CEO Suisse n°2005-3 nov 05 à mar 2006
CEO Suisse n°2005-3 nov 05 à mar 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2005-3 de nov 05 à mar 2006

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : PricewaterhouseCoopers

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : des firmes suisses réputées mondialement sur les marchés de niche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ceo3/05. sommaire Susy Bruschweiler, PDG de SV Group, écrit dans le Forum ceo* : « Un réseau ne fait pas tout : son utilisation nécessite engagement et adaptation des méthodes de travail de chacun. » 06 Doris Portmann, la femme la plus gradée de l’Armée suisse, écrit dans le Forum ceo* : « Nous pouvons et devrions adhérer aux réseaux les plus divers. Chaque réseau est unique et permet de nouer des contacts avec de nouvelles personnes. » 10 04 ceo/sommaire Peter Lorange, président de l’IMD, écrit dans le Forum ceo* : « Les Learning Networks – liens avec d’autres entreprises et avec le monde scientifique – offrent une bonne possibilité de renouvellement des compétences. » 08 Lars Hinrichs, PDG de l’Open Business Club, écrit dans le Forum ceo* : « Plus on est disposé à échanger ses propres contacts, plus on en retire des avantages personnels, l’échange engendrant une multiplication des contacts. » 12 expertise pwc Transactions M&A : L’analyse d’objets d’acquisition devient toujours plus complexe du fait des exigences accrues des régulateurs nationaux et internationaux. 27 Private Banking : La concurrence pour gagner de nouveaux clients et patrimoines va se durcir et devenir plus agressive à l’avenir, comme le démontre l’étude « PwC Global Private Banking/Wealth Management Survey 2005 ». 30 L’actualité en 5 minutes : Dernières mises à jour se rapportant à l’économie. 32 Planification de la succession : Une des aspirations principales de la plupart des patrons est de déposer l’oeuvre de leur vie entre de bonnes mains et de garantir la continuité de leur entreprise. 33 Nouvelles prescriptions fiscales : Celui qui gère son portefeuille de titres avec succès dans le cadre de la gestion de fortune privée doit s’attendre à voir ses bénéfices en capital imposés au titre de revenus issus du commerce professionnel de titres. 36 Service : Evénements, études et analyses. Abonnements et adresses. 37
Acteurs de niche. De nombreuses entreprises suisses se spécialisent dans des produits de niche. Et atteignent souvent les sommets. 14 CERN. L’art de l’accélération : Les scientifiques du CERN construisent actuellement la machine la plus compliquée du monde. En devant faire face à des restrictions budgétaires et à des pertes de 600 millions de francs. 38 Partenariat mondial. PricewaterhouseCoopers et le Fonds Mondial : La lutte contre les maladies et les conséquences dutsunami en Indonésie. 50 Tendance. Le professeur genevois Klaus Scherer parle de prendre les bonnes décisions : « On s’aperçoit aujourd’hui que la rationalité est un extrême, une situation abstraite et absurde, qui ne peut absolument pas fonctionner. » 24 Givaudan. L’empire des arômes et des parfums : Avec un chiffre d’affaires de 2,7 milliards de francs, la firme genevoise est le numéro un mondial du marché des arômes. 44 ceo/sommaire 05



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :