Campus Mag n°76 sep/oct 2011
Campus Mag n°76 sep/oct 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°76 de sep/oct 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : CampusMag

  • Format : (160 x 240) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 11,9 Mo

  • Dans ce numéro : le premier job, c'est comme un premier amour...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 Tourisme johnEss@campus.be LES TROMPETTES DE GUCA Le festival de cuivres de Guca (prononcer Goutcha) est quelque chose d’unique au monde… et à plusieurs titres. Tout d’abord, le nombre de festivaliers. Alors que les grands festivals du monde attirent de 200 à 300.000 visiteurs, ici à Guca on en attend chaque année non moins de 600.000 (!) avec une pointe l’année dernière -à l’occasion du 50e anniversaire de l’événement- où ce sont plus de 800.000 personnes du monde entier qui sont venues hurler ici leur amour de la trompette. Mais il n’y a pas que le nombre de visiteurs qui est impressionnant. Aussi le nombre d’orchestres, de groupes, de petites ou grandes formations de cuivres laisse perplexe. Où que l’on soit, au devant des scènes ou dans les rues, ça claironne à tout va ! LES CUIVRES CHAUFFENT L’ÂME DES PEUPLES Cette sonorité ne peut laisser personne indifférent. Ce qui sort de ces instruments pénètre au plus profond du cœur et des tripes. Sur scène, des groupes d’une trentaine de cuivres, survoltés par des amplis en tous genres, font vraiment vibrer les spectateurs. On retrouve aussi des centaines (oui, des centaines !) de plus petits groupes qui se promènent dans les rues et s’arrêtent autour et dans les restaurants en plein air et terrasses et là, ils y vont à fond… à dix centimètres de tes oreilles. Ils sont fous ces Serbes-trompettistes : on crève des tympans pour moins que ça ! Mais dans ce pays, c’est comme ça depuis 1831 où, durant le règne de Milos Obilic (tu ne connais pas ? Ben moi je ne connaissais pas non plus…) la musique militaire s’est répandue dans la population et accompagne depuis les coutumes et les fêtes dans tout le pays. Si, parmi les 600.000 ou 800.000 festivaliers, on dénombre 80% de Serbes et pays voisins, il y en a quand même 20% (soit ± 150.000) qui viennent de partout… même du Japon ! Tous ces gars jouent de la trompette ‘à l’oreille’d’une manière telle que même Miles Davis à l’époque a constaté "qu’il ne savait pas que de la trompette pouvait être jouée comme ça ! ". COMMENT FONT-ILS dans ce petit village de 2.500 âmes pour accueillir ces centaines de milliers de visiteurs "chahuteurs-buveursgueuleurs-danseurs" ? Ce n’est pas avec leurs deux ou trois petits hôtels possédant chacun une dizaine de chambres qu’ils vont s’en sortir. Rendstoi bien compte que le Festival de Guca est (je l’ai déjà précisé) le plus grand festival de trompette du monde… mais aussi le troisième du monde parmi les ethnofestivals, juste après le Carnaval de Rio et les Oktoberfest de Munich (qui tous deux sont organisés dans des villes immenses et non dans un petit village perdu au milieu de nulle part). n o 76 SEP-OCT 2011 12 ème année
Bienvenue aux étudiants ! LES ‘PLUS’de Connections Lic. Cat. A1919 CDV 20107 Des formules de voyage bon marché réservées aux jeunes et aux étudiants. Les meilleurs tarifs aériens Une importante liste d’hôtels ‘budget’agréables et bien situés. Des réductions très intéressantes avec ISIC, l’unique et véritable carte d’étudiant reconnue dans le monde entier. 30 Travel Shops WWW.CONNECTIONS.BE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :