Cadences n°322 mars 2019
Cadences n°322 mars 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°322 de mars 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Concerts Parisiens

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : Nikolaï Lugansky au piano.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
les concerts du disques mois 26 cadences mars 2019 Francesco Cavalli Missa 1660 GalileiConsort, Benjamin Chénier (violon & direction). 1 CD Château de Versailles Spectacles Le GalileiConsort nous avait révélé la messe de Rovetta commandée par l’ambassadeur de France à Venise pour la naissance de Louis XIV en 1638. Il nous propose cette fois d’entendre celle que le représentant des Bourbons auprès de la Sérénissime demanda au grand Francesco Cavalli pour célébrer la signature du Traité des Pyrénées en 1659 qui entérinait le mariage du futur Roi-Soleil avec Marie-Thérèse d’Autriche. Avec un groupe de chanteurs et d’instrumentistes virtuoses, tous éminents experts de ce répertoire, Benjamin Chénier restitue avec faste la partition. YT Joseph Haydn Sonates pour pianoforte Hob.XVI:20 & 48 ; Partita HO.XVI:6, Variations Hob XVII:6. Kristian Bezuidenhout, pianoforte Erard. 1 CD Harmonia mundi. Après un ensemble absolument indispensable d’enregistrements mozartiens, le musicien australien aborde le deuxième génie de la Trinité viennoise, Joseph Haydn, avec un disque s’articulant autour de la grande et névralgique Sonate en ut majeur Hob. XVI:48, écrite en 1789, et qui marque une avancée décisive dans l’exploitation des capacités sonores du pianoforte de l’époque. Kristian Bezuidenhout délivre une leçon de toucher (un éventail de couleurs époustouflant) et de dialectique poétique. Le premier volet d’une intégrale ? YT Hector Berlioz L’œuvre intégrale. Artistes divers. Coffret de 27 CD Warner. Une somme monumentale pour célébrer le 150 e anniversaire de la mort du maître. Symphonie fantastique et Lélio par Jean Martinon, Harold en Italie par Léonard Bernstein, Roméo et Juliette par Riccardo Muti avec Jessye Norman, La Damnation de Faust par Kent Nagano avec Thomas Moser et Susan Graham, Requiem par Louis Frémaux avec Robert Tear, Benvenuto Cellini et Les Troyens par John Nelson (une aubaine, car il s’agit de la version récente alignant Joyce DiDonato, Marie-Nicole Lemieux ou Michael Spyre  : à ces sommets s’adjoignent des œuvres rares (La Nonne sanglante…) pour bâtir un cénotaphe discographique grandiose et insurpassé à ce jour. MF
Gabriel Fauré 3 Nocturnes, 3 Romances sans paroles, Sonate n°5, Mazurka n°8, Ballade op. 19 Nicolas Stavy (piano) 1 CD Bis Défricheur de territoires inconnus, Nicolas Stavy a toujours cherché à sortir des sentiers battus, toute sa production discographique en porte d’ailleurs témoignage. Ce CD en forme d’invitation au voyage fauréen ne se contente pas d’aborder le répertoire le plus connu du compositeur français mais déniche des inédits de jeunesse (Sonate n°5 à la manière de Mozart, Beethoven ou Haydn, Mazurka op. 8 à la manière de Chopin) tout en apportant aux œuvres plus connues une élégance et ce je-ne-sais-quoi subtil si cher à Vladimir Jankélévitch. MLN Jean Sibelius Symphonie n°1 En Saga Orchestre Symphonique de Göteborg, Santtu-Matias Rouvali (direction) 1 CD Alpha À trente-trois ans, le finlandais Santtu-Matias Rouvali vient de prendre les rênes de l’Orchestre Symphonique de Göteborg, une formation qui, avant lui, a été dirigée par Neeme Jarvi et Gustavo Dudamel. Son premier disque uniquement consacré à Sibelius fait d’ores et déjà forte impression par l’énergie vitale de la Symphonie n°1, mais aussi par l’impact dramatique et le sens narratif d’En Saga. Des interprétations très personnelles qui emportent l’adhésion et dont on ne sort pas indemne. MLN Evgeny Svetlanov L’art de Svetlanov Œuvres de Bruckner, Tchaïkovski, Rachmaninov, Stravinski, Franck, Respighi... Orchestre Symphonique d’État de l’URSS. Coffret de 20 CD Scribendum. « Vous devez jouer comme si votre vie en dépendait », avait-il coutume de dire à ses musiciens. Dernier géant de la tradition des grands chefs romantiques, il a marqué le xx e siècle de son empreinte indélébile. Instinct absolu du tempo juste, cohésion parfaite des pupitres, amplitude dynamique inégalée et sens inné de la progression concourent à une fête sonore flamboyante et généreuse, qui emporte auditeur et orchestre tétanisés vers l’extase totale. En sus des compositeurs russes, Bruckner, Franck, Brahms et Respighi s’imposent comme autant de miraculeuses révélations. MF disques mars 2019 cadences 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :