Campus Mag n°76 sep/oct 2011
Campus Mag n°76 sep/oct 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°76 de sep/oct 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : CampusMag

  • Format : (160 x 240) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 11,9 Mo

  • Dans ce numéro : le premier job, c'est comme un premier amour...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Cinéma jj@campus.be n o 76 SEP-OCT 2011 12 ème année LES GEANTS Réalisation : Bouli Lanners Casting : Marthe Keller, Paul Bartel, Zacharie Chasseriaud Sortie en salles : 12/10/2011 Voir notre Bouli Lanners national devant ou derrière la caméra est toujours un vrai plaisir car le bonhomme dégage une réelle sympathie et toutes ses empreintes dans le 7ème art nous touchent à chaque fois. Auréolé de deux prix à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes en mai dernier et présenté en ouverture du 26ème Festival International du Film Francophone de Namur, ‘Les Géants’sera sans nul doute le film made in Belgium de cet automne. On y suit Zak et Seth qui se retrouvent seuls et sans argent dans leur maison de campagne. Les deux jeunes frères s’attendent encore à passer des vacances ennuyantes. Mais cette année là, ils rencontrent Danny, un autre ado du coin. Ensemble, à un âge où tout est possible, ils vont commencer la grande périlleuse aventure de leur vie. Sous la forme d’un conte, Bouli Lanners nous offre une histoire où le sous-texte nous laisse montrer la violence sociale qui apparaît loin des grandes villes. A la façon de ‘Stand by Me’, on s’attache aux personnages principaux qui s’engouffrent dans des aventures banales mais touchantes. Côté mise en scène et prises de vue, il est clair que le réalisateur de ‘Ultranova’et ‘Eldorado’a mûri positivement et ce n’est que tant mieux pour nos mirettes. Il sait rendre son film haletant, notamment en dirigeant ses acteurs à la perfection. Reste que le scénario est un peu faible mais on ne va pas bouder notre plaisir pour ce manquement. Au contraire, on dira plutôt merci Monsieur Lanners de rendre le cinéma belge si riche et différent de ce qui se fait ailleurs. APOLLO 18 Réalisation : Gonzalo Lopez-Callego Casting : Warren Christie, Lloyd Owen, Ryan Robbins Sortie en salles : 05/10/2011 La fausse réalité fait recette au cinéma. ‘The Blair Witch Project’, ‘Rec’, ‘Paranormal Activity’qui rempile pour un troisième opus et le tout récent ‘The Troll Hunter’ne sont que quelques exemples de films à faible budget qui ont cartonné en salles. Pourquoi cela fonctionne-t-il ? Parce que les sujets reposent tous sur les mêmes bases, soit les peurs primales du spectateur lambda : le noir, le vide, l’inconnu. Le fait de filmer en caméra amateur accentue encore un peu plus le sentiment de réalité et du coup les effets de frissons s’en font mieux ressentir. Pour ‘Apollo 18’, cela se passe cette fois dans l’espace, là où les gouvernements nous cachent des choses depuis des lustres. On nous montre donc le film d’une expédition spatiale sur la lune qui vraisemblablement aurait dû être caché mais dont on a pu recueillir quelques fragments afin de savoir le pourquoi du comment. Et là, on découvre le quotidien d’astronautes qui mettent la main sur des indices qui font croire à une forme de vie extra-terrestre. Le sujet sur papier semblait fort mais au final, le film rentre dans les gros clichés qui ne nous hérissent plus vraiment les poils sur les bras. D’invraisemblances en maladresses scénaristiques, ‘Apollo 18’ne convainc pas et ce, malgré une interprétation impeccable des acteurs. Pour peu qu’on s’attache aux victimes, le début de la fin s’annonce déjà. Bref, les 75 minutes de ce long-métrage passent très vite avec un sursaut ça et là mais on reste sur sa faim, ce qui laisse présager une suite afin de remplir une nouvelle fois les tiroirs-caisses.
Théâtre Royal des Galeries Directeur : David Michels du 26 octobre au 20 novembre 2011 AMEN (Le Vicaire) Frédéric Clou Damien De Dobbeleer Emmanuel Dekoninck Marc De Roy Xavier Dumont Jean-Claude Frison de Rolf Hochhuth Traduction : F. Martin & J. Amsler Adaptation de Fabrice Gardin Nicolas d’Oultremont - SteveDriesen Mise en scène : Jean-Claude Idée Décors : Francesco Deleo Costumes : Béatrice Guilleaume Accompagnement musical : Anouk Ganzevoort WWW.TRG.BE Frederik Haugness David Leclercq Gérald Marti Michel Poncelet Pascal Racan Bernard Sens 02 512 04 07 DU MARDI AU SAMEDI DE 11H À 18H - GALERIE DU ROI, 32 À 1000 BRUXELLES



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :