Campus Mag n°73 fév/mar 2011
Campus Mag n°73 fév/mar 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°73 de fév/mar 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : CampusMag

  • Format : (160 x 240) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 21,5 Mo

  • Dans ce numéro : smartphones et tablettes, les envahisseurs !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
rencontre jessica @campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be NICKI, JE T’AVOUE QUE, EN 2010, PERSON- NELLEMENT JE NE TE CONNAISSAIS PAS. JE N’AVAIS JAMAIS ENTENDU PARLER DE TOI. ET AUJOURD’HUI, EN 2011, TU ES AU TOP ET ON TE VOIT PARTOUT. RACONTE UN PEU ! Tu sais, il y a des filles qui chantent, d’autres qui font du spectacle… et puis, il y en a qui font les deux. Moi, je suis de celles-là. Je veux que les gens se souviennent de moi et je m’arrange toujours pour les surprendre. J’ai une gueule et des fesses, et je sais m’en servir sur scène. … ET CE N’EST PROBABLEMENT PAS TON AMIE RIHANNA QUI VA DIRE LE CONTRAIRE. IL PARAIT QUE ÇA A ETE UN PEU HOT SUR SCENE, IL N’Y A PAS SI LONGTEMPS QUE ÇA… Oui, aujourd’hui, Rihanna est mon amie mais, au début, nos relations étaient un peu plus tendues. On se regardait en montrant les dents. Maintenant, 20 I fév/mars 11 73 tout va bien mais quand tu dis que c’était « hot «, tu exagères. Moi, j’avais une tenue qui mettait mes fesses en valeur et Rihanna n’a pas hésité à me caresser le cul pendant le show. Ca a bien fait marrer le public, mais il y a moyen de faire mieux… tu peux me faire confiance. EN TOUT CAS, POUR UNE « DEBUTANTE «, CE N’EST PAS MAL DE MONTER SUR SCENE AVEC UNE DIVA COMME RIHANNA. Ho, ho, débutante… même si tu ne me connaissais pas, dans l’autre partie du monde, on a bien entendu parler de moi. J’ai été choisie pour des séries de Dvd et j’ai collaboré à de nombreuses mixtapes et, en 2007, j’ai réalisé ma première mixtape’Playtime is Over’ ; la poupée Barbie, c’était moi ! J’ai aussi gagné le prix de l’artiste féminin de l’année aux UndergroundMusic Awards… il y en a quand même beaucoup qui sont plus débutantes que moi, tu sais ! (rires) Mais, à propos de Rihanna, on n’a pas fait que monter sur scène ensemble, on a aussi tourné mon clip Pink. Pink Friday est mon premier album qui est maintenant disque de platine (soit vente d’un million d’exemplaires -ndlr).
www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be NICKI, TU VIENS DE TRINIDAD & TOBAGO. C’EST UN BON TERRAIN POUR LE RAP OU LE R’N’B ? J’ai toujours été baignée dans la musique, même si à l’époque les noms de la musique étaient différents. Oui, je viens de Trinidad, je suis née à Port of Spain… après j’ai grandi dans le Queens, à New York. Et là, je suis passée à la Guardia High School de Manhattan où j’ai obtenu le diplôme de chant et d’interprétation. C’est une école super connue réservée aux élèves surdoués comme moi (rires). IL Y A UNE JUSTICE QUAND MEME : ON N’ARRIVE PAS AU SOMMET SANS EFFORT, SANS AVOIR TRAVAILLE AU DEPART. Je ne sais pas. Je serais peut-être arrivée au même résultat directement, sans l’aide de personne et sans mes études de chant et de danse. Enfin, je pense… parce qu’il vaut quand même mieux avoir de bons amis dans ce milieu et ce que j’ai appris à mes cours me sert sûrement, même si je ne m’en rends pas trop compte. rencontre jessica @campus.be J’ai été soutenue par des grands pros qui ont toujours aimé me faire travailler, comme Fendi, Sean Garrett et surtout Lil Wayne. Et puis, rester seule dans son coin, ce n’est pas bon. Moi, ce n’est pas seulement avec Rihanna que j’ai bossé. Il y a aussi Kanye West, Drake, Eminem, Natasha Bedingfield… et, allez, je te le dis, je discute en ce moment pour faire quelque chose avec Lady Gaga. Ce sera sûrement intéressant ! OUI, DU PLAISIR ET DU SPECTACLE. PARCE QUE JE NE SAIS PAS LAQUELLE DE VOUS DEUX EST LA PLUS DEJANTEE. VOUS OSEZ TOUT, ABSOLUMENT TOUT. EN PAROLES, EN GESTES ET EN TENUES HYPER SEXY : SPANDEX MOULANTS, DENTELLES, TRANSPARENTS. ET PUIS DES DECOLLETES, DES ECHANCRURES, DES PERRUQUES ROSES, JAUNES, 73 fév/mars 11 I 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :