Budo International n°321 1er oct 2016
Budo International n°321 1er oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°321 de 1er oct 2016

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Budo International Publishing Co.

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 182

  • Taille du fichier PDF : 51,5 Mo

  • Dans ce numéro : la femme est-elle une victime ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
« Tout d’abord, ceci est un monde d’énergie et ensuite un monde d’objets. Si nous ne commençons pas avec l’idée que c’est un monde d’énergie, nous ne serons capables de percevoir l’énergie directement. » Carlos Castaneda Que les choses soient occultes à la vision ne signifie pas qu’elles soient invisibles. Même l’invisible pour les yeux, ne sera pas nécessairement invisible par d’autres moyens. Mais l’aveuglement plus grand est celui qui ne veut pas voir. En tant qu’enfants, nous sommes déjà conditionnés par le consensus de l’environnement et par les gens qui nous éduquent, d’accepter un Univers de réalités cohérent dans ses propres prémisses. Il est naturel que nous apprenions donc à refuser tout simplement, à considérer tout ce qui est diffèrent. Dans des cas extrêmes, quand les gens sont très sensibles à l’invisible, ce refus génère des contradictions d’adaptation si grandes, que l’individu prisonnier dans une mer bipolaire, est tout à fait incapable de marcher avec cohérence entre les deux mondes, celui des sentiments personnels de l’invisible et de la cohérence rocheuse du consensus de groupe, de manière que ce n’est pas rare, qu’il se retrouve interne dans un hôpital psychiatrique ou « sous cachets » à la limite de l’abêtissement. La perception de l’invisible n’est pas impossible, et je ne parle pas du subjectif, qui peut toujours être cause de polémique, mais de la découverte à partir d’outils capables d’objectiver le décodage des énergies et des tensions comme qui utilise un nanomètre pour mesurer la tension artérielle, ou mieux encore, un compteur Geiger pour reconnaître la présence invisible de la radiation. La réalité est une description pré conditionnée, passée par le filtre des sens et le tamis de l’idée préconçue du groupe. Lutter contre l’invisible exige un saut au vide, ou ce qui est pareil, d’une initiation dans un certain type de paradigme si opposé au notre, qui génère une rupture dans notre description du monde. Cette même rupture est la porte qui s’ouvre à la possibilité d’un bond conscientiel suffisant, pour nous ouvrir à l’impensable, mais pour cela il est nécessaire de combler l’écart avec un nouveau cadre de références qui accepte au-delà de l’ambivalence, une nouvelle conception de l’univers et de la vie. Pour ne pas patiner dans le subjectif, les paradigmes conscientiels ne peuvent pas se fonder exclusivement sur la foi, parce que chacun d'entre nous avons été éduqués dans la raison. Sinon il y aura une substitution (religion et raison) ou dans le meilleur des cas, une cohabitation bipolaire, en nous étirant comme un chewing gum jusqu'à la limite de l’acceptable par la plus élémentaire des cohérences et sans elle, il n’y a pas, ni aura jamais un pouvoir réel dans cette position. La cohésion est essentielle pour faire face aux vents de la vie, comme la sobriété est pour faire face à l’infini. « Aucun problème ne peut être résolu depuis le même niveau de conscience qu’il a été créé. » Albert Einstein. « Je ne pense pas que la conscience soit générée par le cerveau. Je pense que le cerveau est plutôt un récepteur de la conscience. » Graham Hancock. L’avantage que j’ai trouvé dans l’étude du e-bunto, de la science des chamans Shizen, se réfère à ce point, la possibilité d’interagir avec l’invisible grâce à des outils et des résultats parfaitement objectifs dans une « science » de l’invisible, mais qui est forcément troublant de nos consensus. Le plus frappant peut-être lors de ce voyage, fut de me trouver avec des collègues à priori absurdes et impropres d’une voie si ancienne. Chimistes, ingénieurs, physiciens quantiques, trouvent passionnément stimulants et cohérentes les principes et les formulations des Miryoku, des chamanes Shizen. Comment sans les outils de la science actuelle, ces hommes ont réussi à atteindre une telle connaissance de façon empirique, c’est une réponse qui n’est pas facile de partager ici. À cette fin, il est nécessaire de se plonger dans leur monde, et c’est ce que veut dire être initié. Carlos Castaneda dut subir mille calamités pour déconstruire son univers conscientiel rocheux et pour commencer à jeter un œil à la vision des anciens chamanes Toltèques. La description du processus au cours de cet intervalle, a donné lieu à certains des livres plus influents dans la pensée du siècle XX. Et, comme lui, un étudiant d’anthropologie, je regarde cette rencontre entre des mondes si distants, avec la certitude qu’il existe un pont entre les deux, mais qui sera toujours, interne et individuel, une acrobatie conscientielle qui exige un saut intérieur colossal, cyclopéen et comme lui, je vois qu’il y a très peu d’énergie disponible entre les personnes pour le faire. Mais rien n’est totalement impossible, surtout quand la force qui pousse leur réalisation est la nécessité... et il y en a beaucoup. En général, l’être humain moderne a perdu tout lien avec son je intérieur, en niant son existence ou en la transférant exclusivement sur un organe, le cerveau. En confondant la machine avec le machiniste, il s’est incrusté dans sa recherche. Cependant la science même dans sa dernière frontière, n’arrête pas d’ouvrir des portes vers la rupture de ces paradigmes couramment acceptés dans notre quotidien. Nous sommes en mesure d’explorer ses applications (les ordinateurs quantiques bientôt seront vendus dans les magasins) mais ne parvient pas à accepter les conséquences qui créent ces connaissances dans notre description de la vie quotidienne. Nous savons que l’espace-temps sont des dimensions perméables, mais nous ne concevons pas que nous pouvons les transcender, parce que la vraie magie, ce qui joue avec le Magnus « le grand », se passe pour que nous devenions grands.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 1Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 2-3Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 4-5Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 6-7Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 8-9Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 10-11Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 12-13Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 14-15Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 16-17Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 18-19Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 20-21Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 22-23Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 24-25Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 26-27Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 28-29Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 30-31Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 32-33Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 34-35Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 36-37Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 38-39Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 40-41Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 42-43Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 44-45Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 46-47Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 48-49Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 50-51Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 52-53Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 54-55Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 56-57Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 58-59Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 60-61Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 62-63Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 64-65Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 66-67Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 68-69Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 70-71Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 72-73Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 74-75Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 76-77Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 78-79Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 80-81Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 82-83Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 84-85Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 86-87Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 88-89Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 90-91Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 92-93Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 94-95Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 96-97Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 98-99Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 100-101Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 102-103Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 104-105Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 106-107Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 108-109Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 110-111Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 112-113Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 114-115Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 116-117Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 118-119Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 120-121Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 122-123Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 124-125Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 126-127Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 128-129Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 130-131Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 132-133Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 134-135Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 136-137Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 138-139Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 140-141Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 142-143Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 144-145Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 146-147Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 148-149Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 150-151Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 152-153Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 154-155Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 156-157Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 158-159Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 160-161Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 162-163Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 164-165Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 166-167Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 168-169Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 170-171Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 172-173Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 174-175Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 176-177Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 178-179Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 180-181Budo International numéro 321 1er oct 2016 Page 182