Choiseul Magazine n°7 mai à aoû 2019
Choiseul Magazine n°7 mai à aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de mai à aoû 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Choiseul France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 27,4 Mo

  • Dans ce numéro : le portrait de Yannick Bolloré.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
« L’Institut Choiseul a présenté son classement des jeunes leaders économiques russes  : Choiseul 100 Russia. À la fin du mois d’avril, des personnalités issues de ce classement ont rencontré leurs homologues français spécialement venus à Moscou pour l’occasion. Des contacts pour l'avenir Suite à ce dîner de gala, le quotidien russe RBK a retracé le déroulé de cette première soirée organisée par l'Institut Choiseul au coeur de la capital russe. Intitulé « Des contacts pour l'avenir », l'article vous transporte dans les coulisses de cet événement unique qui a marqué la première rencontre Choiseul Russia entre dirigeants français et russes. Nous vous en offrons une traduction intégrale en exclusivité. 24 Durant la présentation officielle de son classement des cent jeunes leaders économiques de Russie, qui s’est tenue dans le restaurant de l’hôtel Metropol de Moscou le 18 avril 2019, l’Institut Choiseul a détaillé les représentants des futures élites russes auprès du grand public. Les « 100 » russes se composaient de représentants de divers secteurs d’activité et sujets de la Fédération. Parmi eux, l’on retrouve Marina Ross (Nanobarrière), Ilia Vichnevski (Rusal), Kirill Menchov (Rostelekom), Tatevik Karapetian (Tachir), Tigran Khoudaverian (Yandex.Taxi), Anton Belov (Musée d’art moderne Garage), Anastasia Zadorina (Zasport), Ekaterina Berezi (ExoAtlet), Irina Reïder (Blablacar), pour ne mentionner qu’eux. Certains représentent de grandes structures publiques et privées, d’autres de petites entreprises. L’âge (moins de quarante ans) y était aussi important que la trajectoire de carrière et les qualités de leadership. Pour les organisateurs, ce sont les jeunes « qui participent le plus activement aux réformes du pays, permettent sa modernisation et œuvrent à l’avenir du continent européen ». Emmanuel Macron avait par exemple occupé la tête du classement français pendant deux ans avant son élection à la présidence de la République. Rappelons que l’Institut Choiseul travaille depuis 1997 sur les questions économiques et de politique internationale, tout autant qu’il organise des événements autour de personnalités politiques et économiques. Le classement des 100 jeunes leaders économiques français a été lancé en
2013 et est depuis l’une des marques de fabrique de l’Institut. Il offre de nouvelles opportunités aux membres du classement mais surtout participe des liens stratégiques de l’élite économique mondiale. Il y a quelques années, l’Institut Choiseul a lancé le Choiseul 100 Africa, classement des jeunes leaders africains, dans le cadre duquel la rencontre annuelle franco-africaine, le Choiseul Africa Business Forum, se tiendra à Nice en octobre prochain. C’est plus qu’un simple classement, selon Pascal Lorot, le président de l’Institut Choiseul  : « Il s’agit de créer un réel réseau de contacts entre leaders économiques internationaux, dont l’influence va bien au-delà des frontières de leurs pays. » Selon lui, cette rencontre entre jeunes élites russe et française est une chance de donner une nouvelle impulsion aux relations entre nos deux pays, « с'est en tant qu'entrepreneurs qu’ils vont développer ces liens ». « Notre projet est de réunir la jeunesse de France et de Russie. Je crois beaucoup aux jeunes leaders, qui vont construire le futur » a remarqué Pascal Lorot. Et effectivement, le dîner de gala organisé à Moscou a permis de rassembler des représentants du « 100 » français avec certains des russes les plus brillants de leur génération, qu’il s’agisse des personnalités célèbres listées dans le classement russe ou de talentueux managers moins connus du grand public. De célèbres politiciens français étaient venus soutenir la jeunesse, à l’instar des présidents du Groupe d’amitié franco-russe à l’Assemblée Nationale et au Sénat Caroline Janvier et Gérard Longuet. Le représentant spécial de la France pour le développement des relations avec la Russie, Jean-Pierre Chevènement, s’est rendu à cette grande soirée juste après sa rencontre avec le président russe Vladimir Poutine. En tout, la délégation française comptait une soixantaine de représentants des élites politique et économique. De l’aveu de certains membres du classement russe, leur inclusion dans la liste Choiseul 100 Russia a constitué une surprise. Cependant, la majorité a immédiatement remarqué voir des perspectives dans la relation avec leurs homologues français, se réjouissant de se procurer des contacts utiles, et s’estimant peut-être même prêts à commencer à travailler ensemble. Les entrepreneurs français sont intéressés par les évolutions du marché russe, qui se développe de manière plus 25 « Le dîner de gala organisé à Moscou a permis de rassembler des représentants du « 100 » français avec certains des russes les plus brillants de leur génération, qu’il s’agisse des personnalités célèbres listées dans le classement russe ou de talentueux managers moins connus du grand public CHOISEUL RUSSIA agressive qu’un marché mature comme celui que l’on connaît en Europe, ainsi que le relève Evguenia Ronjina, fondatrice et directrice générale de la société MyBusiness. Community (Moscou). Selon elle, les 100 leaders économiques russes se composent de personnalités représentant des sociétés de toutes tailles et opérant dans des sphères d’activité extrêmement diversifiées  : « Ces rencontres offrent la possibilité d’établir des partenariats sur un pied d’égalité. » Le format de la coopération et l’opportunité de rencontrer des personnes ayant des vues similaires sont souvent le prélude à de nouvelles idées, tel que le souligne le co-fondateur de la société Vaniouchkiny sladosti (basée à Penza), Nikolaï Kouziakov  : « Ces entretiens jettent les bases de projets conjoints, notamment dans le secteur informatique et le marketing. L’ambiance amicale qui y règne favorise des discussions franches sur les problèmes qui nous concernent et sur les solutions qu’il convient d’y apporter en commun ». Après leurs échanges du 18 avril dans le cadre d’un cocktail de bienvenue et du grand dîner organisés au sein de l’hôtel Metropol de Moscou, les invités russes et français ont participé le lendemain à des colloques consacrés à l’économie numérique et au développement des villes dites « intelligentes ». L’Université d’entreprise de Sberbank, où était organisé l’événement du 19 avril, a fait forte impression sur la délégation française, de l’aveu même de ses membres. Le directeur général et fondateur de la société informatique Dnevnik.ru, Gavriil Levi (Saint-Pétersbourg), juge les manifestations de ce type utiles dans la mesure où elles permettront à son entreprise de trouver de nouveaux partenaires. « De nombreux développeurs étrangers de jeux éducatifs et de différents programmes veulent travailler en Russie. Nous pouvons les aider à mener leurs projets sur notre marché », selon lui. Il est à noter que le classement Choiseul 100 Russia recoupe partiellement le concours des « Leaders de Russie ». Ainsi, le classement établi par l’Institut Choiseul intègre des lauréats du concours russe, à savoir Igor Nossov, Directeur de projets pour la société Delovaïa sreda (filiale moscovite de Sberbank). Ce que le principal intéressé apparente à un élément de « networking vivant ». Quant à Evguenia Romanikhina, une autre lauréate du concours des « Leaders de Russie » et du classement Choiseul 100 Russia, elle ne s’est pas présentée les mains vides. C’est ainsi que la directrice générale adjointe pour Krasnoïarsk de la Compagnie russe des chemins de fer RZD a présenté à des hommes d’affaires français un projet concret de développement dans le domaine de l’écologie



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 1Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 2-3Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 4-5Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 6-7Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 8-9Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 10-11Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 12-13Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 14-15Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 16-17Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 18-19Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 20-21Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 22-23Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 24-25Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 26-27Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 28-29Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 30-31Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 32-33Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 34-35Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 36-37Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 38-39Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 40-41Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 42-43Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 44-45Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 46-47Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 48-49Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 50-51Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 52-53Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 54-55Choiseul Magazine numéro 7 mai à aoû 2019 Page 56