Chroniques n°43 mar/avr 2008
Chroniques n°43 mar/avr 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de mar/avr 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque nationale de France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : L'accompagnement des jeunes vers les collections

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Dossier > Sur place : La découverte de la Bibliothèque Entre 15000 et 17000 élèves et enseignants sont reçus chaque année sur les sites Richelieu et François-Mitterrand. La découverte matérielle de la Bibliothèque est proposée selon trois formats, du majuscule au minuscule, du monument à l’objet patrimonial, en passant par les collections. Voyages dans la Bibliothèque• visites animées et ateliers « les Dames de la Bibliothèque » pour les enfants du primaire,• visites romancées dont les élèves sont les héros pour les collégiens, suivies d’ateliers créatifs,• promenade poétique pour les lycéens et ateliers « projets pour une nouvelle bibliothèque ». Apprendre à chercher• initiation méthodologique aux ressources documentaires de la BnF pour les lycéens,• présentation des ressources numériques pour les enseignants 6 - Chroniques de la BnF - n°43 et documentalistes. Arrêt sur patrimoine• formations à la lecture d’image pour les enseignants à partir des expositions de photos du site Richelieu,• autour des Globes de LouisXIV: des visites-ateliers proposées aux élèves du CP à la terminale permettent de réfléchir autour de la carte, de l’observation du monde, des représentations de l’Autre,• autour des expositions: formations et visites guidées pour les enseignants. Visites guidées pour les élèves Autour de l’exposition Héros, un atelier sur « la fabrique du héros » invite les élèves à s’interroger sur la place du héros dans les sociétés d’aujourd’hui et peut-être à rêver d’un nouvel Achille ou d’un autre Lancelot… De nouvelles pratiques culturelles en réseau La visite de la Bibliothèque commence autour de la maquette. La nouvelle génération du web, appelée le web 2.0, ou web interactif, offre de nouveaux outils collaboratifs qui vont permettre l’éclosion de communautés d’usagers. Partager ses ressources bibliographiques, conduire des recherches à plusieurs, élaborer ensemble des outils pédagogiques, échanger sur ses lectures, se créer sa propre bibliothèque virtuelle… de nouveaux usages sont en train de naître, ouvrant aux lecteurs de nouveaux possibles. Cette nouvelle génération de l’Internet offre l’occasion aux bibliothèques de renouveler les relations qu’elles établissent avec leurs lecteurs, suscitant des communautés autour d’un projet, animant ces groupes par une communication ciblée, modulant leurs offres autour de communautés d’intérêts. L’Internet offre en effet de riches perspectives pour la mise en place de nouvelles pratiques culturelles en réseau. La BnF met actuellement en place des outils collaboratifs autour de la nouvelle version de la bibliothèque numérique. Dans le même temps, elle tente d’expérimenter quelques pistes dans le domaine éducatif et culturel. Il est ainsi possible de susciter d’authentiques pratiques culturelles autour des collections de la bibliothèque dès le plus jeune âge, et de proposer à chaque fois un travail approfondi autour d’une problématique suffisamment riche pour mobiliser des équipes sur une certaine durée. Dans ce travail en réseau, les outils multimédias ne se substituent pas à des dispositifs plus traditionnels de l’action culturelle : la Bibliothèque diffuse aussi largement fiches pédagogiques et expositions sur affiches afin de nourrir le travail des équipes mobilisées sur un projet. L’idéal est de conduire ce type de projet très en amont, parallèlement à la préparation d’une exposition par exemple, en distillant progressivement aux équipes pédagogiques les documents sur lesquels elle s’appuie. Il devient alors possible d’organiser la rencontre entre les collections mises en scène dans une exposition ou sous d’autres formes et un public motivé, averti, ayant conduit ses recherches préalables et curieux des réponses que la Bibliothèque peut lui apporter. Écriture en réseau C’est ainsi qu’à l’occasion de l’exposition La Mer, terreur et fascination, l’écrivain François Bon a été sollicité par la BnF pour animer un atelier d’écriture en ligne sur le territoire. L’académie de Versailles, l’association Carrefour des écritures et l’École des Lettres étaient partenaires du projet : « Ce qui a guidé la démarche, précise François Bon : partir de l’expérience directe du participant et de la mer. Même minime, même descriptive, même fugace ou seulement liée aux loisirs, aux « vacances ». S’ancrer dans ce lien personnel, pour retrouver par lui quelques grands textes ou grandes pistes de la littérature, et, une fois ces retrouvailles célébrées, s’aventurer seul dans un imaginaire au présent, où de nouveau compterait la mer, et où le dialogue avec la réflexion et les documents proposés par la Bibliothèque
nationale serait refondé par ce lien personnel. » Dans cette expérience, l’Internet a permis de relier des établissements scolaires en France et à l’étranger avec l’exposition La Mer, et que se tisse un lien entre les établissements et l’écrivain. Au terme de trois mois d’ateliers, les classes d’Ile-de-France se sont réunies à la BnF pour échanger et visiter l’exposition qu’elles ne connaissaient que par Internet. Regards sur la ville Dans le même esprit d’échange et de confrontation a été lancé un travail sur la ville. À l’occasion de l’exposition consacrée à Atget, la BnF a proposé un projet artistique et pédagogique impliquant les élèves, du CM1 à la terminale, les étudiants, les jeunes en dehors des structures scolaires. Les jeunes ont été invités à porter un regard personnel sur la ville et à revisiter des thèmes chers à Atget. Les ministères de la Culture et de l’Education nationale, le Scéren- CNDP, la Ligue de l’enseignement, se sont associés à cette opération. Les jeunes étaient invités à s’appuyer sur les ressources iconographiques et les pistes pédagogiques proposées en ligne pour concevoir des albums-photos numériques sur l’un ou l’autre des cinq thèmes proposés: Aux marges des villes, la zone ; Enseignes, vitrines, mobilier urbain ; Petits boulots, petits métiers ; Les murs ont la parole ; Démolition, reconstruction, la ville en chantier. Ils ont choisi un angle de reportage. Parmi l’ensemble de leurs prises de vue, ils ont sélectionné des photos témoignant d’un regard personnel sur la ville, les ont assemblées selon un fil conducteur de manière à construire un propos, renforcé par le commentaire et la mise en forme finale. Les réalisations sont regroupées sur un site portail. La classe « ambition réussite », de Marseille dialogue ainsi avec le foyer de jeunes travailleurs de Lyon ou l’école d’architecture de Paris. De ce dialogue virtuel sont nées des rencontres réelles à Paris et à Arles. Le regard sur la ville s’élargit en 2007- 2008 au regard sur l’autre en prenant appui sur de nouvelles propositions en ligne autour des collections photographiques de la Société de géographie. Les dossiers pédagogiques sur Internet La BnF propose aux enseignants et aux élèves des dossiers pédagogiques autour d’un thème, d’un artiste ou d’une œuvre. Nourris par un ensemble de textes et de documents de référence, issus des collections de la Bibliothèque, ils constituent une initiation à la démar che de recherche. La Bibliothè que familiarise ainsi une jeune génération de lecteurs au cheminement dans ses collections, en s’appuyant sur les relais que sont les enseignants de let tres, d’histoire ou d’arts plastiques et tisse un fil continu entre la recherche qui s’élabore dans ses salles de lecture et un public, le plus large possible, désireux d’apprendre et de comprendre. L’offre pédagogique en ligne représente plus de 35000 pages de dossiers, 12000 images commentées, des albums iconographiques thématiques, des documents à explorer de manière interactive, des audiovisuels, des pistes pédagogiques, des ateliers et des jeux, des chronologies, des bibliographies, des recherches guidées dans Gallica… Avec 33 millions de pages vues et 3300000 visiteurs en 2007, ces dossiers connaissent une audience croissante. Les thèmes traités, le plus souvent à l’occasion d’une exposition, s’organisent autour de quatre grands domaines : le livre et la littérature, l’histoire des représentations, l’art et l’architecture et la photographie. Outre la création de quatre ou cinq dossiers par an (en 2007 Atget, regards sur la ville, Livres carolingiens, Héros, Trois Regards sur le Monde avec la Société de géographie…), la Bibliothèque s’attache à développer des pratiques pédagogiques autour de ces dossiers en renforçant sa collaboration avec les instances de l’Éducation nationale et des partenaires tels le syndicat des professeurs des écoles, le Clemi et le Monde de l’Éducation. http:Ilclasses.bnf.fr/n Chroniques de la BnF - n°43 - 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :