Campus Mag n°75 été 2011
Campus Mag n°75 été 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°75 de été 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : CampusMag

  • Format : (160 x 240) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : comment survivre à la saison des festivals.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
cinéma jj @campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be MR. NICE Réalisation : Bernard Rose Casting : Rhys Ifans, Chloë Sevigny, David Thewlis Sortie en salles : 10/08/2011 Les histoires de trafic de drogue ont toujours inspiré le cinéma et avec ‘Mr. Nice’, c’est bien du destin d’un trafiquant de stupéfiants hors-normes qu’il s’agit. On y suit une bonne partie de la vie de Howard Marks qui vivait à contrecourant, issu de la middle class anglaise et diplômé d’Oxford. Il deviendra un important trafiquant de marijuana dans les années 70 et 80. Grâce à ses relations diverses, notamment avec l’IRA et les services secrets britanniques, il use de couvertures diverses pour faire son petit commerce juteux. Sa femme et ses filles vivront dans le confort absolu jusqu’à sa chute. Tiré du livre que Howard Marks a écrit lui-même, ‘Mr. Nice’est un biopic extrêmement dense où l’on relate les faits de ce trafiquant sans porter de jugement positif ou négatif. Certes, le film peut ressembler à un one-man show qui fait douter sur la crédibilité du récit mais Howard Marks était vraisemblablement comme cela. La zen attitude et la non-violence étaient ses qualités principales et le trafic de drogue passait souvent avant sa famille. Le film dégage une force narrative tel un bon roman. Malgré des conditions de travail chaotiques et un budget restreint, ‘Mr. Nice’reste cohérent dans le déroulement des scènes et même si le film a quelques baisses de régime, on a un plaisir non dissimulé à suivre les aventures épiques de Howard Marks. Dans le rôle de Marks, on retrouve Rhys Ifans (Human Nature, Good Morning England, Harry Potter) probablement dans un de ses meilleurs rôles depuis longtemps. Quant à Bernard Rose, ce réalisateur est plus connu pour ses films fantastiques (Candyman, Paperhouse, Body Contact) mais avec apporte avec ‘Mr. Nice’un film dramatique hautement recommandable façon ‘Blow’ou ‘Scarface’. COWBOYS AND ALIENS Réalisation : John Favreau Casting : Daniel Craig, Olivia Wilde, Harrison Ford Sortie en salles : 24/08/2011 Quand on vous parle de Jon Favreau, vous pensez immédiatement à ses deux gros succès qu’ont été ‘Iron Man’et ‘Iron Man 2’. Et bien sachez qu’avec ‘Cowboys and Aliens’, il remet le couvert des effets spéciaux grandioses avec une histoire tirée d’un comic book, créé par Scott Mitchell Rosenberg. L’histoire conte les aventures de cowboys se battant contre des Indiens qui devront enterrer la hache de guerre pour unir leurs forces afin de lutter face à des aliens qui viennent les envahir. Sur papier, cela paraît invraisemblable. A l’écran, le résultat est titanesque mélangeant ainsi la science-fiction au western, deux genres que les occidentaux apprécient grandement dans le 7ème art et qui reste somme toute assez original. Pour rendre tout cela crédible, le réalisateur Jon Favreau s’est inspiré de ‘Alien’et ‘Predator’pour les extraterrestres et aux films de John Ford et Sergio Leone pour les westerns. Au final, on obtient un film qui sent bon le pop-corn à plein nez pour un été qui n’aura pas été avare en termes de blockbusters. Côté casting, Jon Favreau n’a pas lésiné et s’est offert les services de têtes qui font remplir sans problèmes les tiroirs-caisses. Daniel Craig (le dernier James Bond en date) tout en muscles, Harrison Ford qui revient en force après quelques mièvreries. Quant à Olivia Wilde, c’est l’actrice au joli minois qui monte (on la connaît de la série ‘Newport Beach’et on l’a vue récemment dans ‘The Three Next Days’et ‘Tron Legacy’). Bref, un cocktail explosif qui offrira un bon rapport qualité/prix à votre ticket de cinéma payé. 28 I été 11 75



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :