Campus Mag n°68 fév/mar 2010
Campus Mag n°68 fév/mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°68 de fév/mar 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : CampusMag

  • Format : (160 x 240) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 12,7 Mo

  • Dans ce numéro : Soul kitchen, un film de Faith Akin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
cinéma jj @campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be BAD LIEUTENANT : PORT OF CALL NEW ORLEANS Réalisateur : Werner Herzog Casting : Nicolas Cage, Eva Mendes, Val Kilmer Sortie en salles : 31/03/2010 Terence McDonagh est inspecteur dans la police criminelle de la Nouvelle-Orléans. En sauvant un détenu de la noyade pendant l’ouragan Katrina, il s’est blessé au dos. Désormais, pour ne pas trop souffrir, il prend des médicaments puissants, souvent, trop souvent... Déterminé à faire son travail du mieux qu’il peut, il doit faire face à une criminalité qui envahit toutes les vies, même la sienne. Sa compagne, dont il est éperdument amoureux, est une prostituée. Pour la protéger, Terence est obligé de prendre des risques. Parce qu’il est sur les traces d’un gros dealer, sa vie est en jeu. Parce qu’il doit enquêter sur l’assassinat d’une famille d’immigrants africains, il doit mener une enquête impossible. En quelques heures, tous les enjeux de sa carrière et de sa vie vont se combiner pour devenir sa pire épreuve. S’il s’en sort, Terence saura enfin qui il est vraiment. Quand un réalisateur à la filmographie anticonformiste s’attaque au remake d’un film culte trash, cela peut paraître inutile. En effet, remanier le film original de 1992 d’Abel Ferrara, qui est un summum du glauque, semblait périlleux. Au final, on obtient une relecture intelligente où Harvey Keitel laisse la place à Nicolas Cage qui nous joue un personnage à mi-chemin entre ‘Leaving Las Vegas’et ‘Snake Eyes’. Le neveu de Francis Ford Coppola manière son rôle de policier complètement barré et nous propose une vision intéressante d’un homme rongé par ses propres démons. L’appréciation du film se fera bien évidemment en oubliant le film précédent et en se fondant dans le contexte de l’époque actuelle du film. Reste que le cynisme et la descente aux enfers du personnage principal sont toujours bien présents pour faire froid dans le dos. ALICE AU PAYS DES MERVEILLES Réalisateur : Tim Burton Casting : Johnny Depp, Helena Bonham Carter, Mia Wasikowska Sortie en salles : 10/03/2010 Alice, désormais âgée de 19 ans, retourne dans le monde fantastique qu’elle a découvert quand elle était enfant. Elle y retrouve ses amis le Lapin Blanc, Bonnet Blanc et Blanc Bonnet, le Loir, la Chenille, le Chat du Cheshire et, bien entendu, le Chapelier Fou. Alice s’embarque alors dans une aventure extraordinaire où elle accomplira son destin : mettre fin au règne de terreur de la Reine Rouge. Tim Burton est fort attendu en 2010. En effet, il a été sélectionné pour être le directeur du jury du prochain Festival de Cannes. Un rêve devenu réalité pour lui. Mais avant cela, c’est son remake de ‘Alice au Pays des Merveilles’qui est attendu sur les écrans. En effet, il revient sur ce conte archi-connu. On y suivra la jeune Alice qui revient sur son aire de jeux favoris, entourée de ses amis, pour mettre à plat le règne de la Reine Rouge. Burton aime le risque et c’est pourquoi il remanie cette aventure de Disney à sa sauce en y injectant beaucoup plus d’émotion et en développant un peu plus certains personnages comme celui du Chapelier Fou interprété ici par Johnny Deppdans un rôle assurément déjanté. Le résultat est surprenant et la version 3D vaut le coup de dépenser un peu plus pour rentrer littéralement dans le film. Comme quoi, la modernité a du bon. 30 I mars 10 68
Infos : Vincent Gaye Company 02/772 25 50



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :