Campus Mag n°75 été 2011
Campus Mag n°75 été 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°75 de été 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : CampusMag

  • Format : (160 x 240) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : comment survivre à la saison des festivals.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
JEUX muse douch @campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be de la voix d’une fille et d’un garçon. Ils ont donc fait appel à Norah Jones et Jack White. Madame Jones et Monsieur White des White Stripe ! Rien de moins. Inutile de préciser qu’avec ce beau monde, on est en plein rêve. A fond sur une Vespa dans les ruelles de la cité éternelle ou chevauchant un canasson en pleine ruée vers l’or. De l’or, il en pleut tout au long de ce disque poignant et bluffant. Paul Kalkbrenner Icke wieder (News) « Icke wieder » veut dire « Encore moi » en argot teuton. C’est le titre du cinquième album solo du DJ allemand Paul Kalkbrenner, héros des nuits berlinoises depuis plus de 10 ans. Remixeur de talent (Moby, Rammstein, Ellen Allien, Agoria), il réalise avec « Icke Wieder » un tir groupé de haute voltige : 10 hymnes techno instrumentaux parfaitement produits et idéalement entêtants. Jamais lassant, ce disque à la fois dansant et relaxant vaut la note maximale du mois dans sa catégorie. Moby Destroyed (Pias) Après avoir enflammé le Bota, Moby revient aux affaires avec « Destroyed », son 9e album. Il y évoque RÉPONSES AUX SEPT ERREURS 1. La blonde a perdu sa boucle d’oreille droite. 2. Oh, le cordon de sa robe vient de sauter et il est plus court (au niveau de sa main). 3. Un nuage à côté de ses cheveux a disparu. 4. Une bande claire dans les bâtiments du fond est plus large. 5. Sa manche droite n’est plus pliée. 6. Les arbres sur la droite ont glissé légèrement vers la gauche. 7. Sur la gauche, il y a davantage d’espace entre les blés et les bâtiments. 40 I été 11 75 la vie nocturne dans les grandes villes parcourues en tournée : chambres d’hôtels avec vue sur rues désertes, backstages déprimants, couloirs glauques, néons publics… autant d’endroits ayant inspirés à Moby les 15 morceaux de l’album ainsi que les 55 photographies appelées à être exposées prochainement à Gand notamment. Un CD recommandable qui ne perturbera pas le fan de base, habitué à ces pièces planantes et aériennes enveloppées de nappes de violons bienfaisantes. Entre sourire et spleen. Un album sur la solitude mais pas sur le tristesse ! Depeche Mode Remixes 2 : 81-11(Emi) Même lorsqu’aucune tournée ou sortie d’albums studio n’est prévue à l’horizon, Depeche Mode fait l’événement ! Quelques mois après la sortie d’un album témoignage de la tournée « Sounds of the universe », le trio donne un petit frère à son best of de remixes paru il y a 7 ans. Si la version en CD single est très appétissante, on ne saura que recommander aux fans de se procurer l’édition triple : 37 morceaux y figurent en versions revues et corrigées par UNKLE (« John the Revelator »), Trentemoller (« Wrong »), Eric Prydz (« Never let me down again ») ou Royksopp (« Puppets »). Cerise sur le gâteau, les deux anciens membres du groupe se fendent également de leur remix : Vince Clarke sur « Behind the wheel » et Alan wilder sur « In chains ».• Douch



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :