Choiseul Magazine n°7 mai à aoû 2019
Choiseul Magazine n°7 mai à aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de mai à aoû 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Choiseul France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 27,4 Mo

  • Dans ce numéro : le portrait de Yannick Bolloré.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
de reconnaître comme « équivalents » leurs systèmes de protection des données. Cet accord sur « l’adéquation réciproque » permettra la création du plus grand espace sécurisé de circulation des données au monde. …Et la Commission européenne, de conclure en la personne de Jean- Claude Juncker et de la Commissaire chargée du commerce Cecilia Malmström  : « Cet accord est ambitieux, équilibré, novateur, et défend nos intérêts et nos valeurs ». Un accord prometteur, mais aussi lacunaire sur certains points Cet accord de partenariat économique, représentant près de 30% du PIB mondial et plus de 36% du commerce mondial, crée l’une des plus grandes zones de libre-échange au monde et est indiscutablement porteur d’opportunités pour les exportateurs européens. Si l’on se réfère à l’estimation de la Commission européenne l’augmentation des exportations européennes vers le Japon devrait être de 16 à 24% et l’impact sur le PIB européen de 0.8 point de croissance (une étude commanditée par le gouvernement allemand est cependant moins optimiste avec une hausse de seulement 0,04%) pour l’Europe contre 0.6 point pour le Japon. Ce partenariat peut constituer par ailleurs un élément très favorable pour l’élaboration de normes au niveau mondial. Les normes technologiques européennes pourraient être singulièrement renforcées et faire opter des pays tiers en leur faveur. Enfin dernier avantage majeur, cet accord renforce, à bien des égards, la position de l’Europe vis-à-vis notamment des États-Unis tant sur le plan de la libéralisation des échanges que de la protection de l’environnement. Le renforcement de la position de « Cet accord crée l'une des plus grandes zones de libre-échange au monde et est indiscutablement porteur d'opportunités pour les exportateurs européens l’Europe en Asie contrecarre également les velléités hégémoniques de la Chine sur le plan géopolitique. Certes, d’aucuns reprocheront à l’accord d’être incomplet dans la mesure où l’élimination des droits de douane ne couvre pas la totalité des produits et qu’elle ne s’applique pas immédiatement mais s’étale dans le temps. D’autres ajouteront que l’accord n’est pas équilibré, comme ils l’avaient déjà dit pour la Corée, puisque l’on ouvre un marché européen fort de 500 millions d’habitants à un pays qui n’en compte que 130 millions. Ils soulignent que la libéralisation des importations automobiles nipponnes favoriserait à terme leurs véhicules haut de gamme. L’accord apparaît aussi lacunaire sur la politique d’investissement qui sera mise en œuvre par le Japon vis-à-vis des investissements européens. Il n’instaure pas non plus une clause d’arbitrage pour les litiges « Investisseur-État ». Sur la libéralisation des services certains s’inquiètent de constater que le principe « des listes positives » prôné par l’OMC n’est pas appliqué au profit du système « des listes négatives » retenu par l’accord, ce qui leur apparaît moins sûr au niveau de la protec- 50 GÉOÉCONOMIE tion des services publics. Certaines critiques émergent aussi pour souligner le caractère non contraignant de l’accord, qui n’est pas assorti de sanctions en cas de non-respect des normes sociales et environnementales. Enfin certaines ONG n’ont pas manqué de dénoncer une certaine complaisance européenne sur les sujets environnementaux (surpêche, chasse à la baleine, exploitation de la forêt etc…) Au global, on peut toutefois se féliciter qu’un tel accord redonne une place de choix à l’UE dans le commerce international et une voix plus forte sur le plan géopolitique pour faire valoir ses normes technologiques et ses valeurs. Illustration du traité entre l'Union Européenne et le Japon.
51 UNIQUE comme votre vision de demain. IMAGINONS L’AVENIR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 1Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 2-3Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 4-5Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 6-7Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 8-9Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 10-11Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 12-13Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 14-15Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 16-17Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 18-19Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 20-21Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 22-23Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 24-25Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 26-27Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 28-29Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 30-31Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 32-33Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 34-35Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 36-37Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 38-39Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 40-41Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 42-43Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 44-45Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 46-47Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 48-49Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 50-51Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 52-53Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 54-55Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 56