Chroniques n°43 mar/avr 2008
Chroniques n°43 mar/avr 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de mar/avr 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque nationale de France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : L'accompagnement des jeunes vers les collections

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Coopération > 26 - Chroniques de la BnF - n°43 REGARDS CROISÉS SUR LA BANDE DESSINÉE POLICIÈRE Impressions recueillies auprès de Catherine Chauchard, directrice de la Bilipo, Alain Régnault, Bilipo, et de Jean-Marie Compte, ex-directeur de la bibliothèque du CNBDI, aujourd’hui directeur du département Littérature et art de la BnF depuis le 1 er janvier 2008. Signe des temps, l’entretien a lieu au moment même où un dossier Bandes d’écrivain consacré aux rapports entre écrivains et auteurs de bandes dessinées polar paraît dans le numéro de l’hiver 2007 de la revue 813. Quelles est la vitalité de l’édition de bande dessinée aujourd’hui ? Jean-Marie Compte et Alain Régnault : Un premier constat transparaît : 4 314 albums de bande dessinée sont sortis en 2007 dans l’Europe francophone, ‘‘ issues de la veille sur l’édition et le dépôt légal de la bande dessinée policière Planches d’une BD policière des années 1960, Gil Jourdan, premières aventures. La BILIPO et le CNBDI voient la possibilité d’une fructueuse collaboration reposant sur un croisement d’informations » parmi lesquels on identifie 43% de mangas. Ce secteur de l’édition est très florissant en France. Selon Gilles Ratier, secrétaire général de l’Association des critiques de bande dessinée, qui établit chaque année un état des lieux, la BD représente 6,5% du chiffre d’affaires du secteur. On peut observer parallèlement que ces documents sont bien déposés au titre du dépôt légal. Quelle est la part de l’édition de BD policières dans cet ensemble ? Jean-Marie Compte et Catherine Chauchard : L’édition de « BD polar » est également très dynamique, mais le chiffrage est plus difficile à établir : en 2006, toujours selon le bilan de Gilles Ratier, 210 BD policières ont été éditées (soit 20,09% de la production, contre 167 et 19,04% en 2005). D’une certaine façon, les genres ne sont pas étanches. Par exemple, science-fiction et intrigue policière peuvent s’entremêler facilement. Trouve-t-on des bandes dessinées policières à la Bilipo ? Catherine Chauchard : Au regard de cette évolution, la bande dessinée et les mangas sont bien représentés à la Bilipo, dans les secteurs adultes et jeunesse qui ne sont pas distingués, et sous © Dupuis ses diverses formes : Comics dans lesquels apparaissent les super-héros tels que Dick Tracy ou Batman, petits formats, romans graphiques (un genre associant des auteurs de fiction – Benaquista, Charyn, Joncquet… – et des illustrateurs de renom), strips (recueil de bandes parues dans les journaux). Dans la bibliographie annuelle produite par la BILIPO, les Crimes de l’année, la bande dessinée occupe une rubrique à part entière. Quelle place le CNBDI accorde-t-il aux bandes dessinées policières ? Jean-Marie Compte : Le CNBDI recueille systématiquement les mangas qui prennent une place déterminante dans la production internationale et drainent un public spécifique. Les acquisitions de BD en langues étrangères complètent le dépôt légal pour offrir le plus large panorama possible de la production internationale. Le Festival de la bande dessinée, associé au Centre, permet d’ailleurs de mesurer les tendances de ce secteur de l’édition ; José Munoz, grand prix du festival 2007, sera le président de la manifestation en 2008. Il est lui-même représentatif d’une jonction entre le roman policier et la BD. Un autre signe de l’importance de la bande dessinée aujourd’hui, le grand prix des lecteurs du Parisien a consacré dix titres, de même celui de Libération. Côté public, l’intérêt des lecteurs de BD se porte d’abord sur le genre, chaque aspect ayant son importance (graphisme, scénario, etc.) ; il ne s’attache qu’accessoirement au caractère policier. Comment voyez-vous les évolutions dans ce secteur ? Jean-Marie Compte : L’imprimé, si vivace, n’est plus le support unique. Internet devenant le lieu d’une nouvelle production, il faudra être attentif au dépôt légal du web. Ce serait ignorer un moyen d’expression extrêmement libre et créatif que de ne pas moissonner les e-fanzines et les e-comics, qui font le bonheur des amateurs. La Bilipo et le CNBDI voient la possibilité d’une fructueuse collaboration reposant sur un croisement d’informations issues de la veille sur l’édition et le dépôt légal dans le secteur de la bande dessinée policière. Et pourquoi pas au-delà… Propos recueillis par Thierry Cloarec et Stéphanie Groudiev
INFORMATIONS PRATIQUES Un livre BnF > Daumier, le catalogue Daumier L’écriture lithographique Sous la direction de Valérie Sueur- Hermel, avec les contributions de Ségolène Le Men, Michel Melot et Philippe Kaenel. 200 pages, 220 illustrations. Éditions de la BnF. Prix: 39 ¤. Site Richelieu 58, rue de Richelieu, 75002 Paris. Renseignements et inscriptions: service d’orientation des lecteurs. Du lundi au samedi de 9 heures à 17 heures. Tél.: 0153798102 (ou 03). Site François-Mitterrand Quai François-Mauriac, 75013 Paris.• Bibliothèque d’étude Du mardi au samedi de 10 heures à 20 heures, le dimanche de 13 heures à 19 heures Fermé le lundi. Renseignements Destiné à devenir un ouvrage de référence, ce livre réunit les contributions de Ségolène Le Men, Michel Melot et Philippe Kaenel, spécialistes de l’œuvre imprimé de Daumier, ainsi que de Valérie Sueur-Hermel, commissaire de l’exposition. Il permet de prendre la mesure de l’évolution de l’art lithographique de Daumier et de le confronter aux réalisations de ses contemporains. Il invite également le lecteur à une vivante plongée dans le processus de création de l’œuvre. De la monarchie de Juillet à la chute du second Empire, la longue carrière du lithographe pour la presse est évoquée par des pièces phares telles que Le Ventre législatif, La Rue Transnonain ou la Page d’histoire, mais aussi par des pièces moins connues, prélevées au sein d’une vaste « comédie humaine » en noir et blanc. Des réalisations contemporaines (Grandville, Traviès, Benjamin Roubaud, Gavarni, Cham, Beaumont, Nadar, etc.), placées en regard de ses œuvres, permettent de mesurer l’originalité et la modernité de Daumier. On comprend alors comment ses innovations techniques, ses partis pris esthétiques lui ont non seulement valu d’être reconnu comme le « Michel-Ange de la caricature » mais l’ont également inscrit parmi les « maîtres de l’estampe ». Outre ce parcours et inscriptions: à l’accueil, de mardi à samedi de 10 heures à 19 heures, le dimanche de 12 heures à 19 heures. Tél.: 0153794041 (ou 43) ou 0153796061 (ou 63).• Bibliothèque de recherche Du mardi au samedi de 9 heures à 20 heures, le lundi de 14 heures à 20 heures. Réserve des Livres rares: du mardi au samedi de 9 heures à 18 heures, le lundi de 14 heures à 18 heures. Renseignements et inscriptions: orientation des lecteurs, du mardi au samedi chronologique, le lecteur pourra entrer au cœur du processus d’élaboration d’un œuvre destiné au plus grand nombre mais dont les épreuves choisies ont également su séduire les collectionneurs avertis. De la matrice à l’épreuve du Charivari, de 9 heures à 19 heures, dimanche de 13 heures à 18 heures, lundi de 14 heures à 19 heures. Tél.: 0153795503 (ou 06). Bibliothèque-musée de l’Opéra Place de l’Opéra, 75009 Paris. Tél.: 0153 79 37 47. Du lundi au samedi de 10 heures à 17 heures. Bibliothèque de l’Arsenal 1, rue de Sully, 75004 Paris Tél.: 0153012507. Du lundi au vendredi de 10 heures à 18 heures, samedi de 10 heures à 17 heures. Tarifs cartes de lecteur. Haut-de-jardin: 1 an: 35 ¤ ; tarif réduit: 18 ¤ ; 15 jours: 20 ¤ ; 1 jour: 3,30 ¤. Recherche (François- Mitterrand, Richelieu, Arsenal, Opéra): 1 an: 53 ¤ ; tarif réduit: 27 ¤ ; 15 jours: 35 ¤ ; tarif réduit: 18 ¤ ; 3 jours: 7 ¤. Réservation à distance de places et de documents Par Tél.: 0153795701 (ou 02 ou 03 ou 04). Du mardi au samedi de 9 heures à 19 heures, le lundi de 13 heures à 19 heures en passant par les épreuves sur blanc, avec et sans légendes, les épreuves destinées à la censure ou encore les épreuves coloriées, toutes les étapes de la fabrication des lithographies de Daumier sont ainsi évoquées. Par Internet: www.bnf.fr Visites guidées sur réservation Publics Tél.: 0153794063. Professionnels Tél.: 0153794949. Activités pour publics scolaires et enseignants Tél.: 0153794100. Informations générales Tél.: 0153795959. Librairie de la BnF Site François-Mitterrand Hall Est Tél. 0145833981 Site Richelieu Tél. 0142968627 Chroniques de la BnF - n°43 - 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :