Campus Mag n°77 nov/déc 2011
Campus Mag n°77 nov/déc 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°77 de nov/déc 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : CampusMag

  • Format : (160 x 240) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 10,5 Mo

  • Dans ce numéro : la grande glisse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 Cinéma jj@campus.be n o 77 NOV-DEC 2011 12 ème année REAL STEEL Réalisation : Shawn Levy Casting : Hugh Jackman, Dakota Goyo, Evangeline Lilly Sortie en salles : 30/11/2011 Quand l’ombre de Steven Spielberg plane sur un film, il y a fort à parier que le succès n’est pas très loin. Les ingrédients habituels pour plaire à un public large viennent en tous cas s’imbriquer dans cette nouvelle production dont la mise en scène a été confiée à Shawn Levy à qui l’on doit déjà les deux volets de ‘Night at The Museum’. L’histoire nous conte les retrouvailles d’un père et de son fils après le décès de la mère. Ils vont devoir réapprendre à se connaître et surtout laisser cohabiter le job particulier du paternel : boxeur pour robots. En effet, l’humain boxe sur le côté tandis que le robot effectue les mêmes mouvements pour affronter un autre robot sur un ring. En quelques sortes, ‘Rocky’côtoie ‘Transformers’. Le scénario n’est pas vraiment convaincant, voire même absurde, mais il a le mérite d’être original et plaira sans aucun doute à la génération des jeux vidéos. Les bons sentiments à la Disney planent en permanence sur cette histoire qui se déguste comme un bonbon sucré. Côté action, il n’y a rien à redire, les scènes sont fluides et la part de testostérone fait mouche. On s’y ennuie pas et contempler ses robots s’affronter et assez jubilatoire. Le bémol va plutôt vers le sentimentalisme et la morale qu’on tente de nous infliger à toutes les sauces comme si on n’était pas assez grand pour savoir faire la part entre ce qui est bien et mal dans la vie. Le casting est quant à lui mal coordonné. Les personnages principaux sont correctement choisis. Hugh Jackman, tout en muscles, joue comme il le faut face à Dakota Goyo. Les interprètes secondaires font par contre du remplissage dont on aurait pu se passer. Au final, on pourra dire que ‘Real Steel’s’adresse plutôt à un public familial plutôt qu’aux gamers. MONEYBALL Réalisation : Bennett Miller Casting : Brad Pitt, Jonah Hill, Philip Seymour Hoffman Sortie en salles : 7/12/2011 Le sport à l’écran n’a jamais été très passionnant et encore moins le baseball, sport qui ne passionne que les Américains car il est peu joué en Europe. Mais ‘Moneyball’ne part pas vraiment dans la direction du sport à proprement parler mais traite plutôt des rouages de ce sport et les relations humaines au sein d’une équipe. Un directeur (Brad Pitt) doit affronter un problème majeur : il n’y a plus d’argent dans les caisses et les meilleurs joueurs sont partis ailleurs. La solution ? L’utilisation d’un jeune mathématicien qui démontre qu’avec ses formules, on peut s’octroyer des excellents joueurs à des prix minimes. Invraisemblable ? Non, car le film est basé sur des faits réels d’après le livre de Michael Lewis. Qui plus est, le charisme de Brad Pitt, la réalisation de Bennett Miller (Capote) et le scenario signé Aaron Sorokin (Social Network) font de ‘Moneyball’le film dont on reparlera probablement aux Golden Globes ou aux Oscars. Quelques morales contemporaines sont évidemment percevables comme l’argent fait tourner le monde. Mais le film gagne en intérêt dans ses relations humaines, nous montre les coulisses d’un sport peu connu. La musique nous emporte dans une comédie dramatique qui vaut le détour surtout pour l’alchimie qui s’exerce entre le jeune Jonah Hill et Brad Pitt. Les personnages secondaires sont également utilisés à bon escient comme l’incontournable Philip Seymour Hoffman en entraîneur pointilleux. ‘Moneyball’est un excellent film sur le baseball mais apporte une réflexion sur le pouvoir et l’argent, débat infatigable en ces temps de crise.
Votre potentiel, nos opportunités. Bien plus qu’un simple job, un premier job chez Delhaize est une occasion unique de faire de votre carrière une aventure passionnante et variée. Acquérir chaque jour de nouvelles connaissances, réfléchir et investir vos idées dans des projets innovants. Votre rôle est crucial. Pour vous soutenir, nous vous offrons un encadrement personnalisé et la bonne formation sur le terrain. Le résultat ? De rapides possibilités d’évolution et un véritable épanouissement personnel. À vous de découvrir le job qui vous convient le mieux. Alors, faites le premier pas et découvrez la diversité de notre offre de jobs sur jobs.delhaize.be bien plus qu’un job



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :