CEO Suisse n°2006-1 mai à aoû
CEO Suisse n°2006-1 mai à aoû
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2006-1 de mai à aoû

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : PricewaterhouseCoopers

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 3,1 Mo

  • Dans ce numéro : nanotechnologies, un grand avenir pour de petites particules.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
Située sur la côte atlantique africaine, la République islamique de Mauritanie est entourée de trois côtés par le désert. Les soins médicaux d’une population essentiellement nomade sont financés grâce au soutien du Fonds Mondial. Mauritanie : Les progrès de la lutte contre le paludisme et la tuberculose. Située sur la côte occidentale de l’Afrique, la Mauritanie est un pays de contrastes : encerclée par de grands déserts et quasiment dépourvue de voies de communication, sa superficie équivaut à celle de la Colombie, et ce pour un nombre d’habitants aussi réduit que celui d’Oman : on n’en compte que trois au kilomètre carré. Le mode de vie est essentiellement rural et nomade, et les petits groupes de population, très dispersés dans le vaste paysage, sont difficiles à localiser par les initiatives sanitaires nationales. La lutte antipaludique étant une mesure prioritaire en Mauritanie, le gouvernement a lancé en 1997 un programme national pour assurer le contrôle de la maladie. Grâce aux moyens financiers fournis par le Fonds Mondial, 40 médecins du secteur privé et, 400 employés médicaux de la santé publique ont été spécifiquement 50 ceo/global formés 300 collaborateurs de la santé publique locale ont pu se familiariser avec le traitement des cas simples. 20 000 moustiquaires traitées aux insecticides et d’innombrables plaquettes d’information ont été distribuées à travers le pays. Par ailleurs, les sommes versées par le Fonds Mondial pour la lutte contre la tuberculose ont servi à mettre en place la stratégie DOTS, programme de détection et de soins mondialement reconnu : 60 hôpitaux et établissements de soins ainsi que 60 centres de screening et de traitement ont ainsi pu être dotés de laboratoires entièrement équipés et d’un personnel qualifié. L’éducation de la population locale est un élément-clé de la lutte contre la tuberculose. Grâce à elle, le pourcentage des traitements interrompus a été ramené de 32 à 15%. Grâce au soutien du Fonds Mondial, la Mauritanie se prépare désormais à élargir son programme national contre le VIH/SIDA. Des actions mises en œuvre par des organisations non gouvernementales, visant à éduquer les populations menacées, sont prévues dans l’ensemble du pays. Des tests de dépistage et des programmes de prévention sont également proposés. Une autre partie des fonds est employée au traitement gratuit des personnes déjà atteintes par le VIH/SIDA. Agir en faveur du Fonds Mondial Pour garantir l’utilisation adéquate des ressources du Fonds Mondial ainsi que pour superviser et rendre compte des transactions financières, des personnes de confiance (Agents locaux du Fonds – LFA) s’engagent dans le monde entier. PricewaterhouseCoopers se charge de cette mission dans de nombreux pays, dont la Mauritanie.//
ceo* *connectedthinking



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :