Campus Mag n°71 sep/oct 2010
Campus Mag n°71 sep/oct 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°71 de sep/oct 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : CampusMag

  • Format : (160 x 240) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 12 Mo

  • Dans ce numéro : Illéfal, un film d'Olivier Masset-Depasse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
rencontre etienne @campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be TU RECHERCHAIS UNE GRANDE INSPIRA- TION EN ENREGISTRANT CET ALBUM DANS LE STUDIO DE BOB MARLEY ? J’ai eu le grand privilège d’être invité à enregistrer dans la maison de Bob Marley par sa famille. C’est fou. C’est là que j’ai enregistré la plus grande partie de l’album. DIS-NOUS EN PLUS, IL Y AVAIT DE BONNES VIBRATIONS ? Oui, l’endroit est rempli avec ses couleurs. Ses amis et sa famille continuent à y vivre, et il ya eu des moments incroyables. Je suis le premier artiste, depuis sa mort, à avoir eu les clés de chez lui. Quand je suis arrivé à la grille -il vit dans un palais- et en arrivant, le type de la sécurité nous a dit : « Le musée est fermé « ! (…il n’avait jamais vu personne d’autre avoir les clés de la maison de Bob Marley, à part ses enfants, c’est un musée, mais on ne peut pas voir le studio, il est hors limite). On lui a répondu qu’on allait à la maison, « la maison de Bob ? «, oui, et on a ouvert la porte avec les clés, et ses yeux sont sortis de ses orbites ! Il n’y croyait pas ! C’était un moment merveilleux pour moi ! TU AS VU GEORGY, SUR UN VELO… Oui, Georgy, c’était dans la chanson « No Woman no Cry « (il chante) et il avait un vélo et tournait autour de la maison. Et, dans la chanson « Talking Blues « 20 I sep/oct 10 71 (il chante) le type aux grands pieds. Il était dans le studio, et il dormait sur le canapé quand on écoutait les chansons. Et dès qu’on mettait la chanson qu’on venait d’enregistrer, il se réveillait. Il y avait beaucoup de monde autour, Benny Weller venait, des amis de Steven Marley, la famille… ils étaient tous là ! A PROPOS DE TA MUSIQUE, C’EST UNE THERAPIE POUR TOI ? PARCE QUE JE SAIS QU’IL T’ARRIVE DE TE SENTIR MAL PHYSI- QUEMENT ET MORALEMENT A PROPOS DE CE QUI S’EST PASSE EN SOMALIE. Tout le monde se sentirait mal et sentirait un poids sur les épaules. Si tu as survécu à ces expériences, tu connais des gens qui n’y ont pas survécu. Cela fait longtemps que c’est un sujet important pour moi, et j’ai écrit certaines chansons sur l’album pour me permettre d’être mieux. Par exemple, la chanson Fatima, qui était une fille que je connaissais, une amie, un amour de jeunesse de 12 ans, elle m’a remis une lettre qu’elle avait écrite en anglais, lorsque nous sommes partis -ça m’a encouragé à apprendre l’anglais, elle le parlait et moi pas- 3 jours après, elle a été tuée par balle dans la rue, sans explication. Ça m’a pris toutes ces années pour écrire une chanson sur cette expérience. Mais la chanson n’est pas triste, c’est un hommage à sa vie, je la décris. Il ya des chansons comme ça dans l’album. TU AS AIME ALTERNER DIFFERENTES HUMEURS DANS TON ALBUM. Oui, j’aime mélanger la beauté et le tragique dans le même plat. J’aime mélanger la tristesse et la joie, tu ne peux jamais dire ce que tu écoutes vraiment. Si tu dois rire ou pleurer, si tu dois danser ou penser… tout est mélangé.•
MUTUALITÉ LIBRE n°d’entreprise 0411 776 579 TU ENTRES DANS LA VIE ACTIVE ? Tu vas devoir choisir ta mutualité ! Chez Partenamut : cotisation à moitié prix à 4 € /mois pour les moins de 26 ans ! Pour t’affilier, laisse tes coordonnées sur davy.lefevre@partenamut.be ou ma-mutualité.be/demanderdv



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :