CEO Suisse n°2004-1 jun à sep
CEO Suisse n°2004-1 jun à sep
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2004-1 de jun à sep

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : PricewaterhouseCoopers

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : la Russie, puissance économique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
possibilité de réaliser des synergies ainsi que d’identifier les opportunités, les risques et les Deal Breakers avant de conclure et d’exécuter la transaction. Un responsable de projet chargé de la direction opérationnelle de la transaction, y compris de la Due Diligence, et de la réalisation des objectifs préalablement définis doit être désigné (l’idéal serait qu’il le soit à plein temps). Un modèle d’évaluation réalisable aide à déterminer et à négocier un prix d’achat ou de vente avantageux. En règle générale, ce modèle comporte au minimum un scénario de base et un scénario de synergie tenant compte des coûts d’intégration. Les résultats obtenus à l’issue du contrôle de Due Diligence et les secteurs à problèmes identifiés doivent être quantifiés et intégrés au modèle d’évaluation car c’est ainsi seulement que l’on garantira un prix approprié pour la transaction. 3. Conclusion de la transaction La phase d’évaluation est suivie par la phase de conclusion, dans laquelle la priorité est donnée à l’application effective des résultats issus du contrôle de Due Diligence, à la négociation d’une transaction avantageuse avec des paramètres de risques acceptables ainsi qu’à la définition de conditions Walk-away. En aucun cas, il ne faudrait, pour régler les problèmes identifiés dans la phase d’évaluation, attendre jusqu’à la conclusion de la transaction. Dès lors, on procédera soit à une rectification du modèle d’évaluation, soit à la formulation d’une position de négociation tenant compte de ces problèmes ou encore, on couvrira les problèmes identifiés autant que possible au moyen de clauses de garantie dans le contrat de vente. Il faudrait éviter de dévoiler une transaction au public trop tôt durant le processus de négociation car on pourrait aussi risquer de perdre une part importante de la marge de négociation. Une publication prématurée ne devrait être envisagée que si elle entraîne des avantages indéniables. 36 ceo/expertise pwc 4. Intégration La stratégie d’intégration doit être appliquée de manière ciblée, à l’aide de responsabilités et de jalons clairement définis, afin de pouvoir atteindre les synergies attendues dans les délais prévus. Des retards dans la mise en application peuvent conduire en fin de compte à l’échec de l’acquisition ou à une perte substantielle de plusvalue. 5. Surveillance Enfin, on procédera à une surveillance et à une appréciation critiques du résultat effectif de la transaction en la comparant avec les attentes initiales et les valeurs prévisionnelles préalablement définies. Pour ce faire, on établira de manière indépendante une analyse et une évaluation de l’activité-clé et des facteurs d’influence quantifiables de la transaction effectuée. Les corrections nécessaires seront signalées et apportées. Conclusion Une procédure M&A formalisée et réplicable aide à faire des économies de temps, de coûts et de nerfs, à augmenter la qualité des décisions et leur transparence et, bien après la réalisation de la transaction, à fournir la preuve que toutes les parties ont satisfait à leurs engagements de responsabilité accrue dans l’environnement actuel à l’égard des parties prenantes. Etude « PwC Swiss wide survey on Merger Law » : les responsables M&A saluent la nouvelle loi sur la fusion. 88% de tous les responsables M&A sont convaincus que la nouvelle loi sur la fusion offrira davantage de souplesse pour les réorganisations et les transactions M&A. Tels sont les résultats de l’étude « PwC Swiss wide survey on Merger Law » pour laquelle PricewaterhouseCoopers a interrogé les responsables M&A de grandes entreprises suisses. D’après l’étude, la nouvelle loi sur la fusion est considérée comme une simplification formelle des transactions entre sociétés du groupe (transfert de fortune au sein du groupe) ainsi que des exigences juridiques pour les reprises de biens par transaction. L’étude montre aussi que les décisions relevant de motifs d’exploitation l’emportent en général sur les critères fiscaux, et ce même compte tenu du fait que, dans le cas de quasi-fusions comportant un échange de droits de participation, des participations avec une quote-part inférieure à 20% peuvent également être transférées en franchise d’impôt. Les allégements relatifs à l’impôt sur les achats et ventes de titres sont déclarés bienvenus par 54% des responsables M&A. L’étude montre en outre que 87% des personnes interrogées constituent, pour les transactions M&A, des équipes ad-hoc composées de spécialistes internes et externes. 13% seulement disposent d’équipes M&A internes fixes. L’étude « PwC Swiss wide survey on Merger Law » peut être commandée pour le prix de 250 francs auprès de sonja.jau@ch.pwc.com.
Evénements, études et analyses : Comment accéder au savoir de nos experts. Etudes : European Business Forum (EBF) est une publication qui paraît tous les trimestres et s’adresse aux cadres du monde entier. En réunissant des dirigeants d’entreprise, des universitaires et des conseillers indépendants, EBF se donne pour objectif de faire entendre la voix de l’Europe dans le dialogue international sur les thèmes de management. EBF paraît quatre fois par an en anglais, 96 pages, 110 euros p.a., sur facture. Informations : www.ebfonline.com Abonnement : sonja@ebfonline.ch Global CEO Survey 2004 Plus de 80% des quelque 1400 dirigeants d’entreprise interrogés dans le monde s’attendent à une première hausse du chiffre d’affaires d’ici 12 mois et à une seconde vague dans les trois prochaines années. La plus grande menace pour la croissance réside, à leur avis, dans la situation concurrentielle de plus en plus âpre, la perte d’un collaborateur-clé, un surcroît de réglementation, les fluctuations monétaires ou le terrorisme. Selon les dirigeants, une gestion rigoureuse des risques dans le monde est essentielle pour améliorer la rentabilité. La plupart des personnes interrogées en Europe sont bien conscientes qu’il s’agit de respecter les prescriptions du gouvernement d’entreprise. L’étude « Global CEO Survey 2004 » peut être obtenue gratuitement auprès de : sonja.jau@ch.pwc.com Service lecture : Pour de plus amples informations sur les thèmes techniques de ce magazine ceo : directement par Internet auprès des auteurs (l’adresse e-mail est toujours indiquée). Vous trouverez une liste complète des publications de PricewaterhouseCoopers sous : www.pwcglobal.com Commandes des publications de PwC et abonnements auprès de sonja.jau@ch.pwc.com ou fax 01 630 18 55. Avant-première : Swiss Economic Forum – Best Practice, vendredi 22 octobre 2004, Thoune Cette manifestation s’adresse aux jeunes chefs d’entreprise de Suisse et des pays voisins, qu’ils soient déjà actifs ou en passe de l’être. Au programme, des exposés de cadres dirigeants combinés à des ateliers. D’intéressantes manifestations cadres et soirées networking sont en outre prévues. Chaque participant peut composer lui-même son programme parmi tous les sujets qui lui sont proposés. Pour de plus amples informations : www.swisseconomic.ch BioScience, Business & Health Forum : The Future of Medicine, Zurich mardi 21 septembre 2004 : Diabète. mardi 2 novembre 2004 : Cancer. Ces manifestations ont pour but de créer un réseau de connaissances sur le thème des sciences médicales d’avenir et d’informer sur les progrès de cette industrie en rapide croissance. La médecine moderne entend lutter par tous les moyens contre les maladies les plus graves de notre époque. Les forums BioScience, Business & Health sont organisés par « First Tuesday ». Informations et inscriptions : www.firsttuesday.ch Abonnements : ceo, le magazine des décideurs de PricewaterhouseCoopers qui propose un forum dans lequel des leaders s’expriment sur des thèmes d’actualité, des portraits d’entreprise et de chefs d’entreprise et de nombreuses informations, paraît trois fois par an (français, allemand, anglais, 52 pages). Abonnement gratuit. Indiquer la langue souhaitée : sonja.jau@ch.pwc.com Adresse : PricewaterhouseCoopers, magazine ceo, Stampfenbachstrasse 73, 8035 Zurich. Prière de préciser la langue de correspondance (français, allemand, anglais) ceo/expertise pwc 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :