Campus Mag n°76 sep/oct 2011
Campus Mag n°76 sep/oct 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°76 de sep/oct 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : CampusMag

  • Format : (160 x 240) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 11,9 Mo

  • Dans ce numéro : le premier job, c'est comme un premier amour...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Dossier sofie@campus.be n o 76 SEP-OCT 2011 12 ème année Oui, pour obtenir ces jobs, tu auras pu avoir déjà des contacts avec des responsables de divers secteurs et -même si les exigences sont moindres que pour les vrais jobs- tu auras quand même pu voir ce qui passe bien et ce qui cale lors d’un contact d’embauche. Alors, quand tu te présenteras avec ton diplôme en mains, tu auras déjà une belle longueur d’avance sur les autres candidats pour la belle place convoitée. N’OUBLIE PAS LA LÉGISLATION En Belgique, il y a des lois… et il y a de charmantes personnes qui sont là pour te le rappeler au moindre dérapage. Sauf si tu te fais payer quelques euros pour tondre la pelouse du voisin ou pour distribuer des flyers pour la boutique du coin, tu dois savoir qu’il est toujours bon d’obtenir un contrat d’occupation étudiant qui stipule clairement les conditions du job que tu auras à exécuter, comme le lieu, les heures, le tarif… Personnellement, je te déconseille aussi de travailler pour des sociétés qui exigent de toi une journée de stage non rémunérée ou qui te réclament des frais de constitution de dossier. Ça ne sent pas bon, tout ça !
Dossier sofie@campus.be A 18 ans, tu es bien sûr adulte mais, déjà dès 15 ans tu as le droit de signer un contrat de travail étudiant et recevoir directement ton salaire sans passer par tes parents. Il ne faut surtout pas abuser de ce travail étudiant au point de délaisser tes études mais, si tu as un bon job régulier, cela représentera une somme de revenus non négligeable. Tu sais que nous traversons une crise économique -dont on ne voit pas encore le bout du tunnel- et si tu peux un peu soulager tes parents pour les frais, ce sera une bonne chose pour tous. TU GARDES TES ALLOCS FAMILIALES Ce serait un peu vache que, parce que tu te décarcasses pour faire un job, tes allocations familiales ne soient plus versées. Ouf, ce n’est pas le cas et on peut rencontrer plusieurs cas de figure : Tu travailles pendant l’année scolaire : dans ce cas, tu ne peux bosser plus de 240 heures par trimestre. Sur base d’une moyenne entre six et neuf euros de l’heure, cela te fera déjà un beau petit pactole ! Pendant les vacances… allez, hop, après les examens, tu te poses pendant quelques semaines et puis tu te trouves un bon job de vacances pendant un mois. C’est en tout cas la formule choisie par de nombreux étudiants. Ici, durant ces mois d’été, il n’y a ni de limites d’heures ni de plafond de revenus. Après tes études, même si ce n’est pas encore le beau job à durée indéterminée, tes allocations familiales seront toujours dues. Pour cela, il faut quand même que tu sois inscrit à Actiris (ex Orbem) ou au Forem comme demandeur d’emploi. Ensuite, tu peux y aller pour tes 240 heures par trimestre… sauf si ta rémunération dépasse les 499,86 euros brut par mois. Alors attention : à toi de bien calculer ton coup ! 12 ème année n o 76 SEP-OCT 2011 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :