Campus Mag n°81 sep/oct 2012
Campus Mag n°81 sep/oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : CampusMag

  • Format : (160 x 240) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 27,2 Mo

  • Dans ce numéro : dead Man Talking.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
40 Interview douch@campus.be Visite guidée dans l’antre de « With us until you’re dead » Morceau typique d’Archive, « Wipe out » ouvre le bal majestueusement. Il s’agit d’un crescendo tendu qui met en valeur la voix de Pollard Berrier et monte lentement, d’abord seulement accompagné de nappes de violons puis d’un piano répétitif avant la programmation finale beaucoup plus nerveuse qui se mixe parfaitement à « Interface ». Le second morceau est une douceur joliment exécutée qui permet à l’autre voix masculine, Dav e Pen, d’entrer en scène. « Stick me in my heart » fait intervenir le côté presque mystique du groupe : l’orgue résonne et le chant de Pollard Berrier finit par s’évanouir dans un nuage de batterie annonçant le mixage avec « Conflict », le titre le plus tendu du lot. Il dégage une impression de souffrance renforcée par d’inquiétants cris féminins. Tout ici annonce le chaos. Comme une fin de monde. C’est là qu’intervient la petite nouvelle, Holly Martin, qui ne mâche pas ses mots sur « Violently », passage atypique et très réussi. Après la tempête, « Calm now » est un magnifique interlude instrumental qui sert d’introduction idéale à « Silent », magnifique titre down tempo marqué par le retour au mike de Maria Q. n o 81 SEP-OCT 2012 13 ème année Sur « Twisting », Dave Pen crache son désamour et nous rappelle que le bonheur le perturbe. Le genre de thème mélancolique dont Archive s’est fait une spécialité. Plus dark, tu meurs ! Maria Q n’est pas plus enthousiaste sur « Things going down » mais au moins le dit-elle avec plus de douceur, préparant ainsi le terrain à l’enchaînement avec « Hatchet », le premier single de l’album. Vrai morceau de bravoure dont la montée en puissance est jouissive. Holly Martin y est épatante. C’est clairement le clou du disque qui se clôture plus classiquement avec « Damage » et « Rise ».Un foutu bon albumentre rock aérien et trip hallucinant qui se joue des modes et des concepts établis. Un classique !
* Burgers Suprême, Super et promo : + € 1 Q U I C K P R É S E N T E O F F R E V A L A B L E S U R P R É S E N T A T I O N D’U N E C A R T E É T U D I A N T E N C O U R S D E V A L I D I T É À D É C O U V R I R D A N S T O U S L E S R E S T A U R A N T S Q U I C K 13 ème année n o 81 SEP-OCT 2012 41 FRED & FARID



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :