Carlton Magazine n°17 2013
Carlton Magazine n°17 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de 2013

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : O2C

  • Format : (240 x 330) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 15,2 Mo

  • Dans ce numéro : le Carlton, un siècle d'histoires.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
ilmer, Clooney ont, tour à tour, porté le masque de la chauve-souris have each taken turns behind the bat mask. encore plus riche que le premier et il offre davantage d’intensité aux acteurs. Danny DeVito trouve en « Pinguin Man » le rôle de sa vie et Michele « Catwoman » Pfeiffer prouve qu’en secrétaire féline, peu de comédiennes lui arrivent à la cheville à Hollywood. 1995 sera une annus horribilis pour les amoureux de la saga. Pour le troisième opus, « Batman forever », Michael Keaton est remplacé par Val Kilmer. Plutôt intuitif, Burton avait refusé le rôle que lui proposait Joël Schumacher, mis aux manettes par la Warner qui avait jugé « Le Défi » trop glauque. Malgré le casting solide (Tommy Lee Jones, Jim Carrey…), et un Tim Burton à la production, le film ne prend pas auprès des fans. Ils critiquent le message infantilisant du film. De cette expérience inutile, Val Kilmer retiendra qu’il était mal aisé de se rendre aux toilettes avec le costume de Batman sur le dos. Que dire alors du quatrième épisode, « Batman et Robin » réalisé par le même Schumacher en 1997 ? La réponse sera donnée quelques années plus tard par George Clooney qui incarne le justicier, dans un résumé instructif : « Un film de merde ! ». Arnold Schwarzenegger et sa kalachnikov réfrigérante font long feu, Chris O’Donnel (Robin), prié d’aller se rhabiller. Il est temps que Schumacher passe le témoin et cela mettra huit longues années. Le nouveau relayeur est Christopher Nolan, un jeune Anglais qui a connu un joli succès avec des films comme Memento (1997) et surtout Insomnia (2002). Pour lui, l’équation de Batman est simple : il faut un scénario béton (désormais signé David S. Goyer, qui a écrit celui de la trilogie Blade) + des acteurs inspirés (Michal Caine dans le rôle du majordome stylé Alfred, Gary Oldman dans celui du commissaire Gordon, le regretté Heath Ledger en joker ressuscité). En n’hésitant pas à s’éloigner even richer than the first and offered the actors roles that were even more intense. In Penguin Man, Danny DeVito found the role of his life, and Michelle ‘Catwoman’Pfeiffer proved, in her role of feline secretary, that in Hollywood she was queen. 1995 was an annus horribilis for Batman fans. For the third opus, ‘Batman Forever’, Michael Keaton was replaced by Val Kilmer. Burton used his intuition and refused the role offered by Joël Schumacher, who’d been put at the controls by then as Warner Bros. had found ‘Batman Returns’too dark and dreary. In spite of the solid cast (including Tommy Lee Jones and Jim Carrey) and Tim Burton as producer, fans didn’t take to the film. They found the film’s message patronizing. From this pointless experience, Val Kilmer was to remember that he had great difficulty going to the toilet when he was wearing the Batman costume. So, what can be said of the fourth episode, ‘Batman & Robin’, which was directed by the very same Schumacher in 1997 ? The answer to that question came a few years later in an instructive summary by George Clooney, who played the leading role : « that was really shit » ! Arnold Schwarzenegger and his icy Kalashnikov dragged things out and Chris O’Donnell (Robin) was asked to put his clothes back on. It was time for Schumacher to pass the baton but that was to takeeight long years. The new relay runner is Christopher Nolan, a young English director who has had success with films such as ‘Memento’(1997) and, especially, ‘Insomnia’(2002). For him, the Batman equation is simple : you have « Batman Forever », 1995 Warner Bros « Batman et Robin », 1997 26 - InterContinental Carlton
4) GREEN CROSS UN PARTENARIAT EN FAVEUR DE L’ENVIRONNEMENT Leonardo DiCaprio et TAG Heuer soutiennent les initiatives de Green Cross International. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.tagheuer.com Carrera Calibre 1887 JOAILLIERS à CANNES depuis 1862 71 rue d’Antibes 06400 Cannes, Tél. 04 93 39 30 68 www.bijouterie-julian.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 1Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 2-3Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 4-5Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 6-7Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 8-9Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 10-11Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 12-13Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 14-15Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 16-17Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 18-19Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 20-21Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 22-23Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 24-25Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 26-27Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 28-29Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 30-31Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 32-33Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 34-35Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 36-37Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 38-39Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 40-41Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 42-43Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 44-45Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 46-47Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 48-49Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 50-51Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 52-53Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 54-55Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 56-57Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 58-59Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 60-61Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 62-63Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 64-65Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 66-67Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 68-69Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 70-71Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 72-73Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 74-75Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 76-77Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 78-79Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 80-81Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 82-83Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 84-85Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 86-87Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 88-89Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 90-91Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 92-93Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 94-95Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 96-97Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 98-99Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 100-101Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 102-103Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 104-105Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 106-107Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 108-109Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 110-111Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 112-113Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 114-115Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 116-117Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 118-119Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 120-121Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 122-123Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 124-125Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 126-127Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 128-129Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 130-131Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 132-133Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 134-135Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 136-137Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 138-139Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 140-141Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 142-143Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 144-145Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 146-147Carlton Magazine numéro 17 2013 Page 148