Campus Mag n°73 fév/mar 2011
Campus Mag n°73 fév/mar 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°73 de fév/mar 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : CampusMag

  • Format : (160 x 240) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 21,5 Mo

  • Dans ce numéro : smartphones et tablettes, les envahisseurs !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
JEUX muse douch @campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be carte blanche des studios américains pour composer la musique du film. Au final, le résultat est assez épatant et s’avère être un véritable bonus au service du film. Car Daftpunk n’a pas tenté d’aligner les hits pour dancefloor : il s’agit d’une véritable b.o. avec cordes, morceaux à rallonge et thèmes récurrents. Une excellente surprise donc qui risque cependant de décevoir les fans en attente d’un vrai successeur à Human after all. Adèle 21 (V2) Le premier disque d’Adèle Laurie Atkins, paru en 2009, s’intitulait ‘19’. Soit l’âge de la belle. Son second opus récemment sorti est donc logiquement nommé … ‘21’. Dans le genre original, on repassera. Par contre, le contenu vaut bien plus que ce clin d’œil amusant. Aux touches ‘soul’déjà présentes sur 19, Adèle ajoute une palette de sensations très agréables : un peu de blues, une touche country, et même un soupçon de bossa nova sur la reprise de Love song de The Cure. Produit par Rick Rubin (Beastie boys, Red Hot Chili Pepers, Johnny Cash, Metallica), cet excellent album se pose en anti-Lady Gaga et fait un bien fou à la planète pop. Deadmau5 4x4=12 (Emi) On a vu Deadmau5 sur scène au Pukkelpop l’an dernier. Et c’était sans conteste un des moments les plus chauds du festival. Un régal hédoniste ! Six mois plus tard, le DJ canadien au masque de souris fluo propose son troisième album ‘4x4=12’. Une bombe electro du meilleur tonneau. Il y a là quelques hymnes house, des moments dubstep, une plage trance, un RÉPONSES AUX SEPT ERREURS 1. Un des gars debout a perdu ses bretelles. 2. La trace au sol devant la voiture noire est plus petite. 3. La bande rouge et blanc devant le cycliste a disparu. 4. Dans le feu rouge, l’emplacement du rouge n’est pas pareil. 5. La rampe lumineuse rouge au-dessus de l’affiche est plus courte (à droite). 6. Le gars sur l’affiche a perdu son oreille gauche. 7. Le nid de poule à l’avant du vélo a disparu. 38 I fév/mars 11 73 peu de hip hop et de techno. Le tout parfaitement mixé et très cohérent. Rien que l’enchaînement entre Animal rights et I said vaut à lui seul l’achat du disque. Cold War Kids Mine is yours (V2) L’heure de Cold War Kids a sonné. Après deux excellents albums appréciés par la critique mais trop ‘indie’pour rencontrer un large public, les Californiens sont prêts pour le grand saut. Ils ont fait appel à Jacquire King (Norah Jones, Kings of Leon), ils ont nettoyé leur côté un peu brouillon et sortent le gros son. Le genre d’attitude qui ouvre de nouvelles perspectives. The National ou Kings of Leon ont connu le même genre de métamorphose avant d’éclater et de remplir les salles de la planète. Pas de doute, Cold War kids est le prochain sur la liste. Soyez prévenus. The Go ! team Rolling blackouts (Memphis/Pias) Le grand retour de la machine à broyer les samples ! Depuis six ans, The Go ! team s’évertue à développer un fourre tout musical qui donnerait le tournis aux Beastie Boys et Two many DJ’s réunis. Et alors que le patchwork de la pochette de leur troisième et nouveau disque Rolling blackouts laissait entrevoir un nouveau mégamix vertigineux, on se fait surprendre par le format finalement très classique des chansons. Les cuts, les samples, les scratchs sont remisés au placard au profit d’une gentille ambiance pop sixties. A l’image de l’atmosphère La petite maison dans la prairie de Yosemite theme ou du clin d’œil à Morricone sur The running range, ce disque en déconcertera plus d’uns. Surtout les fans de la première heure• Douch
Avec Théâtre Royal des Galeries Directeur : David Michels du 23 mars au 17 avril 2011 Michel Poncelet Pierre Pigeolet Perrine Delers Cécile Florin Angélique Leleux Michel Hinderyckx Laure Godisiabois Toni d’Antonio Marc De Roy Bernard Lefrancq Jean-Paul Clerbois Marjorie Berger Benoît Strulus & Luc Gilson Mise en scène : Bernard Lefrancq Décors : Francesco Deleo Costumes : Ludwig Moreau 02 512 04 07 du mardi au samedi de 11h à 18h - Galerie du Roi, 32 à 1000 Bruxelles www.trg.be



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :