CEO Suisse n°2004-2 oct 04 à fév 2005
CEO Suisse n°2004-2 oct 04 à fév 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2004-2 de oct 04 à fév 2005

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : PricewaterhouseCoopers

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : le marché chinois.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
ceo2/04.expertise pwc Comptes annuels aux normes IFRS : Uniquement pour les entreprises visant les marchés internationaux des capitaux ! Page 23 PricewaterhouseCoopers IPO Watch : Le marché européen des IPO n’avait plus été aussi actif depuis des années. Page 26 Le certificat de salaire : Pourquoi le traitement correct des informations est l’affaire du chef. Page 27 Cinq minutes pour apprendre : Termes de l’économie et dernières mises à jour s’y rapportant. Page 29 Mobilité internationale : Expatriation d’employés – coût ou valeur ajoutée ? Page 30 Que vaut la TVA ? 600 entreprises interrogées pour la première fois sur les expériences faites dans ce domaine. Page 31 Taux d’intérêts hypothécaires : La valeur locative propre subsiste. Mais comment financer au mieux la propriété du logement ? Page 32 Service : Evénements, études et analyses. Page 33 22 ceo/expertise pwc
Comptes annuels aux normes IFRS : Uniquement pour les entreprises visant les marchés internationaux des capitaux ! Dès le 1 er janvier 2005, les entreprises du segment principal devront établir des rapports financiers exclusivement selon les DEC-CFB, les IFRS ou les US GAAP. Environ 20% des entreprises suisses cotées doivent opter pour une conversion aux IFRS ou aux US GAAP ou passer au segment « Local Caps ». daniel.suter@ch.pwc.com 1 Sur les quelque 270 sociétés suisses cotées à la Bourse suisse SWX, plus de la moitié ont déjà adopté des normes reconnues sur le plan international pour leurs rapports financiers. En outre, 20% des entreprises cotées à la SWX doivent décider si elles veulent passer aux normes de l’International Accounting Standards Board (IASB) ou du Financial Accounting Standards Board (FASB) américain ou encore si elles s’en tiennent aux normes de présentation suisses généralement reconnues et donc passer le 1 er janvier 2005 dans le segment boursier « Local Caps ». 1 Daniel Suter est associé, Audit et expertise comptable, Bâle. Pour les sociétés suisses, les principes de présentation des comptes généralement admis (generally accepted accounting principles, GAAP) de l’IASB (les International Financial Reporting Standards, IFRS), du FASB (US GAAP) américain et de la Fondation suisse pour les Recommandations relatives à la présentation des comptes (Swiss GAAP RPC) sont déterminants dans le cadre de l’établissement des comptes consolidés. En Suisse, les banques sont toujours soumises aux règles de présentation des comptes de la Commission fédérale des banques (DEC-CFB) qui, outre des prescriptions bancaires spécifiques, renferment quelques recommandations Swiss GAAP RPC. Une vue d’ensemble sur la présentation des comptes des entreprises suisses cotées à la Bourse suisse (Swiss Exchange, SWX) est reproduite ci-après (cf. tableau 1). Tableau 1 : Vue d’ensemble sur la présentation des comptes d’émetteurs suisses à la SWX. Etant donné que seuls des rapports financiers établis selon les DEC-CFB, les IFRS ou les US GAAP seront requis au segment principal à partir du 1 er janvier 2005, près de 20% des entreprises (soit 61) sont confrontées à la décision de se convertir des Swiss GAAP RPC aux IFRS ou aux US GAAP ou de passer dans le segment « Local Caps ». Les entreprises cotées exclusivement pour des emprunts ne sont pas touchées par les changements de prescriptions de la SWX en matière de présentation des comptes. Au contraire de la SWX, toutes les entreprises cotées dans l’Union européenne pour leurs actions devront publier leurs comptes annuels selon les IFRS à partir du 1 er janvier 2005 ; celles cotées pour leurs emprunts auront jusqu’au 1 er janvier 2007 pour le faire. De plus, les US GAAP ne Total Banques US GAAP IFRS Swiss GAAP RPC Segment principal 193 18 1 15 99 2 61 Sociétés d’investissement 37 1 34 2 Sociétés immobilières 10 6 4 Local Caps 30 5 6 19 Total 270 23 16 145 86 en% 100 8 6 54 32 1 dont 3 comportant la remarque « Loi sur les banques et Swiss GAAP RPC » 2 dont 7 concernant les US GAAP (Leica, Novartis, Roche, Serono, Syngenta, Temenos, UBS) Source : Homepage SWX fin mai 2004 ceo/expertise pwc 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :