Campus Mag n°67 déc 09/jan 2010
Campus Mag n°67 déc 09/jan 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°67 de déc 09/jan 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : CampusMag

  • Format : (160 x 240) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 11,4 Mo

  • Dans ce numéro : [REC ]2

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
éducation www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be LES SÉJOURS EF DES VOYAGES DONT ON SE SOUVIENT À VIE ! UNE AVENTURE QUI COMMENCE. Tout à commencé avec ma mère… J’allais terminer ma rétho, mais elle voyait bien que je galérais toujours un peu en langues et que je ne savais pas trop ce que je voulais faire comme études supérieures. Elle a donc pris rendez-vous pour moi avec le bureau EF de Bruxelles (sans me le dire !). Après une petite explication franche avec elle, je me suis quand même rendu sur place. Après tout, pourquoi pas ? Je ne savais pas très bien où je mettais les pieds, mais EF a su très vite cerner avec moi ce qui pouvait me convenir entre les différents choix possibles (des cours d’anglais général, des préparations aux examens, des stages en entreprise, des séjours de 2 semaines à 1 an et plus de 45 destinations, quand même !). 14 I déc 09 67 EF Education First est le plus grand organisme privé d’enseignement linguistique au monde. Nous proposons des cours de langues pour étudiants et professionnels dans plus de 50 pays à travers le monde ! Pour voir à quoi cela peut ressembler en vrai, il suffit de lire le témoignage de Pierre, qui est parti 18 semaines à Anvers & 18 semaines à San Diego. LE VOYAGE COMMENCE À BRUXELLES. Les conseillers EF nous ont aussi parlé d’un truc incroyable : la bourse du plan Marshall. Pour ceux qui ne le savent pas, le gouvernement octroie des bourses pour aller étudier à l’étranger. Les seules conditions sont d’avoir moins de 20 ans au moment du départ, d’avoir terminé sa rétho et d’habiter en région wallonne ou bruxelloise. Evidemment, il fallait aussi obligatoirement apprendre une des deux autres langues nationales, le néerlandais ou l’allemand. Il fallait donc apprendre l’anglais et le néerlandais (l’espagnol sera pour l’année prochaine je n’avais jamais fait d’allemand et le chinois, ben… on verra ! ;), mais ils avaient bien compris que je comptais aussi en profiter pour découvrir du pays et faire des rencontres.
En suivant les conseils d’EF, mon choix s’est donc fixé sur l’école EF d’Anvers pour 18 semaines dans un premier temps et enfin, l’école EF de San Diego pour 18 semaines. Le campus universitaire américain et tout ce qui va avec, la plage, le surf et la ville animée, que demander de plus ? ! ? LE NÉERLANDAIS À ANVERS. A Anvers, comme il n’y a quasiment que des francophones qui veulent apprendre le néerlandais (non ? ! ?), on logeait tous dans des familles d’accueil. Même si ce n’était pas ce qui me tentait le plus à la base, j’en garde un super bon souvenir ! Ma famille était vraiment géniale, et je garde encore contact avec eux. Je ne l’aurais pas cru si on me l’avait dit avant, mais je me suis trop bien entendu avec les « flamands « ! A l’école, c’était la folie ! En dehors des cours, l’ambiance était géniale ! Je vais pas rentrer en détails ici, parce que ce n’était en fait qu’un avant goût en comparaison de ce qui m’attendait à San Diego ! WEST COAST, J’ARRIVE ! Après Anvers et un break de 2 semaines, les formalités de Visa terminées (heureusement avec l’aide d’EF Bruxelles parce qu’ils ne rigolent pas beaucoup à l’ambassade), grand départ vers la West Coast pour 18 semaines intenses ! Je stressais un peu à l’idée de débarquer dans un pays que je ne connaissais pas mais dès ma sortie de l’avion, j’ai été rassuré de voir un brave gars m’attendre avec un panneau EF (je me suis senti un peu comme une star !). Après un brin de causette sur le trajet dans un anglais très rudimentaire pour moi, il me droppe à la résidence sur le campus où je partage un appartement pour étudiant avec 3 autres personnes : un japonais, un russe et un mexicain. Ca promettait d’être fun ! Le premier lundi, on avait un genre d’« accueil « à l’école avec tout le staff, avant de commencer les cours. On a passé le test de placement et on a reçu nos horaires de cours. J’avais choisi les cours « Intensifs « et avais donc plus ou moins 4h30 de cours par jour. L’avantage est évidemment que ça laisse le temps pour visiter la ville et ses environs, aller sur la plage, etc. éducation www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be www.campus.be LA MÉTHODE EF. N’étant à la base pas très motivé par l’idée d’avoir des cours pendant une période « sabbatique «, j’ai été agréablement surpris de constater que les cours étaient très différents des cours d’anglais que j’avais pu avoir auparavant ! Les professeurs étaient vraiment chouettes et pour une fois, on nous demandait de parler en classe ! EF utilise sa propre méthode pédagogique, « Efekta «, qui combine les cours classiques et des sessions en I-lab (cours sur ordinateur). Mon test de placement effectué la veille me donnait un niveau 4 EF (ce qui correspond à un petit B1 pour ceux qui connaissent). Quand je suis reparti 18 semaines plus tard, j’avais progressé jusqu’au niveau 5 EF (B2) ! Je crois que je n’ai jamais progressé aussi vite en langue, sur ce coup là, j’ai pu épater ma mère et mes profs ! DU FUN ! En dehors des cours, le responsable des activités sur place nous proposait chaque jour plein d’activités. C’était vraiment l’occasion de rencontrer tous les autres étudiants et de partager des moments mémorables avec eux. A part le surf (inévitable pour moi !), et les nombreuses fêtes en soirée, j’ai aussi profité de l’occasion pour aller faire un tour à Las Vegas et au Grand Canyon avec mes « roomates « (= compagnons de chambre pour ceux qui auraient bien besoin d’un séjour EF:p). C’était tout simplement grandiose ! J’ai gardé de mon séjour un souvenir impérissable ! A côté des progrès évidents en langue (je sais même suivre toute une conversation en néerlandais !), j’ai fait plein de rencontres d’étudiants des quatre coins du monde avec qui je reste en contact et ai passé les moments les plus forts de ma vie ! Définitivement, à recommander pour tous.• Pierre Contacts EF Educations.a. Rue de Stassart 117 - 1050 Bruxelles Tél : 02-513 30 30 www.ef.com 67 déc 09 I 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :