Budo International n°313 1er jun 2016
Budo International n°313 1er jun 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°313 de 1er jun 2016

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Budo International Publishing Co.

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 190

  • Taille du fichier PDF : 49,4 Mo

  • Dans ce numéro : face à face devant un couteau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Japon En haut à gauche  : Photo de Tameshigiri 試 し 斬 りsur un blanc de paille avec le Gunto, un soldat avec équipement de combat et un casque d'acier modèle 90 (Tetsukabuto). La caractéristique de cette photo, est qu’il exécute Migi Kesa-Giri coupe qui tombe à droite. Haut Centre  : Environ vers 1944 l’édition du magazine Shin Budo contient une photographie d’un soldat en uniforme de campagne et un casque d’acier modèle 90 (Tetsukabuto). Il coupe un Makiwara (巻 藁) (blanc en paille de riz) avec une épée militaire. La légende indique « Coupes de combat dans l'Académie Toyama de l’Armée. ». En haut à droite  : Photographie d'un Officiel en uniforme de combat complet et casque d'acier modèle 90 (Tetsukabuto) exécutant Hidari Kesa Giri avec son Gunto. Page du livre gauche  : Extrait du manuel de Gunto no Soho où apparait un cadet avec un uniforme blanc et armé d’un Gunto modèle 98. Dans ce cas, il exécute le kata Ippon-me. Ci-dessous  : Les Officiers de l’Armée Impériale Japonaise en pratiquant Gunto non Soho.
Iaido créer un système pratique Hakuei (白 兵 戦), de l'utilisation de l'épée japonaise sur le champ de bataille moderne afin de l'intégrer comme une matière d'étude à l'Académie. Au nom de l'armée japonaise, il entra en contact avec les maitres Zenya Kunii (国 井 善 弥) procèdent de la tradition de Kashima-Shinry (鹿 島 神 流) et le célèbre Nakayama Hakudo (中 山 博 道) un important Maître du style Muso Jikiden Eishin Ryu Iaido (無 双 直 伝 英 信 流) et fondateur du Muso Shinden Ryu (夢 想 神 伝 流). De telle manière qu'il demanda son aide pour l'élaboration d'un système dans les techniques d'épée qui pourrait être utilisé sur le champ de bataille. Le résultat du travail du Kenjutsu Kenkyu Kai et de Nakayama sensei fut un système codifié, qui en principe fut appelé Gunto no Soho (軍 刀 の 操 法) qui était composé de cinq Kata (型) en tachi-waza, c'est-à-dire des séquences de mouvements pour la guerre moderne à partir d’une position verticale, allant vers l'avant, à droite, à gauche et en arrière, semblable à celles du moderne Iai-do (居 合 道) créé par Maitre Nakayama et le travail de tameshigiri (試 し 斬 り) (test de coupe). « Makiwara » (巻 藁), qui consistait en des rouleaux de paille de riz qui s'enfonçaient dans de l'eau pour qu’ils soient solides et humides comme le corps humain. En Showa 15 (1940), Seiji Mochida et Goro Saimura, en tant que maître de Kendo (剣 道) de l'Académie, effectuèrent des révisions d’excellentes techniques issues des écoles classiques qui furent sélectionnées et combinées pour créer et ajouter deux nouveaux Kata avec un total de sept. Cela fut accompli en supprimant la version datant de 1925 à la forme numéro cinq et en ajoutant une nouvelle forme cinq avec deux autres, la six et la sept, en adoptant officiellement sept kata. Ces katas furent inclus dans un manuel édité par le Kaikosha (une organisation sociale d’officiers de l'armée), avec le titre de « Manuel de novembre 1940, Les Techniques et le Tameshigiri avec Gunto ». Les manuels furent distribués à tous les officiers de l'armée en faisant que le Gunto no Soho, développé dans l’Académie Toyama de l’Armée, fut connu par l'Armée Impériale Japonaise dans son ensemble. En janvier 1942 (Showa 17), Hisakazu Tanaka responsable de l’Académie créa et publia un recueil intitulé « Manuel d'Entraînement Intensif avec Gunto-tuer d’un seul coup » (Tanki sokusei kyoiku gunto kunren - (advance hissatsu) (一 撃 必 殺).) L'objectif principal de cet enseignement intensif était d’enseigner le maniement des Gunto aux gens sans connaissance du « Kenjutsu ». Dans la même année, des formes d'attaque avec l'épée s’incorporèrent. RYKUGUN TOYAMA GAKKO - GUNTO SOHO - KATA (7) Ipponme - Shomen no Teki Nihonme - Uhou no Teki Sanbonme – Sahou no Teki Yonhonme - Kouhou no Teki Gohonme - Zenmen Fukusuu no Teki Ropponme – Zengo no Teki Nanahonme - Sannin no Teki POST- SECONDE GUERRE MONDIALE  : LE STYLE TOYAMA-RYU Après la défaite du Japon pendant la IIº Guerre Mondiale, les Forces Alliées occupèrent le pays, et toutes les formes d'arts martiaux furent interdites. L'Académie Toyama également cessa d'exister et l'instruction des techniques d'épée militaire comme une forme d'entraînement militaire sembla disparaître aussi. Cependant quand fut signé le traité de Paix en 1952 (Showa 27), il y eu une demande de nombreuses personnes pour la résurgence des arts martiaux, de telle sorte qu’ils resurgirent au fur et en mesure que Japon profitait à nouveau de son indépendance. Le Toyama Ryu se créa après la guerre par les anciens instructeurs de l'Académie Toyama de l'Armée comme Naonobu Uzawa et Yuki Yamaguchi, Kiyoshi Morinaga et Taizaburo Nakamura, c’est pourquoi il n'existe pas un Soke (fondateur) spécifique du style. En Showa 51 (1976), le « Toyama-Ryu Shinko - kai » (戸 山 流 振 興 会), se fonda et fut créé par Tokutomi Tasaburo (徳 富 太 三 郎) et Nakamura Taizaburo (中 村 彰 正 泰 三 郎) qui enseignèrent le Gunto Soho dans l'Académie et son premier président fut Masuda Hideo, Hanshi en Kendo et Iai-do de la All Japan Kendo Federation (Zen Nihon Kendo Renmei) et également ancien instructeur de l'Académie Toyama. Nakamura Taizaburo Sensei, qui enseigna Toyama Ryu juste après que la guerre soit finie, abolit le style militaire, de faire un pas en avant avec le pied gauche, en revenant à l'ancien style d'avancer avec le pied droit, comme on fait dans les styles de Iaido, en vérifiant des détails tels que le Zanshin et l’action de Chiburi (expulser le sang de la lame) et il commença à promouvoir le nouveau « Toyama Ryu ». Nakamura Sensei également modifia les sept formes originelles de l'armée et ajouta une de plus (itto ryodan) en ayant maintenant huit. Cette forme est en fin de compte une technique de tameshigiri (test de coupe). Son nom japonais signifie « couper en deux d'un coup ». Nakamura également inclus six séquences (Kumitachi) de combat prédéfinies (similaires à celles de Kendo, connues comme Kendo no Kata). Au cours du temps le « Toyama-Ryu Shinko - kai » fut rebaptisé comme Zen Nihon Toyama-Ryu Iai-Do Renmei (全 日 本 戸 山 流 居 合 道 連 盟) et une autre organisation, le Zen Nihon Batto-Do Renmei (ZNBR) (全 日 本 抜 刀 道 連 盟) fut créé afin d'y inclure d'autres



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 1Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 2-3Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 4-5Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 6-7Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 8-9Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 10-11Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 12-13Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 14-15Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 16-17Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 18-19Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 20-21Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 22-23Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 24-25Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 26-27Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 28-29Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 30-31Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 32-33Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 34-35Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 36-37Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 38-39Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 40-41Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 42-43Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 44-45Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 46-47Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 48-49Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 50-51Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 52-53Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 54-55Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 56-57Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 58-59Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 60-61Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 62-63Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 64-65Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 66-67Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 68-69Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 70-71Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 72-73Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 74-75Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 76-77Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 78-79Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 80-81Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 82-83Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 84-85Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 86-87Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 88-89Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 90-91Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 92-93Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 94-95Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 96-97Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 98-99Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 100-101Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 102-103Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 104-105Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 106-107Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 108-109Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 110-111Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 112-113Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 114-115Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 116-117Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 118-119Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 120-121Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 122-123Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 124-125Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 126-127Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 128-129Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 130-131Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 132-133Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 134-135Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 136-137Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 138-139Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 140-141Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 142-143Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 144-145Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 146-147Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 148-149Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 150-151Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 152-153Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 154-155Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 156-157Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 158-159Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 160-161Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 162-163Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 164-165Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 166-167Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 168-169Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 170-171Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 172-173Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 174-175Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 176-177Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 178-179Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 180-181Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 182-183Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 184-185Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 186-187Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 188-189Budo International numéro 313 1er jun 2016 Page 190