Budo International n°314 15 jun 2016
Budo International n°314 15 jun 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°314 de 15 jun 2016

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Budo International Publishing Co.

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 186

  • Taille du fichier PDF : 54,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'homme qui a changé, l'histoire de l'AIKIDO.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 174 - 175  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
174 175
Muay Boran technique raffiné, qui pendant des années fut utilisé comme guide d’entraînement du Damruot Luang, le bataillon de la garde royale, la première unité d’élite (ce qu’on appelle aujourd’hui les forces spéciales) de l’armée thaïlandaise de l’époque à Ayuddhaya. D’après certains auteurs, le style de combat du bataillon royale appelé Muay Luang serait le résultat de la systématisation de la méthode de combat créée par le Roi Tigre Phrachao Sua. Suivant cette méthode, le guerrier pratiquant de Muay doit s’entraîner d’abord aux techniques d’évasion, comme le dit un dicton latin « primum vivere ». Elle se divise ainsi en quatre styles de défense basés sur l’arme naturelle utilisée par l’adversaire pour attaquer. On distingue de ce fait 29 types de défense contre coups de poing et leurs attaques correspondantes, 25 types de défense et de contre-attaques contre coups de pied, 3 types de défense et de contre-attaques contre coups de genou et 4 types de défense et de contre-attaques contre coups de coude. Dans les situations exigeant une action offensive rapide, par exemple du fait de la présence de plusieurs adversaires qui doivent être éliminés rapidement, la méthode Phrachoa Sua possède 22 figures dites « d’agression immédiate ». Lorsque l’on fait une analyse plus approfondie, tout le système révèle une maîtrise technique insoupçonnable pour cette époque. Le Roi Tigre était un fin connaisseur des aspects les plus sophistiqués de l’art martial et l’efficacité de ses actions codifiées ne se basa pas sur l’utilisation sans discrimination de la force physique, mais sur une connaissance détaillée de l’anatomie humaine (surtout en ce qui concerne les points sensibles et vitaux) et sur la manière la plus rationnelle d’utiliser les armes naturelles du corps. À cela s’ajoutèrent des techniques puissantes d’attaque de jambes et de bras, qui permettait au combattant habile en Muay Lang de s’adapter facilement à des situations et à des adversaires très différents.
Le grand mérite du Roi Sua fut, grâce à son immense passion pour le Muay, de réunir les meilleurs maîtres de l’époque dorée d’Ayuddhaya pour créer, sous son orientation, une véritable base de ce qui fut pendant des siècles l’un des arts de combat les plus appréciés et redoutés dans le monde. Le guerrier Nai Khanom TOM D’après les anciens maîtres thaïlandais, le Muay Thaï, le type de combat traditionnel du peuple thaïlandais est un art de combat qui offre à ses pratiquants l’efficacité des combats contre un adversaire ou plus, en utilisant les armes naturelles du corps humain de la tête aux pieds. Dans le combat, il faut savoir utiliser les bras pour frapper, saisir et lutter et chaque partie du corps est mise en condition de la meilleure manière qui soit devenant un outil pour attaquer et se défendre des agressions de toutes sortes (frontales, latérales et dans le dos). L’élève sérieux doit apprendre quels sont les points faibles du corps humain pour apprendre à les atteindre avec ses attaques et doit mettre en forme les parties fortes de son propre corps pour les utiliser comme des boucliers défensifs ou encore comme des lames, des massues et des bâtons pour attaquer. L’étude de l’art siamois s’appelle donc « les neuf armes ». Autrement dit le Muay Thaï enseigne à utiliser avec une efficacité scientifique la tête, les mains, les coudes, les genoux et les jambes (d’après les techniques d’attaque Chern Muay). Le corps humain adéquatement entraîné, encouragé par l’esprit guerrier qui le fait agir sans peur, est comparable à une arme… c’est le credo de la majorité des arts de combat orientaux. Les légendes des traditions martiales de l’Inde, de la Chine, du Japon, de la Corée et de tout le Sud-Est asiatique sont pleines d’épisodes qui frôlent le



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 1Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 2-3Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 4-5Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 6-7Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 8-9Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 10-11Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 12-13Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 14-15Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 16-17Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 18-19Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 20-21Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 22-23Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 24-25Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 26-27Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 28-29Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 30-31Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 32-33Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 34-35Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 36-37Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 38-39Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 40-41Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 42-43Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 44-45Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 46-47Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 48-49Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 50-51Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 52-53Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 54-55Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 56-57Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 58-59Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 60-61Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 62-63Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 64-65Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 66-67Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 68-69Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 70-71Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 72-73Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 74-75Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 76-77Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 78-79Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 80-81Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 82-83Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 84-85Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 86-87Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 88-89Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 90-91Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 92-93Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 94-95Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 96-97Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 98-99Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 100-101Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 102-103Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 104-105Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 106-107Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 108-109Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 110-111Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 112-113Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 114-115Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 116-117Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 118-119Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 120-121Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 122-123Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 124-125Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 126-127Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 128-129Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 130-131Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 132-133Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 134-135Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 136-137Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 138-139Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 140-141Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 142-143Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 144-145Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 146-147Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 148-149Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 150-151Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 152-153Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 154-155Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 156-157Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 158-159Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 160-161Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 162-163Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 164-165Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 166-167Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 168-169Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 170-171Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 172-173Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 174-175Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 176-177Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 178-179Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 180-181Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 182-183Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 184-185Budo International numéro 314 15 jun 2016 Page 186