Campus Mag n°73 fév/mar 2011
Campus Mag n°73 fév/mar 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°73 de fév/mar 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : CampusMag

  • Format : (160 x 240) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 21,5 Mo

  • Dans ce numéro : smartphones et tablettes, les envahisseurs !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
tourisme john @campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be désagréable du tout. Alors, puisque tu es curieux ou curieuse, je vais te présenter ces quatre nouvelles créations à déguster avec modération : J&B Fire of the Sunrise a un petit goût sucré et fruité. Il contient 50 ml de J&B, 75 ml de jus de mangue et d’orange, 15 ml d’un mélange grenadine/crème de cassis (50/50) et 10 ml de jus de citron vert fraîchement pressé. J&B Castillo de Oro. En mixant 50 ml de J&B, 15 ml de piment rouge inondé de crème de cacao blanche (1 g de piment rouge pour 100 ml de cacao) et 35 ml de soda, tu obtiens un cocktail ‘pas pour fillettes’. J&B Zama Zing. Un cocktail plus frais, à base de de 50 ml de J&B, 100 ml de jus de canneberge et 12,5 ml de Galliano (nouvel alcool italien à base d’anis et de vanille). J&B Guanabana Sling avec le jus de l’arbre Guanabana. On prend 50 ml de ce jus, 50 ml de J&B, 2 goutes de bitter orange et 150 ml de Ginger… Si tu veux impressionner tes potes, entraine-toi un 44 I fév/mars 11 73 peu… mais n’en propose qu’un à la fois. En principe, tout le monde aimera sauf, bien sûr ceux qui ne boivent que du thé à la menthe ou du coca. TU CONNAIS LA GLITTERBALL ? Nos amis angliches utilisent ce mot pour désigner la grosse boule que tu vois souvent au plafond, au centre des discothèques, pour refléter lumières et spots. On sait tous que ça existe mais moi, avant de connaître la GlitterBall de J&B, j’aurais eu du mal à lui donner un nom. Eh bien, en français, on dit ‘Boule à facettes’. Et cette GlitterBall est la nouvelle mascotte de J&B, le Roi de la Nuit. Il existe maintenant de nouvelles ‘sur-bouteilles’recouvertes de ces multiples petites facettes mais on a maintenant aussi un GlitterBall Man que les joyeux fêtards de Start a Party under the Mayan Sun ont pu découvrir lors de cette fameuse party. Et, après un super concert -toujours sur cette fameuse plage- c’est la plus grande boule à facettes du monde qui est venue rouler sur la plage. Impressionnant, avec le reflet de tous les lazers, les éclats, les couleurs…• John Ess
*** Replay ** Play * Forward ° Delete Indochine/Putain de stade*** Le 26 juin dernier, Indochine investissait le Stade de France et rentrait dans le cercle très fermé des groups/artistes ayant réussi à remplir l’enceinte parisienne. Il était évident que Sony allait nous en livrer un témoignage qu’on peut retrouver sous forme d’un triple DVD et d’un double CD (vendus séparément ou ensemble). On y retrouve évidemment le concert déjà mythique mais également un film du making of de ce pari fou qui, partant de la tournée du groupe (Forest National y compris), s’achève au SDF. Les fans apprécieront ce souvenir en images (Sony). L’arbre*** dvd douch @campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be Peter, mari et père aimant, meurt d’un arrêt cardiaque. Il laisse au bord du chemin une femme (Charlotte Gainsbourg) et quatre gosses. Pour planter le décor d’un mélodrame larmoyant, on n’a pas fait mieux. De fait, on redoute les moments graves et pleurnichards en découvrant le contexte du film. Mais, au contraire, la réalisatrice réussit à transformer son film en une magnifique ode à la vie, à l’espoir, à la force mentale. Forte et fragile à la fois, Charlotte Gainsbourg est magnifique dans de film poignant. Un petit chef d’œuvre (Twin pics). Game of death° Welsey Snipes n’occupe plus depuis longtemps le haut de l’affiche. Si tant est que ce fut le cas un jour, le bonhomme est tout de même apparu à l’époque sur quelques belles séries B d’action telles que King of New York, Passager 57 ou, plus près de nous, Blade. Aujourd’hui, il cachetonne dans des films de castagne où sa présence et son art martial font toujours mouche. Sauf qu’un minimum de scénario demeure indispensable. Or, de scénario, il n’est pas question dans Game of death : agent de la CIA infiltré auprès d’un caïd mafieux, Snipes doit conduire son patron victime d’une crise cardiaque à l’hosto. Il y est chaudement accueilli par ses collègues ripoux qui ont décidé de mettre la main sur le butin du maffioso. Mais le bon Wesley ne va pas se laisser faire. Mal joué, mal filmé, tout est bancal dans cette série Z inutile (Dutch filmworks). The Social Network*** Au moment d’écrire cette chronique, je ne peux confirmer si The social network a raflé tous les prix aux Oscars mais il apparaît comme le grand favori avec 8 nominations après avoir remporté 4 Golden Globes. C’est donc un film majeur dans la carrière du déjà très prolifique David Fincher (Seven, Zodia, Fight Club, Panic room, Benjamlin Button, que des cartons). On connaît tous l’histoire de ce film qui revisite la naissance du mythe Facebook. Parfaitement monté et interprété, il mérite le torrent d’honneurs qu’il récolte depuis plusieurs mois (Sony pictures). Cosa voglio di piu* Anna pense qu’elle est heureuse. Et elle a tout pour l’être. Une famille proche, un boulot valorisant et un petit ami qui, s’il n’est pas un Apollon, lui offre tendresse et attention. Pourtant, lorsqu’elle rencontre Domenico, marié et père de famille, elle tombe amoureuse et construit avec lui une relation charnelle chaque jour un peu plus forte et exigeante. Le thème de l’adultère n’est évidemment pas nouveau. Il est ici traité de façon très réaliste et avec beaucoup de détachement. Presque comme un documentaire. Mais on comprend bien vite que personne, ni les amants, ni les cocus, ne sortent gagnants d’une histoire qui donne un coup de blues (Twin pics) 73 fév/mars 11 I 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :