Choiseul Magazine n°3 jan à avr 2018
Choiseul Magazine n°3 jan à avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de jan à avr 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Choiseul France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : retour d'Astana.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
L’AFRIQUE DE L’ÉNERGIE Une étude Choiseul 36 Barrage de Katse au Lesotho
L’énergie, un défi majeur pour Afrique L’énergie représente un défi majeur pour l’Afrique. L’essor économique d’un pays est directement corrélé à l’accès libre et sans entrave à des sources d’énergie qui conditionne l’amélioration du niveau de vie des populations ; il est aussi la source du développement. Or, force est de constater que beaucoup reste encore à faire sur un continent où la majorité de la population recourt au bois de chauffe pour faire face à ses besoins. Alors qu’à l’échelle de la planète, une personne sur quatre n’a pas accès à l’électricité, ce chiffre atteint un sur deux en Afrique. En comparaison de son poids démographique, l’Afrique consomme très peu d’énergie. Elle compte pour 15% de la population mondiale et seulement 3% de la consommation énergétique. Un Africain consomme en moyenne dix fois moins d’énergie qu’un Européen… et vingt fois moins qu’un Américain. Et encore ne s’agit-il là que d’une moyenne. En effet, si l’on exclut l’Afrique du Nord et l’Afrique du Sud, la consommation d’un habitant d’Afrique subsaharienne est même inférieure des deux tiers à la consommation moyenne du continent. De toutes les sources d’énergie, c’est l’électricité qui est la moins représentée puisque 500 millions d’Africains n’y ont pas accès. C’est notamment le cas en Afrique subsaharienne, où les infrastructures sont généralement assez vétustes et peu en phase avec les variations de la demande, ce qui conduit à des interruptions, à des pertes en ligne et à des délestages fréquents, qui pénalisent l’activité économique. Le système électrique africain se caractérise par une électrification avant tout urbaine, celle des grands centres, alors que les zones rurales sont peu concernées, ainsi que par le manque d’interconnexions au niveau des grandes régions et sous-régions, ce qui empêche toute convergence entre États et systèmes nationaux. Cela est moins marqué en Afrique australe, où l’électrification est plus développée et touche une proportion bien plus importante de la population locale. Et encore moins en Afrique du Nord qui, elle, a pratiquement achevé son processus d’électrification. Pascal Lorot La Terre vue de l’espace, l’Afrique tout en noir, sans électricité... 37 Dès lors, pour en venir aux conditions nécessaires pour résorber ce déficit, il est clair qu’un effort d’investissement doit être entrepris. Celui-ci doit privilégier, lorsque cela est possible, la création d’infrastructures hydroélectriques. L’Afrique dispose de ressources en eau colossales, partout sur le continent, dont bien peu sont toutefois exploitées. Un investissement au coût important mais dont les effets se feront sentir à long terme. Les capacités de production dites centralisées doivent également être renforcées, notamment dans les centres urbains, surtout lorsque ceux-ci sont éloignés des sources hydroélectriques. Enfin, il faut permettre aux zones rurales d’accéder à l’électricité. Pour cela, il faut privilégier le développement rapide de sources électriques alternatives, bien adaptées aux ruralités d’Afrique subsaharienne comme les minicentrales solaires, la géothermie, voire de petits groupes électriques. Il existe un formidable potentiel de développement des énergies renouvelables en Afrique, aujourd’hui largement inexploité. Sait-on par exemple que 30% des ressources éoliennes mondiales se situent en Afrique ? Et que dire du potentiel solaire thermique et photovoltaïque, lorsque l’on sait que la moitié du continent bénéficie d’un ensoleillement supérieur à 2 000 kWh/m² ? L’Afrique a clairement la chance de son retard. Elle est en mesure de basculer directement vers un système où les énergies renouvelables pourraient être au cœur de sa politique énergétique. C’est bien sûr davantage le cas pour l’Afrique subsaharienne que pour les pays du Maghreb, tant les disponibilités en eau (grands fleuves), l’ensoleillement (énergie solaire), les ressources géothermiques, mais aussi les déchets végétaux (agrocarburants et biomasse) sont abondants. Reste aujourd’hui à mettre en œuvre une politique d’investissements qui traduise cette opportunité et ce dessein. Le plus dur commence... Président de l’Institut Choiseul et de Choiseul Africa, Pascal Lorot est également un expert reconnu des questions énergétiques. Il a été chef économiste du groupe Total mais aussi membre du collège de la Commission de régulation de l’énergie (CRE).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 1Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 2-3Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 4-5Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 6-7Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 8-9Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 10-11Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 12-13Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 14-15Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 16-17Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 18-19Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 20-21Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 22-23Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 24-25Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 26-27Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 28-29Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 30-31Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 32-33Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 34-35Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 36-37Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 38-39Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 40-41Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 42-43Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 44-45Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 46-47Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 48-49Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 50-51Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 52-53Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 54-55Choiseul Magazine numéro 3 jan à avr 2018 Page 56