Chroniques n°42 jan/fév 2008
Chroniques n°42 jan/fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de jan/fév 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque nationale de France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Expositions Carl De Keyzer, Richard Davies

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Dossier > Genoud-Prachet). La Réserve des Livres rares conserve également des documents préparatoires à des éditions tels que les dessins originaux de Bonnard pour illustrer les Histoires du petit Renaud de Léopold Chauveau édités par Gallimard en 1927 ou la maquette de France, son histoire, aquarellée et mise en page par Job. Ce sont là quelques-uns des traits qui signalent cette collection La Joie par les livres quatre-vingt-dix, quand La Joie par les livres s’est trouvée en recherche d’un nouveau statut. Si le projet n’a pas abouti à l’époque, les contacts entre les deux établissements ont perduré : en 2001, l’exposition Il était une fois… les contes de fées a été organisée en collaboration avec La Joie par les livres. Des stages conjoints ont lieu, par exemple sur l’histoire du livre pour enfants à travers les collections de La Joie par les livres, de l’Heure joyeuse et de la BnF. Des colloques 10 - Chroniques de la BnF - n°42 Georges Montorgueil et Job, France, son histoire. Maquette de mise en pages préparatoire à l’édition originale chez Charavay, Mantoux, Martin, 1896. BnF/Réserve des Livres rares. ont été coorganisés par les deux établissements : « Regards sur le livre et la lecture des jeunes » : « La Joie par les livres a quaranteans ! » en 2005, « L’univers de Roald Dahl » en 2006, « La traduction en littérature pour la jeunesse » en 2007… Une étude comparative des fonds de périodiques jeunesse de la BnF, de la bibliothèque de l’Heure joyeuse et de La Joie par les livres a été menée en 2006. À l’occasion du travail qu’elle a mené autour de la conservation partagée dispersée, il est vrai, dans la cotation, mais enrichie par des acquisitions régulières et des dons, tel celui très généreux des enfants de Jean de Brunhoff grâce auquel est récemment entré à la Réserve des Livres rares un exceptionnel ensemble de documents originaux relatifs à trois albums de Babar. Les collections du département des Estampes et de la photographie La richesse et la diversité des rapports entre texte et image dans le livre pour enfants induisent nécessairement une forte présence de ce dernier au sein des collections du département des Estampes et de la photographie : recueils d’images pour la jeunesse, recueils de chansons illustrés par Louis-Maurice Boutet de Monvel, série des Gédéon de Benjamin Rabier, albums du Père Castor, « tableaux vivants » encore appelés « albums mécaniques » édités par Legrand dans les années 1880, albums Hop-là ! publiés par Hachette, albums à colorier dont Les Premiers Paysages de Maurice Denis (Henri Laurens éditeur), livres-objets tel Le Petit Elfe Ferme-l’Œil associant un conte d’Andersen, un ballet de Florent Schmitt, des compositions d’André Hellé et l’inventivité de l’éditeur Tolmer, livres de peintre dont Il était une petite pie de Lise Hirtz et Joan Miró (éditions Jeanne Bucher, 1928), livres illustrés par les photographies de Pierda (Alphabet, 1933 ; Ne bougeons plus, 1934), Doisneau (1,2,3,4,5 : compter en s’amusant, 1955) ou Ylla (Le Petit Lion, texte de Jacques Prévert, 1947). Citons encore pour le plaisir l’édition en russe de Baba-Yaga illustrée par Nathalie du livre de jeunesse, La Joie par les livres est devenue en 2003 pôle associé de la BnF. Celle-ci a, dans ce cadre, apporté son aide financière à la rétroconversion de son catalogue. Une exposition conjointe sur le livre pour enfants est actuellement en préparation. Née dans une période de mutation des bibliothèques en France, sa culture pragmatique, exigeante et réactive constituera un apport précieux dans un contexte à nouveau marqué par des changements dont Robert Louis Stevenson, L’île au trésor. Paris, J. Hetzel et cie, 1885. BnF/Dép. Littérature et art. Parain, publiée en 1932 par Ymca Press. Ces ouvrages sont principalement cotés dans la série K « Pédagogie, livre, jeux et sport », subdivisée en trois séries thématiques : la cote Ka (éducation générale, instruction, albums, imagerie enfantine, bandes dessinées jusqu’en 1950) ; la cote Kb (lecture, écriture, imprimerie, alphabets), la cote Kc (peintures et dessins dont albums à colorier). La cote Tf (caricatures) renferme curieusement quelques albums dont le spectaculaire Auguste a mauvais caractère d’André Devambez (1913). La cote Ka mat, dans sa rubrique « imagerie pour enfant », contient entre, autres, des Contes de la Phosphatine nous ne mesurons pas encore complètement les répercussions. Souhaitons-lui la bienvenue. Caroline Rives Pour en savoir plus, le site internet accessible à l’adresse suivante : http:Ilwww.lajoieparleslivres.com/, ou une visite à La Joie par les livres, 25, boulevard de Strasbourg, 75010Paris, Tél. 0155334444, du lundi au vendredi de 10 heures à 19 heures.
Falières (1905-1906) sous forme d’affiches et des impressions en une feuille non pliée des albums du Père Castor avec indication du tirage. Enfin, mentionnons la cote SNR (suppléments non reliés) dans laquelle les recherches par artistes peuvent conduire à d’heureuses découvertes. Plus ponctuellement, d’autres départements de la BnF conservent des documents en lien avec le livre pour enfants parfois d’une exceptionnelle richesse : archives de l’éditeur Hetzel et dactylographie originale du Petit Prince conservées au département des Manuscrits, ou bien encore manuscrit autographe par André Hellé de La Boîte à joujoux conservé à la bibliothèque-musée de l’Opéra. Corinne Gibello et Carine Picaud (1) Un travail similaire portant sur les abécédaires français du XX e siècle est actuellement mené par Marie-Pierre Litaudon, chercheur-associé de la BnF. DOSSIER DU PROCHAIN NUMÉRO : LA MÉDIATION DES COLLECTIONS Le rattachement à la BnF de l’association La Joie par les livres est une belle occasion de faire le point sur la politique de médiation engagée à l’égard des plus jeunes et sur la volonté de la Bibliothèque de développer encore son offre éducative. La BnF a expérimenté depuis plusieurs années, sur place et en ligne, de nombreuses actions en direction des publics enfants et fait aujourd’hui le pari que les nouvelles formes de médiation inventées là peuvent être utiles à tous les publics. Le prochain numéro de Chroniques fera retour sur ces expériences, et présentera les projets des mois à venir. Seront présentés notamment les dossiers pédagogiques en ligne, les animations proposées jusqu’au printemps pour les enfants autour de l’exposition Héros, d’Achille à Zidane. Deux nouveaux dispositifs pour la rentrée 2008 seront décrits : la malle pédagogique sur l’histoire du livre et de l’écrit et la création d’un site Internet entièrement destiné aux enfants. Collections pour la jeunesse du département de l’Audiovisuel Une importante collection de documents destinés à la jeunesse (entrés par dépôt légal ou d’autres sources d’enrichissement) se trouve au département de l’Audiovisuel. Elle comporte aussi bien des enregistrements sonores que des vidéos ou des documents électroniques et multimédia. Dès l’origine, une édition pour la jeunesse accompagne l’histoire du phonogramme. En 1893, Jumeau et Lioret produisent des poupées parlantes dont le ventre dissimule un astucieux appareil lecteur de cylindres. Mais c’est dans les années 1920, et plus encore 1930, que se développe véritablement une édition de disques pour la jeunesse, avec l’adaptation de grands classiques de la littérature, des contes de fées mais aussi la diffusion d’un répertoire original de chansons, telle la série des Chansons de Bob et Bobette, interprétées par de futures vedettes du chant (Hugues Cuénod par exemple). Avec, notamment Le Petit Ménestrel, l’ère du microsillon, Ci-dessus : Winsor McCay, Little Nemo dans Winsor McCay the master edition, Milestone/Image Entertainment, 2004. Ci-contre : Edgar P.Jacobs, Le Piège diabolique. Les aventures interactives de Blake & Mortimer. Index +. BnF/Dép. audiovisuel en 1950-1960, marque l’âge d’or de l’édition sonore pour la jeunesse. La cassette audio puis le compact et, maintenant, Internet sont à leur tour devenus les vecteurs de diffusion d’un secteur éditorial en expansion continue. La collection de vidéogrammes pour la jeunesse (de la cassette vidéo au DVD) est constituée en majorité de films d’animation et de documentaires animaliers. Elle comprend des références historiques de l’animation comme les films de Winsor McCay. Ces dernières années, l’adaptation de mangas sous forme de séries (comme GTO de Tohru Fujisawa) a pris une place importante sur le marché de la vidéo. Issus de la télévision (plus de 50 épisodes de Bonne Nuit les petits) et des salles de cinéma, beaucoup de grands classiques mondiaux de la littérature de jeunesse sont également représentés dans le fonds. La production pour la jeunesse, documentaire, de fiction ou ludo-éducative, occupe une place prépondérante dans les collections multimédia. Dans les années 1960-1970, l’édition multimédia s’est développée avec des produits associant imprimé, films fixes ou diapositives à des fins essentiellement pédagogiques (Diapofim, CNDP). Les années 1980 ont vu l’apparition de l’association avec des documents sonores (cassettes audio, CD audio) pour des contenus traditionnels : livres-imagiers, recueils de contes lus par de grands comédiens, contes traditionnels, bilingues, contes musicaux, etc. (Vif Argent avec la collection Cassetine, premier éditeur de livres-cassettes). La décennie suivante connaît le succès du support informatique en complément ou à la place des médias antérieurs. Les illustrateurs restent souvent ceux du livre imprimé (Danièle Bour, Anne- Marie Chapouton, etc.), et les contenus évoluent vers le jeu vidéo ou interactif. On peut ainsi suivre, au travers de ces collections non-livres plus que centenaires, les métamorphoses d’une œuvre littéraire (l’Île mystérieuse de Jules Verne) ou d’un personnage (Babar, le Petit Prince). Colette Colin Chroniques de la BnF - n°42 - 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :