Chartres Votre Ville n°159 septembre 2016
Chartres Votre Ville n°159 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°159 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Chartres

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : pôle administratif, rendez-vous dans un an.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
Libres-Opinions 68 | VOTRE VILLE 159 / SEPTEMBRE 2016 Tribunes de l’opposition Tribune Réunir Chartres C’CHARTRES, SYMBOLE DU RIDICULE DE LA MAJORITÉ Lors des dernières élections municipales nous avons été la seule liste à proposer de lancer un marketing territorial en lançant une marque pour notre territoire. La majorité municipale, pourtant aux affaires depuis 2001, n'avait jamais eu l'idée d'entreprendre un tel chantier préférant toujours le béton aux innovations. C’était pourtant à nos yeux un sujet essentiel pour corriger l'erreur initiale de communication de cette nouvelle équipe qui avait décidé autoritairement (une habitude) d'imposer un nouveau slogan pour notre ville "Chartres, la Capitale de la Lumière et du Parfum". Un slogan censé traduire les valeurs et promouvoir Chartres… Vous avez tous eu des amis ou des connaissances qui, en prenant connaissance de ce slogan, vous ont regardé avec un sourire en coin : "Heu, la Capitale de la Lumière, ce n'est pas Lyon ? Et la Capitale du Parfum, ce n'est pas Grasse ?" Il est vrai que plus c'est gros, plus ça passe… Encore une fois, comme pour beaucoup de dossier, cette municipalité a choisi une mauvaise méthode, dictée plus pour satisfaire l’égo personnel de son dirigeant que les besoins de ses habitants. Le travail et les moyens mis en œuvre pour créer une marque de territoire dans l'urgence – sans doute pour ne pas laisser à l'opposition le loisir de pouvoir montrer son utilité – a conduit à un résultat médiocre. "C Chartres" devient le symbole du ridicule de cette majorité. Nous vous proposons une méthode différente, proche de vous, à votre écoute, sans privilégier les clans et les « amitiés » qui gangrènent la vitalité démocratique, associative et économique de notre ville. Une méthode globale qui doit conduire à " Réinventer Chartres " en mobilisant les forces vives et au-delà ; architectes, urbanistes, associations, citoyens, acteurs économiques. Nous devons avoir une plus grande ambition que la ville sur catalogue, les aménagements standardisés et sans âme que l'on nous propose aujourd'hui. Pour cela, nous vous donnons rendez-vous désormais le 1 er samedi de chaque mois dans un quartier différent de la ville. Premier rendez-vous dans le quartier de la Place Drouaise, samedi 1 er octobre : nous pourrons y parler des problèmes de circulation, des nouvelles constructions en cours et prévues sans que les accès n’aient été pensés, etc. Pour nous retrouver un numéro : 0 612 527 282. Ensemble, nous pouvons réinventer Chartres, une ville avec son identité propre, son âme, qui ne soit pas une contrefaçon de Lyon ou de Grasse. Vous pourrez désormais retrouver nos tribunes sous la signature de " Réinventer Chartres" pour montrer à la fois l’ambition et la méthode que nous proposons pour faire sortir la belle endormie de sa torpeur retrouvée. Les élus de "Réinventer Chartres" reinventerchartres@gmail.com
Tribune du Front de Gauche RELOCALISER L’ÉCONOMIE Bien que nous traversions une période politique et sociale troublée, ce ne sont pas les enjeux d’utilité publique qui font défaut. Depuis le 8 août nous vivons à crédit sur le dos de la planète : c’est le jour à partir duquel nous avons exploité cette année plus de ressources naturelles que la terre ne peut en créer annuellement. Gaspillage de ressources, inégalité historique, enjeu énergétique, isolement social… Voilà des sujets de débat bien plus intéressants et importants que les tenues portées à la plage. Que faire devant toutes ces urgences ? C’est sans doute par le premier échelon de collectivité, celui de la commune, que l’expérimentation de nouvelles méthodes d’organisation, de techniques ou de savoir vivre peut être réalisée. C’est de la capacité citoyenne à proposer et agir ensemble que naîtront des projets transformateurs. La relocalisation de l’économie avec un réseau complet de valorisation des déchets, peut être une source d’activité importante et d’énergie précieuse. Cela permettrait aussi de s’affranchir du réseau international de recyclage dont le fonctionnement est souvent sinon mafieux au moins spéculatif. L’idée d’une monnaie locale, il en existe une trentaine en France, promouvrait les productions agricoles saines et locales notamment. Développer des alternatives à la grande distribution est une nécessité pour reprendre le contrôle de nos consommations. Les idées pour répondre aux problèmes actuels sont nombreuses. Il ne dépend que de vous, de nous, pour que celles-ci se réalisent. Denis Barbe frontdegauche.chartres@gmail.com Tribune du Rassemblement Bleu Marine « ALL ANIMALS ARE EQUAL… Peut-être devrai-je revenir sur une confusion, lors de la dernière tribune majoritaire, entre goûts musicaux et idées politiques. Sommes-nous catalogués en fonction des genres musicaux que nous écoutons ? Quel est donc le rapport ? On peut aimer la fleur de lys et tous les dérivés du métal. Votre serviteur, en bon Normand indécis, aurait très bien pu avoir les cheveux longs et headbanger si la nature ne l'avait privé d'une abondante chevelure ! Moins de cheveux m'ont ainsi évité une garde-robe discriminante. D'ailleurs, ma culture musicale est, ne vous en déplaise, éclectique. On peut très bien côtoyer dans un concert, en toute fraternité, des personnes de toute condition ayant des insignes politiques visibles et ostentatoires différents de nos idées. Je vous concède que vous ne devez pas être confronté à ces phénomènes sociaux et politiques avec les récitals de Marcel Amont… Ah, le fossé générationnel ! Nous voilà, mon collègue Barbe et moi, devenus des canards. Des canards boiteux ? Non, sans tête. Je ne sais quelle idée traverse l'esprit de votre élu. Peut-être celle d'un bon mot pour faire rire la galerie. On y perdrait presque la boule. Chartrains, vous n'avez pas besoin de parcourir une centaine de kilomètres pour visiter un zoo : venez au conseil municipal. Il est interdit de jeter des cacahuètes aux élus, pour leur santé bien évidemment. Vive la basse-cour communale, vive la France ! ..but some animals are more equal than the others » (la ferme des animaux). Thibaut BRIERE-SAUNIER (Alliance Royale) contact : ar28@inmano.com Tribune de la majorité La rentrée chartraine du Conseil municipal se fera sans madame Maunoury, tête de liste de l’opposition de gauche aux dernières élections municipales de Chartres, il y a deux ans seulement. Les oppositions ne vous en parleront pas dans leurs tribunes. La presse a évoqué la démission de la tête de liste PS-Verts-Modem, celle-ci ayant été présentée juste avant les vacances d’été. Il est vrai que cela ne changera rien : celle qui prétendait faire votre bonheur n’a pour ainsi dire jamais siégé au Conseil depuis sa défaite cinglante. Soulignons simplement le gouffre béant entre les paroles et les actes. Elle s’est contentée d’indiquer par écrit qu’elle n’était pas venue siéger parce que le débat était impossible au Conseil municipal. Comment peut-elle l’affirmer puisqu’elle n’y est quasiment jamais venue ? D’autant qu’elle avait déjà refusé le débat contradictoire proposé par la presse pendant la campagne électorale… Les absents ont toujours tort. Cette parenthèse à peine ouverte et déjà refermée, revenons aux réalités chartraines. L’année active qui commence verra comme la précédente les Chartrains bénéficier de nouveaux équipements. Après les places du centre ville historique, la construction du Pôle administratif ira vers son achèvement, avec son ouverture toujours prévue pour la prochaine rentrée 2017. En plus des bâtiments proprement dits, c’est tout un quartier qui va trouver là une nouvelle vie. Les Chartrains et les habitants de l’agglomération bénéficieront au même endroit de tous les services qu’ils étaient obligés d’aller chercher auprès de 19 guichets différents. Le fonctionnement de la Ville et de l’Agglomération en sera également simplifié, avec les économies de gestion qui en découlent. C’est ainsi que notre majorité pourra tenir, en 2017 aussi, et comme chaque année depuis 2001, ses engagements de baisse des taux de vos impôts locaux. Cette gestion dynamique et saine contraste évidemment avec le spectacle inquiétant que donne aujourd’hui le pays… Même si ce n’est pas ici le lieu d’en débattre, nous tenions tout de même à le souligner. Chartres continue et continuera d’investir. C’est la seule stratégie possible pour le développement et l’emploi, comme pour la qualité de votre vie quotidienne. A l’absence puis à la démission des uns, nous préférons donc répondre par nos actes et leur cohérence. Pour le reste, et le moment venu, vous choisirez. Toujours librement et en toute connaissance de cause. Bonne rentrée à tous. Les élus de la majorité municipale Libres-Opinions VOTRE VILLE 159 / SEPTEMBRE 2016 | 69



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 1Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 2-3Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 4-5Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 6-7Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 8-9Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 10-11Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 12-13Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 14-15Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 16-17Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 18-19Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 20-21Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 22-23Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 24-25Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 26-27Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 28-29Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 30-31Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 32-33Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 34-35Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 36-37Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 38-39Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 40-41Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 42-43Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 44-45Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 46-47Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 48-49Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 50-51Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 52-53Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 54-55Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 56-57Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 58-59Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 60-61Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 62-63Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 64-65Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 66-67Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 68-69Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 70-71Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 72-73Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 74-75Chartres Votre Ville numéro 159 septembre 2016 Page 76