIQUES Site Richelieu 58, rue de Richelieu, 75002 Paris. Renseignements et inscriptions: service d’orientation des lecteurs. Du lundi au samedi de 9 heures à 17 heures. Tél.: 0153798102 (ou 03). Site François-Mitterrand Quai François-Mauriac, 75013 Paris.• Bibliothèque d’étude Du mardi au samedi de 10 heures à 20 heures, le dimanche de 13 heures à 19 heures Fermé le lundi. Renseignements et inscriptions: à l’accueil, de mardi à samedi de 10 heures à 19 heures, le dimanche de 12 heures à 19 heures. Tél.: 0153794041 (ou 43) ou 0153796061 (ou 63).• Bibliothèque de recherche Du mardi au samedi de 9 heures à 20 heures, le lundi de 14 heures à 20 heures. Réserve des Livres rares: du mardi au samedi de 9 heures à 18 heures, le lundi de 14 heures à 18 heures. Renseignements et inscriptions: orientation des lecteurs, du mardi au samedi Callahan, Louis Faurer ou Robert Frank – une manière presque brutale de bousculer le cadre, de faire surgir le mouvement, de rendre lisible la densité d’informations prodiguée par la rue. Ils portaient sur leur propre culture un regard rugueux, sans concessions. Parfois encore inventaient-ils par des audaces plastiques purement photographiques, une vision du monde irréelle ou fantasmatique, ou faisaient-ils d’un paysage sans grâce l’objet de tous leurs soins. Anne Biroleau, commissaire de l’exposition et directrice de l’ouvrage, propose ici une réflexion stimulante sur la notion de collection appliquée au remarquable ensemble de photographies américaines détenues par la BnF. Cette analyse est judicieusement complétée par un entretien avec Jean-Claude Lemagny qui a maintenu des liens personnels avec la plupart des photographes représentés dans l’ouvrage. Éminent spécialiste du sujet, Gilles Mora dresse un panorama de cette période d’effervescence artistique, les années 1960 et 1970, marquée par l’apparition des « nouveaux photographes américains ». de 9 heures à 19 heures, dimanche de 13 heures à 18 heures, lundi de 14 heures à 19 heures. Tél.: 0153795503 (ou 06). Bibliothèque-musée de l’Opéra Place de l’Opéra, 75009 Paris. Tél.: 0153 79 37 47. Du lundi au samedi de 10 heures à 17 heures. Bibliothèque de l’Arsenal 1, rue de Sully, 75004 Paris Tél.: 0153012507. Du lundi au vendredi de 10 heures à 18 heures, samedi de 10 heures à 17 heures. Tarifs cartes de lecteur. Haut-de-jardin: 1 an: 35 ¤ ; tarif réduit: 18 ¤ ; 15 jours: 20 ¤ ; 1 jour: 3,30 ¤. Recherche (François- Mitterrand, Richelieu, Arsenal, Opéra): 1 an: 53 ¤ ; tarif réduit: 27 ¤ ; 15 jours: 35 ¤ ; tarif réduit: 18 ¤ ; 3 jours: 7 ¤. Réservation à distance de places et de documents Par Tél.: 0153795701 (ou 02 ou 03 ou 04). Du mardi au samedi de 9 heures à 19 heures, le lundi de 13 heures à 19 heures Le choc de la photographie américaine Par Anne Biroleau et Gilles Mora 340 pages, 250 illustrations. Prix: 48 ¤. Par Internet: www.bnf.fr Visites guidées sur réservation Publics Tél.: 0153794063. Professionnels Tél.: 0153794949. Activités pour publics scolaires et enseignants Tél.: 0153794100. Informations générales Tél.: 0153795959. Librairie de la BnF Site François-Mitterrand Hall Est Tél. 0145833981 Site Richelieu Tél. 0142968627 Chroniques de la BnF - n°46 - 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :