Chartres Votre Ville n°196 janvier 2020
Chartres Votre Ville n°196 janvier 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°196 de janvier 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Chartres

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : meilleurs voeux 2020.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
URBANISME PÔLE GARE 20 VOTRE VILLE 196/JANVIER 2020 Métier conducteur de travaux Efficace, bienveillant et à l’écoute, on le voit de tous côtés sur le chantier d’aménagement de la place Pierre-Sémard et de l’avenue Jehan-de-Beauce. Il est le rouage central qui fait que le chantier se passe bien, et à l’image d’un Clef d’or de grand hôtel, il est celui qui s’emploie à apporter la meilleure solution à chaque problème de riverain. Faites la connaissance de Carlos Cardoso, conducteur de travaux chez Eiffage Routes. Votre Ville  : En quoi consiste le métier de conducteur de travaux ? Carlos Cardoso  : Le conducteur organise les opérations, manage les équipes et coordonne les corps d’état. Il s’assure de la disponibilité des matériels, des engins et des matériaux… Son rôle est de « faire tourner » le chantier, de respecter les délais et les budgets..., sans oublier de veiller à la sécurité du public. VV  : Quelles interventions particulières opérez-vous sur ce chantier ? C.C.  : Ce chantier est à la base un chantier classique d’aménagement urbain… si ce n’est qu’il nous a réservé quelques surprises. Je pense notamment aux nombreux réseaux souterrains que le sol recelait et qui n’avaient pas été identifiés, et à cette grande dalle béton qui courait de la place jusque dans l’avenue, qu’il a fallu détruire pour permettre les aménagements. Enfin, il serait difficile d’oublier les cavités souterraines qui se sont révélées le long du bâtiment de la gare. A chaque fois, il a fallu adapter le chantier et trouver les solutions les plus à même d’en continuer la progression,
sans trop occasionner de retard ni de surcoûts. Mais à côté de mes fonctions techniques, j’ai aussi pour mission de gérer l’ensemble des coactivités qui s’exercent aux franges ou sur ce périmètre  : les allers et venues des piétons, et notamment des usagers du train aux heures de pointe, les usagers des commerces ou des services, les riverains et les passants, et l’activité des taxis, des bus et des cars. VV  : Cette relation avec le public est exigeante ? C.C.  : Bien sûr, et d’autant plus que l’exigence est légitime. Il était d’ailleurs expressément pointé dans la feuille de route confiée par la municipalité que les gênes occasionnées par le chantier devaient être minimisées au mieux. Quand un riverain est ainsi confronté à un problème ou à des interrogations, j’interviens pour expliquer quelles interventions sont en cours ou à venir, quelles sont leurs finalités, et pour trouver des solutions aux petits problèmes de chacun. Il s’agit par exemple de rétablir ici un accès carrossable, là de faire déplacer un panneau gênant, ou encore d’étudier l’élargissement d’une terrasse. Si certaines demandes sont très à la marge et ponctuelles, d’autres en revanche nécessitent une petite étude en amont ou un arbitrage. A moi d’alerter, de porter le dossier pour le faire étudier par qui de droit, d’être présent auprès des riverains, des commerçants et des usagers, et d’être rigoureux dans le recueil et la réponse à ces attentes. VV  : Comment s’organise ce type de chantier ? C.C.  : Le chantier a été organisé en six postes  : le génie civil de la rampe d‘accès à la future station taxi et dépose-minute ; les trois ateliers « pelles » de réglage de voirie, de canalisations et de réseaux secs, le pavage, et les réseaux spécifiques Enedis (électricité). En tout, une douzaine de personnes est mobilisée en permanence. VV  : Conducteur de travaux, c’est une vocation ? C.C.  : Le génie civil est un milieu dans lequel je baigne depuis jeune. Je lui ai consacré mes études et un stage chez Eiffage lorsque l’entreprise travaillait à Chartres à la requalification du quartier de Beaulieu en 2008, avant de m’y professionnaliser. On entendait déjà parler du Pôle Gare à l’époque… et aujourd’hui c’est moi qui en conduis les travaux ! Entretemps, j’ai gravi les échelons, en passant par le poste de chef de chantier sur des opérations notables  : la ligne B du PÔLE GARE URBANISME tramway d’Orléans, la requalification d’un quartier en hyper centre d’Orléans, ou encore la réhabilitation de deux stations pétrolières SHELL. Des expériences utiles pour le Pôle Gare de Chartres. VV  : Quelle formation permet d’y accéder ? C.C.  : L’accès le plus direct passe par un diplôme d’ingénieur, mais pour ma part ce métier a été accessible par l’expérience et la volonté  : j’ai fait un bac en génie civil, un BTS en travaux publics puis une licence en conduite de travaux. VV  : C’est un métier que vous recommanderiez ? C.C.  : Oui, avec beaucoup de conviction du moment que l’on possède les aptitudes indispensables  : le sens de l’organisation, la rigueur, l’adaptabilité notamment, et un bon sens relationnel. Ce métier évolue sans cesse avec des nouveaux matériaux, engins et techniques qui sont mis en œuvre sur les chantiers, et les nouvelles normes et enjeux environnementaux… C’est tout cela qui fait que ce métier est passionnant et évolue avec son temps. Et puis… le secteur des travaux publics recrute, à tous les postes ! JANVIER 2020/196 VOTRE VILLE 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 1Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 2-3Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 4-5Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 6-7Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 8-9Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 10-11Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 12-13Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 14-15Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 16-17Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 18-19Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 20-21Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 22-23Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 24-25Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 26-27Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 28-29Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 30-31Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 32-33Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 34-35Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 36-37Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 38-39Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 40-41Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 42-43Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 44-45Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 46-47Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 48-49Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 50-51Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 52-53Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 54-55Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 56-57Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 58-59Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 60-61Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 62-63Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 64-65Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 66-67Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 68-69Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 70-71Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 72-73Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 74-75Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 76-77Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 78-79Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 80-81Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 82-83Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 84-85Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 86-87Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 88-89Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 90-91Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 92-93Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 94-95Chartres Votre Ville numéro 196 janvier 2020 Page 96