Chercheurs d'eau n°65 avr/mai/jun 2020
Chercheurs d'eau n°65 avr/mai/jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°65 de avr/mai/jun 2020

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Beltrami Côme Unique

  • Format : (150 x 210) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 8,6 Mo

  • Dans ce numéro : les nouveaux caissons Divevolk pour smartphone.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 MATOS CONSEIL PRO PACK ONE Le sac du plongeur globe trotteur (Fabrice Boissier) Lors du Salon de la Plongée, sur le stand d’Aqua Lung nous avons découvert les nouveaux bagages de ce fabricant. Le petit sac à dos Pro Pack One a tout de suite attiré l’attention de Fabrice, globe trotteur invétéré du magazine qui a vu en lui un produit pratique et polyvalent pour les voyages. Pour confirmer son impression il l’a donc testé immédiatement après le Salon lors de son premier reportage de l’année 2020.
Pas facile de trouver le sac cabine idéal quand on voyage en avion ! Il faut qu’il réponde aux dimensions imposées par les compagnies aériennes, qu’il soit léger, qu’il possède un volume de rangement suffisant pour les objets que l’on souhaite garder accessibles durant les vols, qu’il protège efficacement les équipements fragiles (ordinateur, appareil photo,…) qu’il soit confortable à porter lors des transits dans les aéroports et enfin, que la solidité de ses coutures et fermetures lui permettent de résister à un chargement parfois un peu lourd (surtout pour les photographes sous-marins…). Si de plus, ce sac est conçu comme un bagage de plongée et peut, une fois arrivé à destination servir également à transporter le matériel du plongeur pour se rendre sur le bateau il sera parfait. Le nouveau sac à dos Pro Pack One d’Aqua Lung, que je viens d’utiliser lors d’un reportage à l’étranger répond idéalement à toutes ces exigences. Comme bagage cabine pour prendre l’avion il est très léger (800 gr), ses dimensions (52 x 32 x 19 cm) répondent à la demande des compagnies les plus strictes et il est agréable à porter avec ses bretelles rembourrées et ses larges renforts molletonnés au niveau du dos. Son compartiment principal qui s’ouvre sur le dessus est capitonné et possède un important volume pour y glisser les plus encombrants et fragiles objets (de l’ordinateur portable, à tout le matériel du photographe sous-marin exigeant). Dans le bas du sac on trouve une large poche qui s’ouvre sur le devant et qui permet d’entreposer des équipements dont on peut avoir besoin rapidement. Une poche latérale assez fine accepte facilement une tablette numérique et un smartphone ainsi que leurs chargeurs. On trouve aussi sur le coté du sac un compartiment filet qui peut recevoir une bouteille d’eau. Sur le devant du Pro Pack One une autre poche souple et zippée peut accueillir de petits objets, un coussin gonflable, un livre de poche et un carnet de voyage complet. Enfin, sur le dessus du sac se trouve une dernière poche, plus petite que les autres mais suffisamment grande pour recevoir un passeport, des billets d’avions, un trousseau de clés et un bloc-notes avec son stylo. Deux sangles de compression extérieures permettent de réduire l’encombrement du sac



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :